Vampire City tome 2 La nuit des Zombies

Vampire City

Tome 2 La nuit des zombies

de Rachel Caine

Roman fantastique pour adolescents / jeunes adultes

Hachette, 2011
Black Moon, 360 pages
9782012020009, 15€

Thèmes : vampire, vengeance, amour, amitié, adolescente,

Présentation de l’éditeur
Les vampires voient d’un mauvais oeil le retour à Morganville de Frank Collins, le père de Shane. Ce dernier est déchiré entre sa loyauté envers son père et son amitié pour Claire, Eve et Michael. Car la soif de vengeance de Frank risque de compromettre la protection des colocataires face aux vampires, à grand peine contenus par leur alliée Amelie. Mais lorsque les vampires enlèvent Shane pour tendre un piège à son père, Claire et ses amis vont devoir mettre tout en oeuvre pour le sauver…

Mon avis
Après la lecture du tome 1 (voir mon avis ici), j’étais clairement emballée… et impatiente tant la fin du tome 1 n’était pas une fin, et tant les questions étaient nombreuses. Dans cet avis je ne vais que très peu vous parler des évènements de ce tome 2, pour ne pas trop en dire à ceux qui ne l’auraient pas encore lu. Il faut tout de même savoir que Morganville est une ville peuplée de vampires qui dirigent en grande partie la ville. Claire est une jeune étudiante de 16 ans qui arrive là un peu par hasard, et cherche à quitter le campus. Elle trouvera pour alliés Eve, Shane et Michael. Alliés, amis et même plus…
Quand à ce qu’il peut arriver dans une ville peuplée de vampires, vous vous en doutez un peu…

Dans ce deuxième tome le suspense de la fin du premier est assez vite résolu, mais les nouvelles questions arrivent aussi vite, et l’action reprend de plus belle ! Quel plaisir de retrouver Claire, toujours aussi vive et intelligente, toujours aussi têtue aussi !  Plonger dans ce roman m’a donné l’impression de retourner en terre connue, d’être de nouveau avec des amis dans un monde bien particulier. J’ai globalement beaucoup aimé ce deuxième tome, même si je l’ai trouvé plus foisonnant, parfois presque trop… Une fois passée la découverte de cet univers il n’y a plus l’effet de surprise, alors Rachel Caine nous ajoute quelques mystères nouveaux, nous entraine dans des aventures trépidantes, met en danger chacun de nos héros… Les personnages s’affirment, leur lien aussi. On apprend à connaître leur passé, leurs familles, et ce n’est pas toujours de bonnes surprises… Les personnages masculins sont toujours plus craquants que jamais… On lit ce tome d’une seule traite, sans pouvoir le lâcher et quand on arrive à la fin on a une seule envie, attaquer le 3ème ! Car oui le tome 2 aussi nous laisse avec des interrogations… Heureusement le tome 3 est sorti en juin, je vais donc le lire très vite… Le tome 4  de Vampire City quand à lui sortira en Novembre 2011 (sorti aux USA en 2008)

Un univers bien construit, qui nous entraine loin des romans de vampires qu’on a pu lire ces dernières années, avec un univers qui rappelle plus les séries de mon adolescence, et c’est tant mieux  !

Des extraits, avis, et info sur le site de Lecture Academy !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Délirium de Lauren Oliver

Délirium

de Lauren Oliver

Roman adolescents, jeunes adultes Science Fiction (dystopie)

Hachette, février 2011
Black Moon, 451 pages
9782012021266, 18€

Thèmes : Amour, Dystopie, Famille, Liberté, Science fiction

Mon avis :

Lena est une jeune fille attachante, qui m’a permis de rentrer très rapidement dans ce roman pour adolescents. Pourtant ce monde est étrange… Un monde sans amour! A 18 ans, une petite opération, et c’est fini, plus jamais d’amour. Les couples sont formés sur dossier par les autorités… Brr ça fait froid dans le dos un monde pareil. Pourtant tous sont persuadés que l’amour est la maladie ultime… Mais tout ça fait suite à un évènement type chaos/fin du monde. Démarche religieuse et politique à la fois, elle semble convenir à tout le monde… Pourtant Lena a des doutes, sur elle d’abord, à cause de son histoire familiale, et puis sur l’amour…
L’histoire reprend des choses déjà bien souvent vues, mais le thème principal, autour de l’amour est original. On imagine sans trop de peine l’essentiel de l’action, mais on avance dans l’histoire avec plaisir, pour les découvertes, les informations que l’on glane, et parce qu’on espère!

