Concours 1 : Hugo&Cie – 66 (Roman)

SOIXANTE  SIX
TOME 1 – LA PRISONNIERE

Michel’J.Lévesque

Hugo & Cie Jeunesse

Deux villes. Deux individus pris au piège. Des alliés, des ennemis, des lieux étranges et des créatures menaçantes. Des souvenirs qui s’effacent, des visages qui, sans changer, deviennent soudainement étrangers.

Que se passe-t-il à Tea Walls, une petite localité américaine située au cœur d’une banlieue en apparence paisible ? La jeune Alexia Lincoln, capitaine des meneuses de claques de son école secondaire, y mène une vie banale de petite fille riche. Jusqu’au jour où le voile qui masquait la vérité est levé.
Au même moment, en Californie, la ville de Hastings Horizon est balayée par une épidémie foudroyante qui décime sa population à la vitesse grand V. Coïncidence ? Et d’où provient ce virus inconnu qui transforme ses victimes en zombies assoiffés de chair et de sang ? Jack Soho, truand notoire, tente d’arracher sa famille à cette malédiction.

« L’auteur des aventures de la désormais célèbre Arielle Queen récidive d’inventivité avec Soixante-Six, une intrigue bouillonnante alliant suspense et science-fiction. Complot gouvernemental, désinformation, épidémie, zombies et assassinats s’enchevêtrent spectaculairement dans ce scénario digne des meilleures séries télévisées. »

Le journal de Montréal

Pour plus d’info : le blog de l’auteur

Voici  quelques avis de lecteurs :
“Les personnages de Lévesque sont croustillants. Ils parlent avec un langage incisif. Ils sont colorés et ont chacun une personnalité forte qui leur sied à merveille. Le récit est vif et bien cadencé. Et vers la fin du livre, une série d’imbroglios vient hausser l’intrigue et m’envoûter dans la saga de ses 66 ados. Pierre H Charron

“Une véritable surprise que j’ai dévorée (Miam) de bout en bout très rapidement, en me laissant mener par le bout du nez par l’auteur, comme prévu.” Guu

“Autant le dire tout de suite, ce livre est une bombe ! J’ai tout adoré dans ce bouquin ! Entre les personnages, l’histoire , l’ambiance, l’action et les rebondissements de situation, il y a de quoi être tenu en haleine pendant tout le livre !” Jotman

Convaincu ? Moi oui et je me suis empressée de commencer ce roman ! Pour le moment je ne peux pas totalement me prononcer mais ça commence très très bien!!

Hugo & Cie est une maison d’édition généraliste dont je connais surtout le catalogue jeunesse (ça vous étonne ?). Je vous ai notamment parlé il y a peu du Carnet Intime d’un Vampire Timide. Mais ils publient aussi de nombreux documentaires sur les chanteurs, des agendas et calendriers. Le sport tient aussi une grande place dans leur catalogue, mais là je n’y connais rien de rien! Leurs meilleures ventes pour vous donner un échantillon.

—————————————————

Place au concours :
Hugo&Cie se joint à moi pour vous offrir 3 exemplaires de Soixante Six!!

Pour tenter de gagner ce roman, merci de laisser un commentaire sous cet article avec les réponses aux questions (personnelles) suivantes :
1- Dans le catalogue Hugo & Cie  quel est le livre qui vous tente le plus (ou que vous avez le plus aimé!)
2- Quel est votre livre ou film de zombie préféré (ou d’horreur) ? 

Pour cumuler des chances supplémentaires :
Laissez les informations ou liens me permettant de vérifier dans le commentaire svp
+1  si vous aimez la page facebook Hugo Jeunesse ou Hugo&Cie
+1 si vous aimez ma page FB, que vous me suivez sur twitter, HC ou G+ ou que vous êtes abonnés à ma newsletter (ça compte aussi si vous me suivez déjà bien sûr)
+1 si vous relayez ce concours, sur FB, twitter, HC, G+, forum…
+1 si vous faites un article sur votre blog concernant cet évènement (1 pour tous les concours c’est suffisant ;)

Règlement :
Concours ouvert du 21 février au 1er mars 2012, une participation par foyer (IP) pour toute la durée du jeu. Les chances supplémentaires seront vérifiées au moment du tirage au sort. Tirage via le site random. La réponse aux questions personnelles est obligatoire pour participer, de même qu’un minimum de politesse !

Nous suivre et partager :

Carnet intime d’un Vampire Timide de Tim Collins

Carnet intime d’un Vampire Timide:

Dur d’être un ado et suceur de sang

de Tim Collins

Roman pour adolescent

Hugo&Cie, 20 octobre 2011
9782755609189, 12€50
234 pages

Thèmes : Journal Intime, Adolescence, Vampire

Présentation de l’éditeur :

Qu’est-ce que ça peut bien faire d’avoir 15 ans pour l’éternité ? L’éternité, c’est long, surtout quand il faut supporter une petite sœur trop pénible, de l’acné qui ne s’en ira jamais et cette insoutenable maladresse avec les filles.
Découvrez la vraie histoire de Nigel, le vampire ado, dont la non-vie va être bouleversée par Chloé, une humaine si belle qu’on se laisserait volontiers damner…

Mon avis :

Voici un journal intime qui surfe avec humour sur la vague des vampires. Nigel est un adolescent avec des problèmes d’adolescent : boutons, mal être, problème avec sa petite soeur et du mal à avoir des amis… Sauf que Nigel n’est pas un adolescent comme les autres… il n’a pas vraiment 15 ans, mais 100 ans, et c’est un vampire!

La vie devrait être facile pour lui alors, tout comme Edward on l’imagine tout de suite beau et séduisant… Rien du tout! Nigel a eu un petit soucis à la transformation, du coup il n’a pas grand chose des vampires : pas de beauté magistrale, aucune force, rien… Juste qu’il boit du sang! Alors quand il tombe amoureux d’une jeune fille de son école, il galère comme un adolescent… en pire puisque quand il la regarde ses canines sortent!

Ce roman est vraiment drôle, avec de nombreuses situations qu’on imagine sans soucis car l’ensemble se base sur l’adolescence classique et ses soucis. Le petit ajout du vampirisme permet de créer des réflexions et des situations cocasses et de trouver parfois des excuses à notre anti héros, Nigel. Car ce vampire timide est attachant, on a envie de l’aider, de le conseiller… et les adolescents devraient trouver des points de ressemblance avec eux-même.

Ce roman est accompagné de petits dessins, presque à chaque page, mais aussi un véritable look de journal intime avec des pages lignées et des citations à la main. Car Nigel écrit, dessine et nous livre ses poèmes. C’est tout à fait tordant :

” Je suis le prédateur
Qui veut sucer ton sang
Alors comment se fait-il
Que tu aies sucé mon envie de vivre
Par ton refus
Ça craint”

J’ai donc passé un bon moment de lecture même si cela reste très adolescent, mon seul regret est que la fin soit trop… je ne sais pas, édulcorée et trop vampire pour la peine… Mais bon il fallait bien une fin après tout… et je garde un très bon souvenir de cette histoire bien menée et qui fera écho chez les adolescents grâce à ses thèmes !

+ La page facebook du livre
+ L’avis de Radicale

 

Nous suivre et partager :