Lancelot du lac d’Anne-Laure Bondoux et Joëlle Jolivet

 

 

Lancelot du lac


d’Anne Laure Bondoux 

illustré par Joëlle Jolivet

 

Tourbillon, 2010

Collection Légendaire

9782848014852, 9.95€

 

Roman jeunesse

 

Thèmes : Lancelot, Légende, héros, roi Arthur, Table Ronde,
aventure.

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

“A 17 ans, Lancelot entre au service du roi Arthur, souverain de Bretagne.
Le voici chevalier de la Table Ronde. Il lui faudra bien du courage pour combattre l’injustice et honorer son rang ! Mais ce
courage lui permettra-t-il d’oublier ses sentiments pour Guenièvre, la reine ? Entre son amour pour la jeune femme et la promesse de loyauté faite au roi, Lancelot devra choisir.”

 

Mon avis :

J’aime beaucoup la plume d’Anne-Laure Bondoux, c’est ce qui m’a incité à lire ce petit roman de la collection Légendaire
(Tourbillon) : les destins extraordinaires des grands héros de la mythologie. Lancelot, le roi Arthur, j’aime bien l’époque sans pour autant vraiment connaître les versions les plus anciennes de
l’histoire, ce n’est donc pas avec un oeil de spécialiste que j’ai lu ce livre.

Ce roman se lit très vite, porté par l’écriture fluide et adaptée d’Anne-Laure Bondoux. On y découvre Lancelot, personnage
attachant qui semble courageux et qui fait de son mieux pour allier amour et loyauté !

J’ai aimé l’histoire la façon dont elle est menée, sans trop de fioritures mais assez de détails pour permettre d’apprécier les
personnages et de comprendre l’époque.

Pour bien comprendre ce contexte historique un petit encadré à la fin de chaque chapitre donne quelques pistes qui permettent de
découvrir l’attirail des chevaliers, les tournois, les relations entre roi et paysans… Les encadrés sont courts, informatifs, bien construits pourtant très rapidement je les ai laissé de côté
pour n’y revenir qu’à la fin du livre, emportée par l’histoire. Peut être est ce cependant mon point de vue d’adulte sur le livre puisque j’avais déjà des connaissances suffisantes pour
appréhender l’histoire, ce qui risque de manquer à des enfants… l’utilité des encadrés prend alors tout son sens.

Reste les illustrations. Elles collent bien à l’histoire et bien que je n’ai pas beaucoup apprécié le style donne un peu
l’impression de peintures d’époque, ce qui renforce le sentiment de légende !

 

Un ensemble maîtrise, qui donne envie de découvrir d’autres titres de la collection, le retour d’Ulysse et Dédale
l’homme-oiseau.

 

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

11 Commentaires

  1. j’aime beaucoup la couverture déjà, je note donc

  2. j’ai envie de redécouvrir le perosnnage de lancelot grâce à toi :)

  3. Je trouvé ce titre très bien fait et adapté au public cible.

  4. Une belle façon d’entrer dans les histoires moyenageuses!!!

  5. L’état d’esprit (amour courtois, sens de l’honneur, etc.) y est.  Il existe plusieurs versions de cette histoire et je ne me souviens pas de toutes avec précision  mais ça me semble quand même assez fidèle.

  6. J’aime beaucoup cette auteure, c’est déjà un bon point ! Par contre, je ne connais pas cette collection et je pense que ça pourrait plaire à mes élèves !

  7. J’ai reçu Le retour d’Ulysse mais je ne l’ai pas encore lu ! Il est court, il faut que je m’y mette !

  8. j’aime l’auteur, j’aime la collection (découverte avec Ulysse), je pense mettre la main sur celui-là un de ces jours..

  9. Ping :Le Retour d’Ulysse – Thomas Leclere | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Lecture et Culture. Partagez vos critiques litteraires

  10. j’adoooore ce livre !!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.