On passe de bons moments en compagnie de Léna, mais aussi Alex (un jeune homme qui me plait bien!!) et Hana, sa meilleure amie.

Alors l’amour est-il une maladie si grave que ça… L’auteur a son parti pris, et moi aussi :) J’aurai apprécié que les personnages secondaires (notamment la famille) soit un peu plus développée, pour mieux sentir les transformations, mais j’ai trouvé l’ensemble convaicant.

Les dystopies sont à la mode cette année, et ce n’est pas pour me déplaire, car j’y trouve toujours beaucoup de plaisir! Mon seul regret ici ? La fin !

Toutes les infos et extraits, sur Lecture Academy

Infos fan :
25 mars : Chat Video avec Lauren Oliver
6 avril :  dédicace de Lauren Oliver à Paris – Virgin Megastore Champs-Elysées de 18h à 20h – jour de sortie de son deuxième roman : Le dernier jour de ma vie.

2012 : Le tome 2 de Délirium :  Pandemonium
2013 : Le tome 3 Requiem

Sans date : Le roman Délirium sera adapté au cinéma, les droits ayant été acheté par Fox 2000.

Wicca de Cate Tiernan

Wicca

de Cate Tiernan

Roman fantasy pour adolescent / jeunes adultes

Hachette Jeunesse, 2011
Black Moon
ISBN 9782012021174, 17€

Thèmes : Magie, Wicca, Adolescence, Amour, Famille,

Morgan Rowlands est une adolescente comme les autres, dont la vie change le jour où Cal Blaire arrive au lycée.

Mon avis :
Je suis entrée dans l’histoire avec beaucoup d’appréhension, la faute à Mélo ! J’avais en effet lu Immortels du même auteur, avec plaisir, mais sans noter particulièrement un détail qui a beaucoup gêné Mélo, l’allusion, assez forte il faut l’avouer, à la Wicca, une secte. Je lui avais donc dit que je serai plus attentive pendant ma lecture de Wicca… Et c’est donc très embêtée que j’ai commencé la lecture de ce livre, car je trouvais Morgan et Cal intéressants, de même que leur magie… J’ai donc fait quelques recherches supplémentaires, qui m’ont permis de dégager les infos suivantes : La Wicca n’est pas une secte mais une religion très new age qui fait des millions d’adeptes dans le monde, et surtout aux Etats Unis. Alors bon,  parler d’une religion qui a conduit certains à en faire des sectes, ce n’est jamais très bon, mais c’est le propre de toute religion je crois. Bref il me semble important donc de prévenir que la Wicca existe vraiment, avec les mêmes préceptes que ceux énoncés dans ce roman, mais avec un peu moins de facilité dans la magie ^^
Je tiens aussi à préciser que ce livre présente la Wicca sous un angle très tentant, qui donne envie d’essayer, mais sans omettre certains points négatifs. Donné à des adolescents, cela créera sûrement quelques nouveaux wiccans, tant l’aspect fantasie du livre semble réel.

Passons maintenant au livre. Niveau écriture, comme dans Immortels, c’est simple, avec des passages très poétiques et d’autres tellement « adolescent »… mais l’ensemble est fluide, et l’on avance sans peine dans l’histoire. L’histoire elle est plus complexe, car elle regorge de mystères. On en apprend peu à peu plus sur Morgan, sa famille, la magie, la Wicca, et sur Cal bien sûr, ce mâle devant lequel se pâme toutes les jeunes filles… et qu’on imagine très bien! Je lui donne la main quand il veut pour un cercle ! Pourtant son personnage a beaucoup de zones d’ombres…
Les personnages du livre au commencement sont tous des adolescents moyens, les stereotypes américains de base, sans grands intérêts. Pourtant au fur et à mesure des pages on découvre des personnalités intéressantes. Je regrette cependant que dans ce premier tome, très riche, certains personnages ne soient que survolés, ils auraient mérités plus d’attention… peut être dans la suite.
La magie fait son chemin dans son histoire, devient de plus en plus forte. Morgan m’a fait penser à Willow dans la série Buffy (je suis en train de re regarder l’intégrale, et Willow est vraiment douée pour la magie. Si la Wicca n’est pas nommée, Willow tire son pouvoir de la Terre…).

J’ai terminé ce livre la tête pleine de questions. Si l’histoire est vraiment très adolescente et ne me laissera surement pas des souvenirs impérissables, j’en ai apprécié la lecture, et je lirai la suite sans hésiter!

Infos plus :
*
Le début de la série Wicca est d’abord sorti chez Pocket sous le Magie Blanche. Au départ il y a 15 tomes, mais de 180 pages. Avec un premier tome de près de 500 pages en grand format, on peut imaginer qu’il y en aura moins! A suivre sur Lecture Academy.

* Wicca va sortir en film chez Universal, le scénario sera adapté par Robert Nelson Jacobs et il sera produit par Alloy Entertainement et Wild West Picture Shows Prods.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Immortels T1 de Cate Tiernan

http://www.decitre.fr/gi/94/9782012020894FS.gif  Immortels

Tome 1

de Cate Tiernan

Hachette (Black Moon)

360p., 978201202089, 17€

janvier 2011


 

Thèmes : Immortalité, Amour, Fantastique, Magie

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

« Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s’interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre. La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn… »

« Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence. »


Mon avis :

Immortels, il faut bien l’avouer, ça fait tout de suite penser aux vampires ! Alors effectivement, je pense qu’on pourrait classer ce roman dans la bit-lit au sens large, mais ici pas de vampires, les immortels me font plutôt penser à Highlander comme style, les grands combats en moins (ou presque). Mais ce roman c’est avant tout une grande  histoire de vie, celle de Nasty (un de ses noms…), une immortelle qui cache son passé, et gâche son futur en veines fêtes et autres soirées arrosées…

      Au début franchement, cette adolescente de 459 ans m’a un peu exaspérée, pourtant la plume était entraînante, et quelques mystères savamment distillés m’ont poussée à continuer… J’ai bien fait! Une fois arrivée chez River, on va apprendre, doucement il est vrai, à la connaître, et à l’apprécier. Et puis il y a Reyn, vous savez ce potentiel masculin qu’on imagine toujours très bien et qui fait battre un peu plus vite le coeur des midinettes que nous sommes ! Oui j’assume totalement, ce livre est plus pour fille, sans être cul-cul !

Ce qui m’a plu dans ce roman pour adolescent, c’est justement qu’il n’y a pas de prise de tête, ni dans l’histoire ni dans l’écriture, on enchaîne, on avance… Ce qui m’a plus freiné, et c’est le cas de le dire, c’est la lenteur de l’action, j’aime quand ça pulse un peu plus. Certains personnages me semblent encore à peine dessinés à la fin de ce premier tome… Cela dit j’ai aimé ne pas tout savoir, essayer de deviner, imaginer…

Bref je n’ai plus qu’à attendre le tome 2!

Et ce tome 2 d’Immortels n’est pas encore sorti, même en anglais, il va donc falloir patienter… d’autant plus que l’auteur nous annonce une trilogie !

Le site de l’auteur (qui a d’ailleurs écrit d’autres séries, dont Wicca à paraître en février!) et la couverture beaucoup plus noire d’une des éditions anglaises :

http://images-booknode.com/book_coverfull_immortal_beloved,_tome_2___everlasting_dark_96932

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :