La tour – Album onirique et « architectural »

tour

LA TOUR

Xavier Armange & Chiara Arsego
Rêves bleus
Éditions d’Orbestier (2015)
*****

De tous temps, les hommes ont été curieux. Ils voulaient savoir. Qu’y avait-il au delà des cieux ? Ou Qui ? Y avait-il seulement quelque chose ? Certains le croyaient, d’autres non.

Alors, pour le savoir, ils empileront tout d’abord de grosses pierres les unes sur les autres. Mais le ciel est incroyablement loin. Puis ils ajouteront des piliers de bois, de la paille et de la boue séchée. Mais le ciel est encore extrêmement loin. Ensuite, ils inventeront l’escalier pour grimper sans trop se fatiguer. Mais le ciel est toujours loin, si loin !

Au travers de l’histoire de la construction d’une tour, les siècles défilent et l’on suit l’évolution de l’architecture en même temps que celle de l’humanité. La fin de l’histoire, pleine de gaieté, m’a beaucoup plu. Mais je pressens qu’elle ne plaira pas à tout le monde !

A la fin, une page récapitule brièvement, mais non sans humour, l’histoire de l’architecture.

tour

*****

J’aime beaucoup les textes qui riment, et ceux, comme celui-ci, avec une phrase identique ou presque, qui est comme un leitmotiv. Il y a aussi un côté onirique dans cet album, avec cette tour qui grandit au milieu des nuages.

Le rêve des hommes : savoir qui ou quoi a construit tout ça… Le grand format de l’album (32 x 25 cm) permet de profiter au mieux des belles illustrations. Au hasard des pages, en plus des gens qui travaillent à élever cette tour, vous trouverez des enfants qui jouent, des animaux mais aussi des peintures célèbres…

Je trouve que ça peut être une bonne initiation à l’architecture pour les plus jeunes !

tour

 

Le site de l’illustratrice

Allez donc feuilleter les premières pages !

 

 

 

 

D’autres albums qui parlent de tours ici et .

challenge albums 2018

Cet album participe au challenge albums !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Un baobab pour Lady Lily – Album ♥

Baobab Un baobab pour Lady Lily ♥

Caroline Hurtut & Amandine Dugon
Rêves bleus
Éditions d’Orbestier (2017)
*****

Lily, une lady d’un certain âge, prenait grand plaisir à s’occuper de son jardin. Elle vivait seule et passait beaucoup de temps à faire pousser toutes sortes de plantes. Le soir, elle lisait, se plongeant dans des récits de voyages, rêvant de contrées lointaines.

Un jour, allant vérifier la santé d’une jeune pousse, elle s’aperçut que celle-ci avait changé. En effet, elle avait planté une glycine et se retrouvait… avec un bananier. Elle cru qu’elle s’était trompée. Mais la même chose arriva pour les plantations suivantes :  en plantant un rosier, elle trouva un baobab le lendemain, puis un hibiscus au lieu d’un lilas. Et un matin, en inspectant son jardin, elle y trouva une lettre enfouie dans la terre. Ainsi débuta une drôle de correspondance…

*****

Le bel album que voilà ! Une histoire originale et poétique, une ode au jardinage, aux rêves et à l’amour ! Cette Lady Lily a un petit côté « British » tout à fait sympathique. Quand aux illustrations, je me suis franchement régalée… C’est frais, c’est délicat, c’est amusant et c’est beau !!

Cicéron a dit : « Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut« . Je suis assez d’accord, à condition que l’on ajoute une personne à aimer. Il semblerait que Lady Lily soit d’accord avec moi ;)

En bref : j’ai adoré l’histoire, j’ai adoré les illustrations et j’ai adoré les couleurs !

baobab

Faites-vous plaisir, allez feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Le site de l’illustratrice (sur lequel vous pourrez voir d’autres illustrations)

Le blog de l’auteure

De Caroline Hurtut, nous vous avons déjà présenté : « Les jardins Divari »

challenge albums 2018

Cet album participe au challenge albums !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Les jardins Divari – Musique Maestro ! ♥

jardins

Les jardins Divari ♥

Caroline Hurtut & Loren Bes
Coll. Rêves bleus
Éditions D’Orbestier (2015)
*****

Monsieur Divari était un cultivateur un peu spécial. Dans ses jardins, il faisait pousser des instruments de musique. Des cordes, des percussions, des cuivres, des instruments à vent. Et ses instruments étaient d’une telle qualité que les plus grands musiciens venaient du monde entier pour les lui acheter. Monsieur Divari adorait son métier. Mais ce soir là, tout en admirant les plants de contrebasses dans le soleil couchant, il songea qu’il aurait bientôt 78 ans et qu’il était temps pour lui de confier ses jardins à des mains plus jeunes. Il passa donc une annonce dans le journal…

jardins

*****

Quelle belle histoire ! Tout m’a plu dans cet album. L’histoire elle-même, originale, amusante, et non dénuée d’humour. Les illustrations aussi m’ont charmée : elles sont un peu folles, un peu floues, un peu brinquebalantes. Les coloris sont plutôt pastels, les traits s’estompent, les couleurs se diluent, se fondent dans le lointain. Tout cela est plein de poésie, de sérénité et de passion à la fois.

Regardez l’illustration ci-dessous : n’est-elle pas magnifique ?

jardins

*****

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Le blog de l’auteure

Celui de l’illustrateur

challenge albums 2018

Cet album participe au challenge albums !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Chapillon – Album sans texte

chapillon

Chapillon

Layla Benabid
Cartoons
Rêves bleus
Éditions D’Orbestier (2014)
^^ ^^ ^^

Chapillon raconte l’histoire d’un jeune chat, un peu maladroit mais très déterminé, qui part à la chasse au papillon. Arrivera t-il à l’attraper ?

Pas de texte, des images très simples mais très « parlantes » et beaucoup d’humour et de tendresse pour ce petit album ! La seule tache de couleur étant ce papillon, si difficile à attraper pour notre petit chat…

Très contrasté, et simple à comprendre, ce petit album conviendra dès le plus jeune âge. Et les parents s’amuseront avec leurs petits des mésaventures de ce chaton.

^^ ^^ ^^

Cartoons est une collection de petits albums sans texte, inspiré, comme son nom l’indique, des « cartoons » (films d’animations / dessins animés). Une série de petits livres que j’avais remarqué sur un blog il y a déjà quelques temps, mais j’avoue que je ne sais plus lequel !!

chapillon

Le blog de l’auteure

Rêves bleus est la ligne jeunesse de la maison d’éditions D’Orbestier, un éditeur indépendant, situé à St Sébastien sur Loire, en Loire Atlantique (44).

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté « le bidule »

C’est ma   participation au challenge albums 2018

challenge albums 2018