Tout près, le bout du monde de Maud Lethielleux

tout près, le bout du mondeTout près, le bout du monde

de  Maud Lethielleux

Roman adolescent / adulte

Flammarion (Tribal), – 17/11/2010
508 p., 10,00 €
ISBN
978-2-08-124850-2

Thèmes : Adolescence, Famille d’accueil, Reconstruction, Écriture

Avis

Attention coup de coeur !

J’avais aimé Dis oui Ninon, et je vous en ai parlé, mais ce livre est encore au dessus selon moi !coeur.gif Comme toujours ce n’est que mon avis , je suis sensible, et j’aime les livres qui le sont aussi. Comment un livre peut-il être sensible? En mettant en scène des personnages attachants, avec sensibilité à fleur de peau, sans pour autant tomber dans le pathos… Dans ce roman nous suivons Malo, 10 ans, Jul. et Solam 17 ans environ, 3 adolescents ou presque. Ils sont aussi différents que peuvent l’être un jeune garçon de 10 ans à l’autorité parentale extravagante, une jeune fille qui a vécu dans la rue avant de se retrouver à l’hôpital couverte de bleue, et un ado rebelle. Pourtant ils vont se reconstruire côte à côte dans la maison campagnarde de Marlène, « le bout du monde ». Marlène c’est un p’ti bout de femme qui semble bien différente des familles d’accueil habituelles. Elle les accueille avec deux projets : rénover la grange, et écrire, 1 page chaque jour.

Tous les 3 font plus ou moins facilement se plier à ce journal intime, chacun à sa façon.

Pour Malo, c’est un reflet de ce qui se passe autour de lui, avec ses hésitations :

 » Moi j’aime bien l’idée du journal.
Il paraît que personne ne lira ce que j’écris alors je peux tout dire, c’est pratique, j’aime bien tout dire quand personne ne peut l’entendre.[…] Je sais pas si je peux parler de Jul et de Solam. Je sais pas si je dois expliquer pourquoi je suis là, toute façon, je suis pas sûr et certain de savoir. »

Jul. écrit d’elle même de toute façon, sous forme de lettre, à celui qu’elle aime :

« Ley.
Je vais partir cette nuit, je ne sais pas où exactement. La seule chose dont je suis sûre  c’est que tu n’auras pas mon adresse. Ils m’ont fait promettre de ne pas te chercher, ni de t’écrire, j’ai dit oui pour avoir la pais mais tu t’en doutes, je n’en pense pas un mot. […]
La ferme, je l’imaginais pleine de monde, une sorte de communauté avec des jeunes qui se passent les pelles à la chaîne. […] Je n’imaginais pas du tout ici ainsi. C’est calme et désert, je regarde par la fenêtre de ma petite chambre et je ne vois que des champs nus, des étendues immenses aux dégradés de vert. »

Quand à Solam, ce n’est pas pour rien un adolescent rebelle, blessé, et son écriture le montre clairement :

 » […]Vieille meuf tu fais pitié à voir. T’es misérable dans ton pull de vioque, t’es moche à crever. Tu t’en fous des fautes d’orthographe ? Tu vas être gâtée, grognasse, fallait pas me la faire anti scolaire. Comment tu vas regretter ta décision ! […] Tu veux me connaître, eh ben tu vas me connaître ! Tes champs de bouseux, je vais te les labourer avec les dents tellement j’ai la haine. »

Et c’est la force de Tout près, le bout du monde, puisque que toute l’histoire ne va se dérouler sous nos yeux que grâce à ces trois témoignages de la vie quotidienne. Typo différentes pour chacun, mais aussi écritures différentes, mais qui racontent la même histoire, celle de leur vie, au quotidien ou presque, avec leurs secrets, leurs interrogations, leurs façons d’avancer et de se lier les uns aux autres. Ce sont les omissions qui font de ce livre une histoire aussi prenante,
car on ne découvre que ce que veulent bien nous en dire les personnages !

Ces trois destins liés (et un quatrième sous-jacent) forment un ensemble atypique mais poignant, qui évolue vite mais souvent de façon inattendue… et quelle fin ! Je ne peux vous en dire plus sur ce que j’ai aimé sans vous gâcher le plaisir de la découverte!

Pour ceux qui ont encore besoin d’être convaincu par Tout près, le bout du monde :

– Une histoire prenante

– On aimerait les suivre, les accompagner, les aider

– Ça donne envie d’écrire!

– Un petit prix pour un livre grand format, à la couverture et à l’écriture qui plairont à mon avis tout à fait aux adultes – mais aussi aux adolescents bien sûr –

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

19 Commentaires

  1. je l’ai reçu vendredi !!!!!

  2. Je viens de lire « Dis oui Ninon » et j’ai eu également un vrai coup de coeur alors je note celui-ci ! en plus si il est bien, y a plus de pages que Ninon alors on va se régaler !

  3. Il faudrait que je lise cette auteure et je commencerais bien par celui-ci.

  4. Encore un beau roman de cette auteure, on dirait.

  5. et hop dans la prochaine commande CDI…

  6. Je ne connais pas cette auteure, ce roman m’a l’air pas mal du tout.

    Je me le note,merci !

  7. Je n’ai pas trop envie de littérature jeunesse en ce moment, mais je note pour plus tard…

  8. Je l’ai dévoré et j’ai décidé de le faire voyager. Je le préfère à Ninon et « D’où je suis je vois la lune’.

  9. En général, tes coups de coeur me donnent très envie, celui-ci ne fait pas exception à la règle.

  10. Alors là, et ce malgré l’heure tardive, je note frénétiquement !! ;-)

  11. Je l’ai également reçu en France, il devrait me rejoindre d’ici deux semaines, lorsque ma famille viendra me rendre visite ! Hâte de le lire !

  12. je vais bientot le lire, je vais me régaler !

  13. Tu es la première à me donner vraiment très envie de le lire, et je viens de lire le billet de Saxaoul, elle en remet une couche, elle est, elle aussi, tout à fait convaincue… J’ai beaucoup aimé « dis oui, Ninon » alors je crois bien que je vais le noter sur ma LAL, bonne soirée/

  14. Rhôôô, à cause de toi, je suis obligée de rajouter des romans ados à ma commande !!! Non mais sérieusement, merci pour tes critiques, c’est vraiment un guide précieux pour la bibliothécaire que je suis. Longue vie à ce blog !!!

  15. Moi aussi j’ai adoré ce roman, je fais un lien de ton article sur mon blog. Bon dimanche.

  16. Je ne peux pas passer à côté visiblement ! Noté !

  17. Ping :Tout Près Le Bout Du Monde – Maud Lethielleux | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Lecture et Culture. Partagez vos critiques litteraires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.