Bartiméus : l’anneau de Salomon de Jonathan Stroud

Bartiméus :
L’anneau de Salomon
Tome 0 (sorti en 4ème)

de Jonathan Stroud

 Roman fantastique pour adolescent

Albin Michel, octobre 2011
Wiz, 496 pages
9782226230935, 17€

Bariméus, le djinn sarcastique ressort de sa bouteille ! Le voici 3 000 ans avant la trilogie qui l’a rendu célèbre, alors qu’il n’est encore qu’un djinn de seconde zone, à cet instant très précis de sa fabuleuse carrière où fou de rage, il vient de manger le magicien qu’il est censé servir…

Quel dilemme que ce roman ! Si l’histoire fantastique est intéressante et bien menée, j’ai détesté le personnage principal, Bartiméus. Il est censé être drôle je crois, mais il m’a affligé. Impossible pour moi de ne pas lever les yeux au ciel continuellement. J’ai pourtant continué ma lecture, car Bartiméus, personnage égocentrique n’est heureusement pas le seul narrateur de ce roman. Salomon, Balkis et surtout Asmira ont ainsi su me toucher beaucoup plus.

L’intrigue m’a aussi poussé à continuer puisque nous avons d’un côté Bartiméus, Djinn horripilant qui cherche sans cesse à se défaire de ses maîtres, et de l’autre Asmira, garde de la reine Balkis, en mission pour elle, en route pour la cité de Salomon, le roi à l’anneau tout puissant.

Leur routes ne se croisent pas tout de suite, nous prenons donc le temps de découvrir les personnages, un peu d’action se dessine déjà mais c’est avec leur rencontre que le livre prend son envol et à su capter toute mon attention me laissant sur un sentiment bien meilleur qu’après les premières pages.

Un bilan mitigé donc qui ne m’incite pas à découvrir plus Bartiméus dans ses autres aventures (qui se déroulent 3000 plus tard mais ont été écrites et publiées avant) mais qui rencontrera certainement des lecteurs qui apprécieront son humour… La preuve,  Fabien de la librairie le divan trouve que c’est « un des personnages les plus attachants que l’on puisse trouver ». On trouve aussi une très bonne critique sur Citrouille, c’est carrément un chef d’oeuvre digne du Seigneur des Anneaux chez Fantasy-jeunesse,  et Phooka est totalement séduite. Syl. trouve qu’il est plus réservé dans ce tome que dans la trilogie,  Non vraiment, il n’y a que moi qui n’ai pas pu digérer ce djinn prétentieux…

logo mois anglais.jpg

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. J’ai lu les tomes 1 et 2 et j’avais detesté Bartimeus aussi…

  2. Je suis très mitigée comme toi!

  3. Je te comprends, c’est difficile quand on n’adhère pas au personnage principal. J’ai vécu la même chose avec Artemis Fowl. Ton billet me donne quand même envie d’aller jeter un oeil .

  4. Ah tiens! Je ne savais pas qu’il y avait une suite!
    J’ai commencé la trilogie à sa sortie mais j’ai toujours le tome 3 dans ma PAL. Le premier tome m’avait bien plu avec un ton pleins d’humour. Mais je crois que le style et l’histoire m’ont lassé sinon il serait déjà lu depuis bien longtemps!
    En tout cas vu ton avis, je m’arrêterai certainement là!

  5. Je suis une de celles qui ont beaucoup aimé. Je pense qu’il est souhaitable, pour adhérer au personnage de Barti, de lire la trilogie avant. On accepte alors plus facilement son comportement, ses loufoqueries et son exubérance.
    Dommage Hérisson !

  6. Evidemment que Bartiméus est exécrable, horripilant, affligeant, égocentrique, mais il est aussi intelligent drôle et plein de ressources et c’est pour ça qu’on l’aime.
    Enfin, il l’était dans les précédant tomes… C’est la première fois que j’entend parler d’une trilogie en 4 épisodes.

  7. Ping :Plaisirs à cultiver » Récapitulatif du mois anglais

  8. Ping :Récapitulatif du mois anglais | Plaisirs à cultiver

  9. Ping :Lockwood & Co ⋆ Délivrer Des Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *