Little Brother de Cory Doctorow

Little Brother

de Cory Doctorow

Roman de science fiction / aventure pour adolescents

Pocket jeunesse, janvier 2012
9782266187299, 18,80€

Thèmes : liberté, terrorisme, technologie, cryptage, jeu de rôle, Etats Unis (San Francisco), résistance

Fan de nouvelles technologies et de jeux vidéo en réseau, Marcus, 17 ans, mène une vie sans histoires…
même s’il défie parfois les caméras de surveillance du lycée ou pirate quelques sites Internet. Jusqu’au jour où il est pris dans les mailles d’un service anti-terroriste, emprisonné et torturé. Marcus décide alors de combattre les abus du pouvoir en utilisant ses talents informatiques. Un acte de résistance, qui se transformera en un vaste mouvement de rébellion…

Marcus, alias W1n5t0n, 17 ans, est un jeune garçon qui sait mettre la technologie à son service. Peut importe les ordinateurs fournis par le lycée, bridés et controlés, les caméras de surveillance et les puces electroniques, quand c’est l’heure de son jeu de rôle en ligne grandeur nature, il fait le mur, accompagné par son meilleur ami Darryl et rejoint par Van et Loju. Ils sont doués, intelligents et ils n’ont rien fait de mal. Pourtant ils vont se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. C’est le début d’une terrible aventure qui même droits pour la liberté et informatique.

Qui dit terrorisme dit mesure de protection de la population. Mais jusqu’où peut on aller pour protéger une population ? Surveiller tout le monde ? Interdire certains rassemblements ? Arrêter, torturer, tuer sans preuve ?

Ce roman est très fort et prenant car si le côté science fiction un peu futuriste est présent, tout est très réel, ancré dans notre monde, notre monde dans quelques années ? Un glissement vers le tout sécuritaire qui a peut être même commencé quand on voit certains exemples du monde actuel et même dernièrement la fermeture de megaupload…

Marcus est un héris attachant car il est doué, sait expliquer la technologie qu’il utilise mais aussi parce qu’il n’est pas parfait. Qu’il ne fait pas toujours les bons choix, qu’il ne sait pas toujours quoi dire ou faire. Il est juste un peu fou, courageux et surtout soutenu par des personnages secondaires un peu effacés mais eux aussi intéressants. Mon seul regret dans ces personnages c’est l’effacement de Van au profit d’Ange, un personnage que je n’ai pas réussi à cerner [Spoiler : j’ai même cru longtemps qu’elle était avec l’ennemi].

Ce roman est mené d’une main de maître par un auteur qui parvient à inclure des détails très techniques sans jamais nous lasser et à faire vivre ses personnages devant nos yeux. L’ensemble ferait d’ailleurs je pense un très bon film!


Un coup de coeur pour moi qui aime la technologie… et la liberté, et sans nul doute un roman qui plaira autant aux garçons qu’aux filles, et aux geek en général!
Quand des adolescents se rebellent contre ceux qui les dirigent et surveillent grâce aux nouvelles technologies, cela donne un roman prenant qui prône la liberté, pas la violence. On notera la référence à Orwell dans ce titre…

 + une post face d’un ami de l’auteur, vraiment intéressante sur la technologie actuelle, comment

l’appréhender…

+ un dossier sur un jeune dont Marcus s’inspire sans doute un peu

+ télécharger le livre (en anglais) au format souhaité (légal, offert par l’auteur qui s’explique ici)

+ Un avis sur le blog Nebalia, par un connaisseur des autres oeuvres de l’auteur. L’avis de Dorot

+ et si vous n’êtes pas encore convaincu voici l’avis (racoleur) de Scott Westerfield « Le roman génial d’une rébellion geek »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

About Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Bookmark the permalink.

29 Comments

  1. Je ne connais pas du tout ce livre mais ton avis me donne envie de le découvrir :)

  2. Un roman pour geek, mais c’est pour moi ça :D !

  3. Je retiens, tu le conseillerais à partir de quel âge ?

  4. Je dirai niveau lycée quand même.
    J’ai adoré également, voici le lien de mon billet :
    http://www.livres-de-dorot.fr/little-brother-cory-doctorow-a25887618
    Amitiés
    Dorot’

  5. Je ne suis pas très technique mais j’ai de jeunes geek autour de moi, ça pourrait les intéresser. La technologie à la fois comme élément de liberté mais aussi d’entrave à la liberté, quand on y pense c’est vertigineux : comme si on se mettait nous-même les menottes.

  6. justement j’attendais un avis sur celui-ci. je pense que je vais le mettre dans ma LAL

  7. J’hésite! Ce n’est pas un thème qui m’attire mais en même temps tu as l’air tellement enthousiaste!

  8. Pingback: Les mots de Mélo » Little Brother – Cory Doctorow

  9. Lu, chroniqué, enchantée !! Mais j’ai trouvé qu’il y avait vraiment trop d’explications techniques sur l’informatique.
    Effrayant quand même ce parallèle avec la société d’aujourd’hui, brrrr, j’en frissonne encore !

    • J’avoue que moi ces détails techniques m’ont beaucoup plu car quand tu comprends un peu tu te rends compte que tout cela est possible… !

      • Bien sûr, je ne dis pas le contraire (j’ai un côté geek assez prononcé :p). C’est un bon livre, mais parfois, je trouve qu’on sort trop de l’intrigue au profit des nombreux passages techniques. J’ai trouvé ça un peu dommage, je pense que ça aurait pu être plus équilibré… :)

      • Peut être un meilleur échelonnage des informations en effet, mais je pense qu’il y a vraiment besoin de ce coté technique tout de même!

  10. Pingback: Little Brother – Cory Doctorow « Le club des lecteurs numériques

  11. J’ai adoré ce roman, même si je regrette le côté trop technique. Par contre, je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir psychoter sur la loyauté de Ange vis-à-vis de Marcus :D

  12. Pingback: So Many Books So Little Time ! #1 | Valunivers

  13. Pingback: Cory Doctorow – Little Brother « Chez Iluze

  14. Je suis beaucoup moins emballée que toi car je n’ai pas du tout apprécié la fin.
    SPOILER
    pourquoi la résolution vient-elle d’adultes, alors que depuis le début personne ne le prenait au sérieux ? pourquoi d’ailleurs aucun adulte ne se sentait impliqué, les adultes n’utilisent plus internet ?
    Je regrette que le côté révolte/révolution n’est pas été poussé un peu plus avant, avec une réflexion sur les médias (tous méchants, sauf celle de la fin O_o), sur l’implication de chacun. j’ai finalement l’impression que Marcus était tout seul et que tous les autres n’y voyaient qu’un jeu.
    FIN SPOILER
    Je crois que si je suis autant déçue, c’est que j’étais totalement prise dans l’histoire, jusqu’à l’histoire avec la journaliste où j’ai senti le vent tourner.

    • Je pense qu’une intervention du type presse était nécessaire, après je suis d’accord sur la plupart des aspects que tu avances, notamment cette notion de jeux que j’ai ressenti moi aussi!

  15. Pingback: So Many Books So Little Time ! #1 | Chronique des temps futurs

  16. qui est ange ? je comprend rien

  17. Pingback: So Many Books So Little Time ! #1 | Valunivers - Chronique des Temps Futurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *