Marina de Carlos Ruiz Zafon

 Marina

de Carlos Ruiz Zafon

 Editions Robert Laffont / Pocket Jeunesse

978-2-221-11652-4 / 978-2-266-21302-8

19€, 300 pages, 20 janvier 2011

 

Thèmes : Barcelone, Années 80, Adolescence, Mystère, Amour

 

Présentation de l’éditeur : 

« Oscar, 15 ans, vit dans un pensionnat de Barcelone.
Il sort souvent en cachette pour aller se promener. Un jour, il pénètre dans une maison qui lui semble abandonnée et rencontre la jolie Marina. Ils deviennent amis. Désormais, tous les après-midi et le week-end, Oscar s’évade pour la rejoindre.Ensemble, ils commencent à suivre une vieille femme entièrement vêtue de noir. Sans le savoir, cette dernière les mène dans un repaire étrange, truffé de marionnettes mutilées. Ils retrouvent alors la trace d’un couple légendaire, rencontrent un médecin, un policier à la retraite, un savant fou… Les voilà lancés dans une aventure inoubliable, qui sera également celle de leur premier amour. »

 

Mon avis :

Ce livre a plus de 10 ans, pourtant comme il se passe dans les années 80 il n’a pas pris une ride! L’univers peut paraître désuet, et c’est je pense un écueil que les lecteurs jeunesses auront à passer, mais les adultes trouveront dans ce roman de quoi vivre une parenthèse hors du temps et de la réalité. Sans être totalement fantastique, ce roman, qui retrace le parcours de deux adolescents, s’avère empli de mystère, de créations terrifiantes…Un peu de fantastique donc, un peu de thriller aussi, de l’aventure pas mal, de l’amour beaucoup… Un roman multi-thématique, mais qui réussi sur tous les tableaux !

Le papillon noir entraînera Marina et Oscar dans des aventures incroyables, à tel point que je me suis demandé à la fin si tout cela n’était pas qu’un rêve d’enfant en mal d’écriture… non?
Ce roman est noir par son ambiance, triste par ses thèmes, oppressant par ses décors, mais la plume de l’auteur rend le tout très humain, un condensé de sentiments poignants!

Venons en maintenant au point sensible qui m’a laissé perplexe à la fin de ma lecture… Oh j’ai adoré ce livre, je suis entrée pleinement dans l’histoire, et je n’ai vraiment rien à redire. Non, ce qui me pose problème c’est la parution simultanée de ce roman en jeunesse. Pour adulte, aucun doute, un très bon livre, à lire. Mais pour adolescent, je ne suis pas aussi sûre. Déjà pas à des collégiens (quoique de bons lecteurs de 3ème…) plutôt à des lycéens, et dans ce cas ont ils besoin d’une édition jeunesse ? Je reste donc dubitative sur cette double sortie éditoriale. Les éditeurs sont coutumiers du fait, et j’ai vraiment lu ce livre avec un regard d’adulte sur un livre que j’ai jugé pour adulte.
Peut être aurais-je eu un regard différent si j’avais lu la version jeunesse et pour mon travail… J’ai hâte d’avoir des retours de jeunes… et moins jeunes ;)

La couverture jeunesse >

 

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

28 Commentaires

  1. Aaaaaaaah!!! Je suis jalouuuuuuse! Je suis fan des textes de Zafon! Je veux le lire! Et ton avis donne envie!

  2. c’est vrai que c’est un peu étrange ces sorties à la fois au rayon adulte et au rayon ado ! je pense que c’est directement destiné aux libraires qui ont des rayons différents et séparés… comme ça on fait d’une pierre deux coups ! l’esprit mercantile autour des livres m’ennuie !

  3. Tu me donnerais presque envie de  le lire, moi qui n’avais pas aimé son précédent succès.

  4. Comme souvent, je préfère la couverture ado. A part ça, jen’ai toujours pas lu cet auteur.

  5. je suis en train de le lire, et je partage ton avis sur le fait que ce livre est plus adulte que jeunesse !

  6. Je suis également sceptique sur le fait que ça plaise aux ados, qui ont pourtant une couverture plus alléchante ! 

  7. celui la je vais le lire c’est sur !!

  8. Je me demande si on ne risque pas d’être déçu quand on a aim les deux autres vu que celui-ci a été écrit avant.

  9. Je l’avais déjà noté celui-là.

  10. je ne savais pas qu’il y avait eu double sortie… Je le lirai, mais en poche!

  11. Ecrit il y a 10 ans ??

    C’est son dernier opus… Tu m’étonnes qu’il n’ait pas pris une ride…

    Bon, en tout cas, il a l’air bien, je le note.

  12. oui oui je sais qu’il n’est pas encore sorti en poche, mais j’attendrai. Je me suis précipitée sur Le Jeu de l’ange avec un tel enthousiasme… que j’en ai été drôlement déçu. Donc, j’attendrai. ;-)

  13. J’ai beaucoup aimé les deux autres titres de l’auteur… et j’ai donc très envie de lire celui-ci. par contre, les deux couvertures me plaisent beaucoup, difficile de choisir!

  14. Joli billet sur une lecture que j’ai apprécié aussi mais je ne pense pas relire du Zafon de sitôt : ses romans se ressemblent trop !

  15. En effet, bizarre qu’il soit sorti en édition jeunesse.

    Il me tente beaucoup en tout cas.

  16. Je l’ai vu en librairie et c’est le premier billet que je lis. J’avais adoré son premier mais pas lu le second car les critiques étaient très mitigées et mes cops de biblio très déçues… Celui-ci me tente plus.

  17. Moi aussi, j’ai adoré cette lecture, c’est mon premier coup de coeur de 2011 ; mais je ne savais pas qu’il existait une version jeunesse… J’ai l’impression que c’est un roman destiné aux adultes.

  18. Je préfère la couverture jeunesse, un peu moins noire ^^

  19. Fan de L’ombre du vent (un peu moins du jeu de l’ange), il faut absolument que je lise ce titre !!!!!  

  20. Je ne connais de Zafon que L’ombre du vent… donc, difficile de dire si, comme tu le soulignes, des ados peuvent ou pas mettre leur nez dans cette oeuvre. Je me dis simplement que, lorsque j’étais jeune lecteur, aucun livre ne me faisait peur… Et qu’au contraire, ce sont sans doute ceux qui étaient complexes et difficiles (au sens de susceptibles de faire mal) qui m’ont le plus fait grandir.

     

    Belle interrogation toutefois.

     

  21. A noter que les sorties  » jeunesse  » et adulte ne sont pas chez le même éditeur. Comme pour d’autres titres en double parution ( La voleuse de livre de Zusak, le livre des choses perdues de Connoly ), il s’agit de publications ados ( soit à partir de 14 ans ). La double parution est certes mercantile puisque de plus en plus d’adultes lisent les romans aux thématiques traditionnellement ados ou dit  » jeunes adultes  » et liée à la conception du livre en tant qu’objet par rapport à son lectorat. Ce qui explique les différences de couverture, format et typographie.

    J’espère ne pas paraître trop didactique avec ces quelques explications. Comme tu t’en doutes, j’ai toujours préféré la version  » jeunesse « .

  22. Je comprends mieux !!! Merci ;) 

  23. Si l’on y retrouve la plume si belle de l’auteur et que l’histoire est prenante, je vais aimer ! Ton billet est le second avis positif que je lis sur ce roman, j’ai donc bien envie de le lire au plus vite !

  24. Je l’avais noté, je le renote. Je l’ai vu en librairie la semaine dernière, je pense l’acheter cette semaine !!!! 

  25. Je viens de le finir…et c’est un gros coup de coeur. L’écriture, l’ambiance, l’histoire, j’ai tout aimé. C’est très réussi, on en ressort avec plein d’images dans les yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.