L’omelette au sucre

L’omelette au sucre

de Jean Philippe Arrou Vignod

Résumé
A Cherbourg à la fin des années 60, une famille peu commune… Une mère au foyer et un père médecin, jusque là tout va bien… mais là où les choses se gâtent c’est quand on découvre les enfants… une vraie colonie! 5 garçons, qu’on a nommé selon le prénom du grand père Jean… ce qui donne pour ne pas les confondre : Jean A, Jean B, Jean C, Jean D et Jean E, le tout par ordre d’âge!
C’est Jean B, un des grands, qui nous raconte cette vie de famille où les vacances sont un vrai déménagement! Alors quand en plus la maman est enceinte, et que c’est le papa qui fait à manger, on se demande comment il va s’en sortir…. et bien ça donne… une omelette au sucre!

Fiche de l’auteur (Gallimard) (j’ai découvert cela après avoir lu le livre, et c’est tellement autobiographique…)
Né en 1958 à Bordeaux, Jean-Philippe Arrou-Vignod vit une partie de son enfance à Cherbourg avec ses cinq frères, les fameux six «Jean-quelque-chose» de L’omelette au sucre, dont il est le deuxième, avec la même bouille ronde, les mêmesoreilles décollées… Tandis que la mère s’occupe de ses garçons «en rang d’oignons», le père est médecin. Ses études à l’École Normale Supérieure conduisent Jean-Philippe à l’agrégation de lettres.. Sa première rentrée scolaire, en 1984, correspond aussi à sa première rentrée littéraire puisque paraît son premier roman pour adultes, Le Rideau sur la nuit, aux éditions Gallimard, récompensé par le prix du Premier Roman. Cinq ans plus tard sort son premier roman pour la jeunesse : Le professeur a disparu, en Folio Junior.

Tout en étant enseignant dans un collège et écrivain, Jean-Philippe Arrou-Vignod est aussi directeur de collection (Horspiste, pour les 9-12 ans). À ces fonctions éditoriales et professorales se greffe aussi celle de scénariste pour la télévision. En dehors de ses activités littéraires, la passion de Jean-Philippe reste le voyage, trois à quatre par an parfois, avoue-t-il…

Un autre titre suit ce premier épisode :
Le camembert volant.
(article à venir)

J’ai été charmée par ces Jean dans tous les sens et leur aventures mignonettes… mais tout de même tout cela est vraiment d’un autre temps, que les jeunes actuels risquent d’avoir du mal à appréhender : Internet n’existe pas, le portable non plus, et la télé en est à ses débuts (Rintintin et la piste aux étoiles…). Il y a tellement d’humour que certains jeunes apprécieraient j’en suis sûre… mais je ne le recommanderai peut être pas aux élèves qui n’aiment pas lire…

Vous l’avez lu? Donnez moi votre avis en commentaire et / ou le lien vers votre article, et je l’ajouterai volontiers!
L’avis de Faelys sur le camembert volant

Pour les profs je joins les fiches gallimard ;)

Et en prime la recette de cette omelette au sucre :

Préparation : 5 à 10 mn
Cuisson : 5 mn
Ingrédients (pour 4 personnes) :
– 4 oeufs
– 50 g de sucre
 vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de fleur d’oranger, ou de la vanille, ou bien des fruits…

Préparation :
Séparer les blancs des jaunes et montez les blancs en neige.
Une fois que les blancs sont montés, ajouter le sucre et les jaunes en mélangeant doucement.
Faite cuire 5 mn des 2 côtés comme un omelette normale.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

16 Commentaires

  1. OUi, oui, oui, oui,oui il est prévu sur ma LAL. ;-)

  2. Un très bon livre! très amusant!

  3. Je l’avais déjà repéré mais je ne l’ai toujours pas lu. La suite me donne envie de croquer dans une portion de fromage ! :D

  4. je suis une fan d’arrou-vignod! j’adore cette atmosphère surrannée et cette joyeuse ambiance familiale! Les zélèves découvrent souvent l’auteur avec « Enquête au collège » et ceux qui accrochent lisent ensuite ses autres oeuvres que nous possédons, mais je suis d’accord avec toi en pensant que les adultes adeptes de la nostalgie (même d’une époque qu’ils n’ont pas connue) apprécient plus la saga des Jean, quand les ados sont fans de P.P Cul-Vert et sa bande.
    J’avais fait un billet sur « le camembert volant »: http://petitesmadeleines.hautetfort.com/archive/2008/10/18/le-camembert-volant-de-jean-philippe-arrou-vignod1.html

  5. Je l’ai lu parce que mon fils l’avait eu à lire … au début du collège il me semble. Je ne me rappelais plus ce décalage technologique, il y a des livres avec lesquels cela passe plus ou moins. Pour le portable mon fils n’en avait pas encore alors cela ne l’a peut être pas choqué. Il me semble qu’il avait bien aimé, et moi aussi. Je me souviens d’un livre plein d’humour.

  6. <a href= »http://www.royalcactus.com » target= »_blank »>Jeux gratuits</a>

  7. Je l’ai dans ma PAL celui-ci. Il faut que je m’y lance, il me tente beaucoup…

  8. Hey.

    J’ai lu ce livre dans ma jeunesse et j’ai adoré.

    D’ailleurs il trône encore dans ma bibliothèque ;).

    Par contre je l’ai en version France Loisirs donc pas de « Camembert volant » derrière :(

    • Les autres histoires sont vraiment superbes aussi, je t’invite à lire, on les trouve facilement en bibliothèque :)

      • Je m’en doute ;). Et j’en lirais sûrement d’autres pour moi ou dans mon futur métier(bibliothécaire jeunesse).

        Et puis je me suis rendu compte que je disais « jeunesse » et j’aurais mieux fait de dire « enfance  » car je suis encore étudiante ;).

      • Effectivement j’avais automatiquement pensé à une plus grande différence entre le moment de la lecture et maintenant ;) Mais oui tu n’as pas fini de lire ;)

  9. gcfhgchfdcgcgcgdycgfdbvbxcg

    • le livre est nul ((((((((( ttttttttrrrrrrrrrrroooooooooooopppppppp bbbbiiiiiieeeeennnnnnn !!!!cccc!!!!!!!!!ooo!!!!!!!!!!ooo!!!!!!llllllllll!!! ))))))))))))) ssiiggnnee… gg

  10. Ping :Challenge albums Septembre : cuisine bis ⋆ Délivrer Des Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.