♥ La mafia du chocolat – Gabrielle Zevin ♥

Roman dystopique pour adolescent

La mafia du chocolat

Gabrielle Zevin

Traduit par Cécile Chartre

Albin Michel, 2012
Wiz, 390 pages
9782226242709, 16€

Thèmes : chocolat, énergie, environnement, mafia, prison, déficience mentale, relation enfant/grand-parent, relation frère/soeur, dystopie, lycée.

La fille chérie du défunt parrain du chocolat n’a que faire de son héritage. Pour elle, la vie doit être une routine absolue. Aller au lycée, prendre soin de son frère adoré et de sa grand-mère mourante. Et surtout, éviter Gable, parfait loser et ex-petit ami. Oui, tout allait bien jusqu’à ce que cet imbécile de Gable soit empoisonné par le chocolat issu de la fabrique illégale des Balanchine. Que la police la croie coupable, passe encore.
Qu’elle se retrouve à la une des journaux télévisés, inévitable. Qu’on la harcèle au lycée en la traitant de criminelle, d’accord. Mais voir revenir dans sa vie sa famille mafieuse au complet est le pire des châtiments. Anya se demande si elle ne va pas devoir renoncer aux cours et sortir son revolver, histoire de mettre de l’ordre dans les affaires…

 

Bien que ce roman soit encore une dystopie, pas de Hunger Games ici (cf. Glow) ! Le monde n’est pas si différent du notre,  mais le chocolat (tout comme le café) est devenu illégal, car c’est une drogue (et ça c’est vrai… d’ailleurs rien que d’en parler je mange un carreau de chocolat en écrivant cet article!). Pour le reste il y a forcément des changements écologiques, avec une grande absence de verdure et de fruits, mais les gens vivent toujours à peu près pareil  et notre héroïne va au lycée.

Histoire de lycéenne donc, histoire d’amour aussi comme la couverture l’annonce. Mais avant tout histoire de vie, car cette jeune fille, notre narratrice, n’a pas une vie facile et gère beaucoup de chose. Orpheline elle s’occupe de son frère et sa soeur, dans un contexte familial très compliqué, celui d’un réseau mafieux de chocolat.

L’univers est très complet, très bien décrit et on imagine tout à fait ce monde si proche du notre. Les personnages sont une des forces de ce roman, ni bons ni mauvais généralement, juste des hommes avec leur passé, leurs erreurs, leur caractère. J’ai apprécié que cette mafia ne soit pas à la fois complètement dénigrée ou louée, juste bien expliquée, avec ses bons et ses mauvais côté. Si les personnages sont tous très intéressants l’entourage d’Anya est particulièrement touchant. Sa grand-mère allitée à la mémoire qui flanche, son grand frère un peu limité, sa petite soeur si exubérante et bien sûr ses amis. Une galerie riche mais que l’on appréhende sans soucis.

Une écriture qui m’a d’abord suprise car je la trouve assez éloignée de Je ne sais plus pourquoi je t’aime, mais ici aussi les affres de l’amour et de l’adolescence sont explorés, sont même bien explorés. L’écriture est forte, directe, sans faux semblants souvent, sans pour autant que les sentiments et reflexions soient laissés de coté. C’est percutant et l’on a bien du mal à reposer ce livre car l’intrigue est vive, bien menée, alternant révélation, action et sentiment. J’ai particulièrement aimé les petites interventions de la narratrice à notre égard, car elle joue alors avec nos attentes en nous parlant directement.

Si ce tome se suffit à lui même, la fin étant semi close, une suite existera. Je la lirai, cela ne fait aucun doute, car Anya a su me marquer, je ne compte pas la laisser en cours de route!

Une dystopie magistrale plus axée sur les personnages que la science-fiction, qui se dévore comme une tablette de chocolat!

 + Les avis de Bouma, FantasiaClarabel

+ Le site de l’auteur Gabrielle Zevin

+ Le tome 2 de Birthright, Because It Is My Blood vient de sortir aux USA.

+ Challenge  Jeunesse et Ya#2.

 Idée cadeau de noël ou autre pour adolescente

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

44 Commentaires

  1. contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir craqué pour la famille Balanchine

  2. Ce titre a l’air sympa, je retiens !

  3. Anne (De poche en poche)

    J’adore ton avis sur ce livre. Il ne me tentait pas plus que cela !! Pourquoi je ne saurais pas te le dire ?!! Mais ton article m’a fait changer d’avis ; j’ai envie de le tester.

  4. Waah tu m’as encore plus donné envie de le lire ! :D Ton avis est super bien écrit il explique bien tout ton ressenti ! Chapeau bas !

  5. la libraire jeunesse de la Griffe Noire m’en a parlé samedi dernier, j’ai failli le prendre, je suis contente de lire ton billet et de voir que tu as aimé, ça me convainc encore plus !

  6. Cette histoire a l’air sympa. Et puis, la couverture donne très envie …

  7. un livre qui m’intrigue rien que par son titre , ta chronique donne envie , je le note.

  8. Tu m’as donnée envie !!! Je le commande tout de suite ;)

  9. Décidément les avis sont plutôt très bons sur ce livre. Il va falloir que je le lise !

  10. Il est dans ma PAL et je compte le lire pendant ma semaine de vacance, j’ai hâte !

  11. Bonjour, je viens de créer mon blog de littérature jeunesse et j’aimerais que vous me donniez votre avis dessus, les choses à améliorer etc.
    Merci :)

  12. Si on interdit le chocolat et le café, je deviens chef d’un réseau mafieux, c’est sûr !

  13. Hum… Ton avis me donne des envies de gourmandise. Très tentant !

  14. Le titre et la couverture font bien envie en tout cas!!!

  15. Rien que le titre me tente…Ton avis également, je pense que je ne vais pas résister longtemps à l’appel du chocolat lol

  16. rien que le titre me donne déjà envie de le dévorer, ce roman

  17. Les avis lus jusqu’à maintenant n’étaient pas très bons alors je suis ravie de lire autant d’enthousiasme dans le tien car il me fait bien envie et je l’ai d’ailleurs commandé chez mon librairie il y a quelques temps. J’avais beaucoup aimé « Liberté, égalité, chocolat ».

  18. Ping :[Challenge jeunsse / young adlut #2] Bilan 1 | Muti et ses livres

  19. Evy m’avait déjà donné envie mais là tu en remets une couche !

  20. Ping :[Challenge jeunsse / young adlut #2] Bilan 2 | Muti et ses livres

  21. Et dire que je suis passée devant! Zut zut zut. Alors que Gabrielle Zevin, j’aurais dû retenir. En plus je voulais tout lire de cette auteure! Misère comme dirait Bourriquet.

  22. Ping :[Challenge jeunsse / young adlut #2] Bilan 3 | Muti et ses livres

  23. J’ai découvert ici La Voix du livre et c’est vraiment chouette, j’ai pu découvrir vos jolis coups de coeur dont celui-ci qui me donne vraiment envie, ça a l’air mignon, original et simple à la fois ! L’idée de base me plaît (quoi une vie sans chocolat ?!) et si les personnages sont bien décrits et attachants… Merci pour la découverte :)
    J’ai repris des petits bouts de ton avis pour mon Blogo de la Tentation, j’espère que ça ne t’ennuie pas ! Biz

  24. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #5 | Muti et ses livres

  25. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #7 | Muti et ses livres

  26. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #8 | Muti et ses livres

  27. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  28. j’ai bien aimé mais sans plus. l’idée de base est intéressante mais je la trouve assez mal exploitée :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *