♥ Le soleil est pour toi ♥

le-soleil-est-pour-toiRoman pour adolescents – Coup de cœur

Le soleil est pour toi

 de Jandy Nelson

traduit par Nathalie Peronny

Gallimard Jeunesse, 2015
Scripto – 470 pages
9782070663576 – 15,90€
Existe en epub 11.99€

 

Jude et Noah sont jumeaux, et depuis leur enfance ils se partagent le monde. Le soleil est pour toi est leur histoire, celle de leur adolescence, de ce qui les a séparé au point qu’ils ne s’adressent plus la parole.

Noah raconte son été, à 14 ans, alors qu’il découvre son homosexualité. Peintre jusque dans ses pensées, il dessine le monde et imagine sans cesse des tableaux.
Jude, elle ,nous raconte sa vie deux ans plus tard. Elle qui aimait sortir, surfer, est maintenant attifée d’un grand pull et a coupé ses longs cheveux blonds. Suite au décès de sa mère, elle n’est plus vraiment la même…

L’un et l’autre sont rongés par leur propre vision d’une même histoire, par leur culpabilité, par leur rêves envolés. Et l’on assiste, inexorablement, dans l’avant et l’après, à ce qui mène à cette rupture entre eux, à la perte d’eux-mêmes.

L’intrigue en deux périodes est bien menée, mais ce sont les personnages et la narration qui m’ont particulièrement plu. Ces deux personnages, forts et faibles à la fois, et ceux qui les entourent, font partie de notre famille le temps de ces pages, on s’attache immédiatement, durablement, et même une fois la dernière page tournée ils restent dans un coin de notre esprit… Quant à la narration, elle est menée par une écriture profonde et légère à la fois mais surtout par un rapport à l’art très fort, qui, notamment dans la partie de Noah, permet de voir l’histoire et le monde autrement.

Ce rapport fort à l’art est particulièrement vibrant tout au long de ce roman, et il permet de créer un fil rouge au delà de la narration et au delà du temps. La mode, les supertisions, les fantômes, l’homosexualité, la famille, la drogue, les thèmes ne manquent pas dans ce roman, et tous sont abordés avec brio, sans s’appesantir…

Un magnifique roman vibrant d’émotions, dont on ne ressort pas indemne !

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

11 Commentaires

  1. Il a l’air superbe ce roman, en tout cas, ta chronique me donne envie de le lire, je me le note.
    Bonne journée !

  2. Zut, ma commande pour le CDI est déjà partie… Je note pour une prochaine du coup !

  3. J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman ♥ entièrement d’accord avec ta chronique!

  4. J’aime bien les romans qui parlent d’art, que ce soit la peinture, la musique ou autre art.
    Ton résumé me rappelle un autre roman où deux ados ont perdu quelqu’un et se perdent eux-mêmes un temps, mais je n’arrive pas à retrouver le titre !
    Scripto c’est à partir de 13 ans je crois. Tu le conseillerais pour cet âge là ? (13 ans, c’est la 5ème/4ème ?)

  5. Il est à l’office de ma bibliothèque. J’ai hésité à le prendre hier et puis finalement, je l’ai laissé. Mais je vais peut-être me laisser tenter.

  6. Coucou, j’ai publié un roman récemment, je me permet de te laisser le lien du site web. Passe y faire un tour, ça me ferait plaisir. :) J’essaye de me faire un peu connaître, j’avoue ne pas savoir comment m’y prendre.
    Passe une bonne journée. :)
    http://miakbowen.tumblr.com/ / fb: « Les Enfants de la Lune – Mia K. Bowen »

  7. Ha repéré dans la prochaine masse critique !

  8. Ping :Cet été-là : comment survivre à la mort de son meilleur ami ? ⋆ Délivrer Des Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *