Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla de Brandon Sanderson

Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla

de Brandon Sanderson

Roman pour adolescents, tome 3
Tome 1 : Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires réédition en mai 2011 avec une couverture colorée, comme celle du tome 3.
Tomes 2 : Alcatraz contre les ossements du scribe

Mango, mai 2011
9782740428146, 15€

Thèmes : bibliothécaire, fantastique, humour, aventure

Présentation de l’éditeur :

Je m’appelle Alcatraz Smedry et je suis un type super.
Non vraiment. Génial même. En tout cas, c’est l’avis de mes nombreux fans ici, à Nalhalla, la grande cité des Royaumes Libres. Le problème, c’est que je n’ai pas que des admirateurs. J’ai aussi un paquet d’ennemis et on dirait qu’ils se sont donné rendez-vous à Nalhalla. Il y a toujours ces fourbes Bibliothécaires qui prétendent cette fois vouloir faire la paix. Et leur chef, l’ignoble Celle dont on ne peut prononcer le nom, qui aime tout particulièrement tricoter des écharpes et donner les gens en pâture aux loups.
Oh, et puis ma mère, la sournoise Shasta, n’est pas loin non plus… Bref, je sens que mon séjour ne sera pas de tout repos. Heureusement que je suis un génie. Pas vrai ?

Mon avis :

Ce troisième tome des aventures d’Alcatraz est savoureux !
Alcatraz est un jeune garçon, et selon ses propres dires, c’est un génie. C’est lui qui mène la narration, mais aussi la danse pourrait-on dire tant il nous entraine dans son monde, notamment en s’adressant sans arrêt au lecteur.

Dans ce tome Alcatraz est de retour dans son monde Nalhalla, monde qu’il ne connait pas (les explications dans les tomes 1 et 2). Une nouvelle aventure commence quand les infâmes bibliothécaires tentent de faire la paix… cela cache sûrement quelque chose!

Tous les éléments classiques sont réunis : du fantastique, des pouvoirs, des parents séparés avec une mère du mauvais coté, des explosions, des amis, des alliés et des livres ! Les personnages sont magnifique décrits par Alcatraz, même si j’aurai apprécié parfois de les découvrir un petit peu plus, sans lui :)

Au final j’ai beaucoup aimé ce roman car même s’il est bourré d’humour et frise parfois la parodie (« Celle dont on ne peut pas prononcer le nom » par exemple), il comporte aussi une réelle histoire, des personnages attachants et un lien intéressant avec notre propre monde. L’humour c’est vraiment le maître mot de ce roman mais il faut le lire pour en saisir toutes les subtilités.

Quelques extraits parlants :

« Je soupirai. L’altesse royale souriait d’un air ravi.
– Super, marmonnai-je en me dirigeant vers l’entrée. Le prince se précipita à ma suite.
– Au fait, lui demandai-je. Pourquoi une vache?
– Pourquoi? répéta-t-il surpris. Mais enfin, j’ai entendu dire qu’au Chutland les célébrités roulaient en limousines!
Je fermai les yeux, consterné. »
« OK. Allez donc relire l’intro des chapitres 2, 5 et 6. Prenez votre temps. J’attendrai. Je vais me faire un peu de pop-corn.
Pop. Pop-Pop. Pop-pop-pop. Pop. POP!
Quoi, déjà fini ? Non, je doute que vous ayez lu très attentivement. Recommencez.
Scrounch. Scrounch-Scrounch. Scrounch-Scrounch-Scrounch. Scrounch. Scrounch.
Voilà, c’est mieux. Normalement, vous avez du vous rafraîchir la mémoire à propos :
1) des poissons panés ;
2) de ce que vous pouvez faire pour combattre les Bibliothécaires ;
3) des asiles de fous qui sont en réalité des églises.
Le rapport devrait vous sauter aux yeux :
Socrate. »
« Il est temps de parler de vous.
Régulièrement, lors de mes missions d’infiltration au Chutland, je rencontre des jeunes gens entreprenants qui veulent entrer dans la résistance anti-Bibliothécaires de leur pays. Vous me demandez ce que vous pouvez faire pour combattre l’ennemi. La réponse est : trois choses.
D’abord, assurez-vous  d’acheter des tas et des tas et des tas d’exemplaires de mon livre. Ils servent à un paquet de trucs […] et pour chaque volume vendu , nous reversons de l’argent au « Fonds Alcatraz Smedry pour faire des cadeaux mortels à Alcatraz Smedry ».
Deuxièmement (et c’est moins génial, mais quand même pas mal), vous pouvez lire. »

Je vous conseille tout de même de commencer par le tome 1, si vous ne voulez pas vous faire remonter les bretelles par Alcatraz lui même!!

Le site de la traductrice Juliette Saumande, qui a du s’arracher les cheveux vu l’humour ! Je n’ai pas lu l’original mais le résultat me semble vraiment bon!

JE BOUQUINE : « Une série déjantée et à se tordre de rire. »

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Ping :Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla de Brandon Sanderson « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Peut-être que ça plairait à mes élèves…

  3. les deux premiers tomes m’attendent dans ma bibliothèque. Ce que tu dis dans ta chronique me donne vraiment envie de les en sortir!

  4. Je n’ai jamais lu cette série… Je sais pas, c’est peut-être le premier titre, « infâmes bibliothécaires »… Ca m’aura bloquée :-))

  5. Coucou ! Alors pour ce qui est des livres, je les ai tous lus, les trois. Je les ai beaucoup aimés ! J’ai trouvé les histoires plutôt interessantes, ça nous plonge vraiment dans l’univers de l’imagination ! ( Avec des talents spécifique aux noms de famille, notament les Smedry, des armes magiques, des siences différentes..)

  6. Ping :“Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires” Brandon Sanderson | … Suspends ton vol …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *