Le pays du fond de la classe – Album

paysOde à la rêverie…

Album

Le pays du fond de la classe ♥
Didier Lévy & Barroux

Éd. Frimousse (2017)

*****

“J’habite un pays lointain, près de la plante verte et des dictionnaires. Le pays du fond de la classe. J’y suis bien, presque transparent. Pour être presque transparent, il ne faut surtout pas essayer de se cacher de la maîtresse. Il suffit d’être là et de faire comme si de rien n’était. Pas un bruit. Pas un geste brusque. Respirer tranquillement…”

*****

Voilà une histoire qui m’a beaucoup plu !

Ayant moi-même assez souvent la tête dans les nuages, je suis très vite partie à la suite de ce petit garçon rêveur. A travers les quelques traits de son visage, on sent son plaisir, le bonheur qu’il a à se laisser porter par ses rêveries… Il se sent léger et nous aussi ! Il voyage, plane, survole les villes, les champs et les mers. Et il va de plus en plus haut, de plus en plus loin. Il rencontre d’autres voyageurs, d’autres rêveurs…

Évidemment, la maîtresse, pas dupe, va se charger (gentiment !) de lui ramener les pieds sur terre. Mais… Chut ! Je ne vous dis rien, vous verrez bien !!

Les illustrations sont un mélange de couleurs vives (beaucoup de vert et d’orange à l’image de la couverture) et de personnages juste esquissés au crayon (ou au stylo ou à la plume, je ne sais pas !). Le mélange des deux est amusant et participe à cette impression de légèreté.

Un bel album que je vous invite vivement à lire et / ou à offrir !

*****

Du même auteur : le magnifique “Tangapico” que j’avais adoré !

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

L’avis de Blandine

*****

Il participe au challenge “Je lis aussi des albums 2019”.

Violette autour du monde – Bd jeunesse #Concours

VioletteViolette autour du monde

T.1 : Ma tête dans les nuages

Teresa Radice & Stefano Turconi

Dargaud (2015)

*****

Voici une nouvelle série bd à destination des 8-12 ans, pleine de pep’s, d’aventure, de rêveries, de poésie et de couleurs !

*****

Violette fait partie d’un cirque, le cirque de la lune. Son père est dompteur d’insectes, sa mère est la femme-canon. Ses amis sont trapézistes ou clowns. Malgré cela, elle doit aller à l’école, ce qui lui pose parfois quelques petits soucis, car, si elle n’est pas bête, elle a souvent la tête… dans les nuages !

*****

En général, soit j’ai entendu beaucoup de bien d’une bd (par exemple avec le groupe de la bd de la semaine !), soit je suis attirée par la couverture… Pour celle-ci, c’est encore plus simple, avant même d’avoir vu la jolie petite bouille de Violette, mes yeux sont tombés sur le nom des auteurs : Radice et Turconi. Et de ces deux auteurs, je viens de lire un magnifique roman graphique, “Le port des marins perdus” que j’ai adoré (et que je vous conseille vivement !)

C’est donc avec un à priori très favorable que j’ai commencé cette bd, accueillie par la jolie frimousse de cette petite Violette (j’aime beaucoup la couverture). Une bd jeunesse qui parle peinture, avec la rencontre de Mr Toulouse-Lautrec (si, si, au Moulin Rouge !!) qui explique sa vision de la peinture, des citations de John Keats et qui accommode le tout d’une belle philosophie de la vie, moi je dis oui !

*****

Cette jolie bd a reçu le prix jeunesse du Festival Bédéciné d’Illzach en novembre 2015

Et pour feuilleter cette jolie bd, c’est ici sur le site de l’éditeur

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Stephie

***

L’avis de Sophie Hérisson :

J’ajoute mon petit avis ici, car voilà longtemps que je voulais vous parler de cette bande dessinée que j’ai beaucoup apprécié ! Violette est un personnage adorable, un peu à la Cerise, vive, volontaire, attachante. Avec Violette, on va parcourir le Paris de la fin du 19ème siècle, une période que j’apprécie beaucoup en littérature jeunesse. Bien que le scénario soit un peu faible parfois, on passe un bon moment avec Violette à déambuler dans Paris et à découvrir son univers. Côté illustration, c’est coloré, dynamique, et cela renforce encore le caractère pétillant de la jeune Violette. Un côté très animation, qui sied bien à cette histoire.

Violette autour du monde est une belle série de bande dessinée, avec un côté philosophique intéressant, mais surtout une belle découverte du monde, à commencer par Paris. Facile à conseiller dès 8 ans, car elle plaira assez largement !

   ***

rp_calendrier2015-300x300.pngConcours ! En partenariat avec Dargaud, nous vous proposons de gagner 2 exemplaires de Violette !

Pour participer, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :
Quelle est votre bande dessinée, publiée chez Dargaud, préférée ?
Pour vous aidez, voici toutes les BD Dargaud dont on a parlé sur Délivrer des Livres ! 

 

Chances Supplémentaires :
+1 en relayant ce concours
+ 1 si vous êtes inscrit à la newsletter ou aimez un des comptes sur les réseaux sociaux du blog

Bonne chance à tous !

Concours ouvert du 23 novembre au 7 décembre 2016. France, Belgique, Suisse. Règlement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer