Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)

Les Tchouks – Bd jeunesse

♥ Les Tchouks ♥

On a fait un tour de manège ! (tome 4)

Benjamin Richard & Kerascoët

Ed. Rue de Sèvres (2015)

Tchouks

A partir de 4 ans

Les Tchouks ont passé la journée à la fête foraine. Mais c’est bientôt l’heure de rentrer et il reste juste assez de sous pour un dernier tour de manège. A cette idée, tout le monde se met à courir vers le beau manège et surtout, surtout, vers sa superbe voiture rouge ! Tout le monde la voulait, mais c’est Tchoukrik qui est arrivé le premier. Alors, vite, vite, il a fallu trouver une autre monture pour la course ! Attention au départ…

Les-Tchouks-On-a-fait-un-tour-de-manege-4

TchouksVoitureRouge

Une petite bd adorable, qui m’a vraiment beaucoup plu. Les dessins sont très colorés (des couleurs vives et bien pétantes), ils sont simples et amusants à la fois. Quand au texte, très drôle, il m’a bien fait rire. Ce n’est pas compliqué, j’ai fait la course avec eux ! (Lisez, vous comprendrez).

Un vrai coup de cœur pour cette petite bd !

Pour celles et ceux, qui, comme moi, ne connaissaient pas les Tchouks, il existe 3 autres titres :

Le 1er : On a fait une cabane / Le 2ème : On a vu la mer / Le 3ème : On a attaqué un château !

SignatureNat

Un goûter en forêt

Un goûter en foGouterForetrêt

Akiko Miyakoshi

Traduit du japonais par Nadia Porcar

Coll. Mini Album Syros

Syros (2011 rééd. 2015)

L’auteure : Encore étudiante aux Beaux-Arts de Musashino, Akiko Miyakoshi reçoit « le Grand Prix Nissan des livres pour enfants ». Elle utilise différentes techniques d’illustration : dessin au fusain, collages, animations… C’est son premier album publié en français.

L’histoire : Ce matin, tout est blanc. Le papa de Kikko décide d’aller déblayer la neige chez la grand-mère de Kikko et il en profitera pour lui apporter un gâteau. Oui mais voilà, papa est parti et le gâteau est resté sur la chaise… Kikko décide alors de rattraper son papa. Elle se prépare, mets son bonnet et ses gants rouges, prend le gâteau et la voilà partie, marchant seule dans la neige au milieu de la forêt. Elle aperçoit soudain son père et se met à le suivre. Mais où va t-il ? Kikko ne connait pas cette maison. Elle s’approche et s’aperçoit qu’elle a suivi… un ours ! La maison est pleine d’animaux, mais ils sont tous très gentils et aideront Kikko a retrouver son chemin.

Une jolie histoire d’amitié et d’entraide, avec de très jolies illustrations « granitées » en noir et blanc (du fusain ?) rehaussées de quelques touches de couleur (rouge et jaune). Certaines pages ont l’air d’être dessinées sur un carton gaufré, cela donne une vraie impression de relief. On croit tout d’abord à un « remake » du petit chaperon rouge (le bonnet rouge, le gâteau que la petite fille apporte seule à sa grand-mère, la forêt, les animaux) mais au final ce n’est pas ça ! Un joli conte que les apprentis lecteurs pourront facilement déchiffrer tout seuls.

GouterForetbis

SignatureNat

Le pull de Sandrine Kao

Le pull lePull

Sandrine Kao

Coll. Tempo + (Dès 10 ans)

Ed. Syros (2015)

L’auteure : Elle a d’abord suivi des études dans les métiers du livre, puis s’est dit qu’elle préférait créer les livres. Elle part donc suivre une formation d’illustratrice à l’école supérieur d’Épinal. Elle est maintenant auteure-illustratrice pour la jeunesse.

L’histoire : D’une timidité maladive, Soline aime s’enfouir sous d’amples vêtements pour  passer inaperçue. Son pull fétiche est si déformé qu’il lui arrive à mi-cuisses tandis que ses mains disparaissent dans ses manches. Poussée par son amie Lucille, elle adopte une nouvelle tenue du jour au lendemain : bottines, jean noir, haut noir, rien d’incroyable vraiment. Soline se sent toujours la même. Pourtant, autour d’elle, les regards changent… Et certaines attitudes aussi.

Une jeune fille timide dans une période difficile pour elle (ses parents viennent de se séparer/elle arrive dans un collège où elle ne connait personne) est harcelée par un garçon un peu plus âgé qu’elle. Il ne fait pas « grand-chose », mais il la touche, se colle à elle et elle finit par vivre ça très mal, elle se sent (et elle est !) harcelée. On sent son malaise grandissant, on perçoit aussi sa solitude, sa tristesse. Elle n’en parle à personne (la seule copine qu’elle s’est faite a ses propres problèmes) et en arrive à faire des choses…

J’en étais malade ! J’imaginais ma belle-fille (à peine plus vieille) dans ce cas-là et je me disais que nous, parents, sommes parfois loin d’imaginer certaines choses vécues au collège ou au lycée.

Un roman court, mais intéressant et prenant. Bien écrit, simplement mais pas en langage d’jeun’s ou sms. A lire et à avoir, je trouve, dans les CDI de collège.

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le Tsar #roman ados

Le Tsar

Jean-François Chabas

L’école des loisirs (2006)

le-tsarColl. Maximax (9-12 ans)

Thèmes : Famille / Tigre / Vengeance / Sibérie

Un roman d’aventure, mais pas que !

L’histoire : Le Tsar a tué mon frère, alors je tuerai le Tsar. C’est ainsi. Le Tsar est plus grand que moi, plus puissant que moi, plus intelligent que moi. Il est patient. On l’a vu sauter un mur de quatre mètres avec un veau dans la gueule, casser la porte d’une isba pour se jeter sur une petite fille et l’enlever. Moi aussi, je suis patient. Et je grandirai, je deviendrai fort et rusé. Pour accomplir ma mission. J’ai hérité de l’entêtement de notre père, et une femme m’a donné un fusil magique. Je pars à la chasse au tigre de Sibérie dans la neige des monts Stanovoï.

Mon avis : J‘ai beaucoup aimé cette histoire (je ne suis pourtant pas fan de chasse !). Fédor et son frère ont perdu leur mère, morte de la fièvre typhoïde. Suite à son décès, leur père (devenu fou ?) s’en va, les laissant se débrouiller seuls. Les deux frères s’entendent bien, s’entraident, vivant ensemble une vie rude mais qui leur plait et leur convient. Mais un jour, Alexandre, le frère aîné, se met en tête de partir chasser le Tsar, un tigre géant de Sibérie qui sème la terreur dans la région depuis de nombreuses années…

Deux jours plus tard, son frère n’étant pas revenu, Fédor part à son tour à la poursuite du Tigre qui a certainement tué son frère, car il veut le venger. Sa longue poursuite, presque une quête, le pousse à réfléchir et l’amène à rencontrer une femme qui ne parle que par questions. C’est un roman très court (77 pages) mais il est dense, très bien écrit, vraiment dépaysant (bouh, le froid, la neige…) et d’une certaine façon plein de poésie

J’avoue être assez déçue, quand je me relis, car je trouve que je ne rends pas assez hommage à ce livre. Je voulais vraiment vous donner envie de le lire et je n’ai pas l’impression d’avoir réussi…

Dites-moi tout, après avoir lu cette présentation, avez-vous envie de lire ce petit roman ?SignatureNat