Les doudous

Les doudous

Mais c’est quoi ça ?

♥♥♥

Les doudous aussi appelés « objets transitionnels » (par qui ?) sont des objets doux au toucher, comme des peluches, des morceaux de tissu, divers trucs et bidules (pas toujours très propres, on est bien d’accord !!)

Le foulard qui servait de doudou à ma belle-fille était plein de trous, tout effiloché, et je ne vous parle pas de l’odeur !! Mais interdiction d’y toucher… Je ne vous raconte pas le nombre de microbes au mm2 qu’il doit y avoir dans ces trucs là… Beurk, beurk et rebeurk !!

Ils sont là pour faciliter la séparation entre la mère et l’enfant, ils ont un rôle calmant, en aidant l’enfant à lutter contre l’anxiété. Ce doudou, choisi par l’enfant, représente pour lui une présence rassurante…

C’est, à priori, une chose qui n’existe pas dans les sociétés non-occidentales, où l’enfant reste en permanence avec sa mère, puis est socialisé par la présence de la famille. (Dixit Wikipédia)

Une autre anecdote : Un de mes petits neveux, avait une souris (Nommée « Topolino » ce qui veut dire petite souris en italien – j’vous en apprends des choses, hein ?) Bref, régulièrement le soir, Topolino était introuvable et c’était la crise pour aller se coucher… Ma tante avait beau essayer de le mettre sous l’oreiller tous les matins, le soir, invariablement, Topolino avait disparu… Jusqu’au jour où elle a surpris son fils en train de cacher son doudou !! Malin, non ?

Je ne suis pas une experte des doudous, mon fils n’en ayant pas eu (Maman était toujours là, ça aide…) mais je me souviens de quelques albums qui m’ont marquée pour une raison ou pour une autre :

LeDoudouMéchant

Le doudou méchant de Claude Ponti (L’école des loisirs – 2000)

Déjà le titre !! Méchant, un doudou ?? Blandine vous en parle très bien ici.

♥♥♥

Et « L‘autre guili lapin » de Mo Willems (éd. Kaléïdoscope – 2008)

Trixie a grandi depuis la dernière fois où elle avait perdu son doudou Guili Lapin. Cette fois elle va à l’école pour la première fois, accompagnée de son papa, et surtout de son doudou. Mais à l’école c’est le choc, une petite fille à le même Guili Lapin qu’elle ! Son Guili Lapin ne serait donc pas unique ? Rentrant chez elle un peu confuse, la situation se complique quand, en pleine nuit, elle prend conscience que ce doudou n’est vraiment pas le sien… Une aventure nocturne à la recherche du doudou perdu commence alors, qui montrera à Trixie qu’un doudou quelque soit sa ressemblance apparente est toujours unique pour sa ou son propriétaire.

J’ai choisi de vous montrer celui-ci parce que l’histoire est amusante, mais surtout  parce que les illustrations, mélange de photo en noir & blanc et de dessins en couleur m’avaient vraiment étonnées et beaucoup plu !

LAutreGuiliLapin LautreGuiliLapin2

♥♥♥

Une belle liste à consulter sur le site de Ricochet

Une autre sur le site de l’école des loisirs

Et une autre sur le site de la bibliothèque de Plescop

Un article intéressant sur « le doudou dans les albums pour jeunes enfants » suivi d’une importante bibliographie.

♥♥♥

Sophie vous a déjà présenté 2 albums de Mo Willems ici et . et de pas mal de doudous :
dans cet article (Mon livre des doudous et Mon doudou), mais aussi ici ou là : Le gros chagrin d’Hubert Ben Kemoun et Le nouveau DoudouMon doudou de Françoise Boyer

♥♥♥

Et dans le cadre des RDV du Challenge Albums :

Virginie présente Léo Lapin

Blandine : Mon singe et Moi d’Emily GRAVETT et Le Doudou méchant

Laurette La valise rose et Le schmat doudou et Nos beaux doudous

Manika Le mange doudous

 

SignatureNat

Partagez

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de… 40 ans !!
Est très heureuse actuellement d’effectuer un remplacement en médiathèque !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Merci Nath pour le partage et un petit bout de ton histoire de maman!

    Le choix illustratif de L’autre Guili Lapin est original en effet.
    J’aimerai bien savoir la réaction de l’autre petite fille. Je vais tenter de le trouver ;-)

    Bonne journée!
    Blandine.

  2. Ah, un nouveau doudou … le fameux Guili Lapin, je l’adore celui-là, le style unique de ce album m’a aussi beaucoup plu … Bises

  3. le doudou de ma fille n’est plus doux depuis un moment, elle le mange… au sens propre du terme! (en 6 ans, y’a de quoi faire!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *