Les deux vies de Pénélope – BD ♥

viesBande dessinée

Ado/Adulte

Les deux vies de Pénélope

Judith Vanistendael

Le Lombard (2019)

*****

Pénélope est une femme mariée et la mère d’une jeune fille de treize ans. Mais elle est aussi une chirurgienne, un médecin qui travaille pour une organisation humanitaire. Après un séjour à Alep au cours duquel elle a perdu un patient, un enfant gravement blessé dans un bombardement, elle rentre chez elle. Mais “quelque chose” pour ne pas dire “quelqu’un” l’a suivie. Et elle a un peu de mal à retrouver une vie “normale”… Deux vies très différentes à gérer, deux vies que Pénélope aime, même si ça devient de plus en plus dur.

*****

Une bd qui parle de sujets d’actualité. Le rôle de la femme, de la mère dans la société. Les choix qu’elle peut faire. Pénélope a un métier qu’elle aime et qui est très important pour elle (pour ceux qu’elle soigne aussi d’ailleurs). Ici les rôles “classiques” sont inversés. C’est le père qui est à la maison, qui s’occupe de leur fille au quotidien et la mère qui est au loin. Et pourquoi pas ?

Être une mère/être une femme ne devrait pas empêcher d’exercer le métier que l’on aime… Pourtant on sent bien que c’est difficile pour elle comme pour son mari et sa fille. En plus, vivre une partie de l’année dans un pays en guerre, rend le quotidien d’un pays en paix tellement futile !

Un roman graphique qui m’a beaucoup plu, tant pour son histoire originale et malheureusement toujours d’actualité que pour les illustrations. L’aquarelle adoucit les passages difficiles du début. Une bd féministe ? Oui mais pas seulement. Une histoire tout simplement humaine. On sent la réflexion sincère.

A lire, sans hésiter !   ♥ ♥ ♥

*****

Feuilleter les 30 premières pages sur le site de l’éditeur

Les avis de : Chez Madame, Mes pages versicolores, Les lectures de Mylène

Cette semaine nous sommes Au milieu des livres chez Moka

Et cette bd participe également au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire

Rosa-T2 : Les hommes – BD ado / adulte ♥

Rosa-T2

A la découverte du désir féminin…

ROSA-T2 : Les hommes ♥

François Dermaut

D’après un texte de Bernard Ollivier

Glénat (2019)

*****

Habituellement, je ne présente pas les suites. Soit je présente toute une série (terminée ou non !) soit je ne présente que le premier tome. Pour Rosa, je vais faire une exception, parce que j’ai vraiment adoré ce diptyque et que je trouverais franchement dommage que vous passiez à côté !!

Rosa

*****

Si vous n’avez pas lu le premier tome, je vous conseille de ne pas lire ce qui suit, mais d’aller voir ici : Tome 1 : Le pari , histoire d’éviter les divulgations malencontreuses…

A la fin du tome 1,  le “pari” est entamé et certains candidats ont déjà été reçus (Martin, le Maire puis Aloïs, Sena et enfin Alex). Toutes les soirées ne se sont pas déroulées comme prévu, certaines apportant leur lot de surprises. La plus grande étant sans doute la proposition de Sena, que Rosa refuse, se faisant par la même occasion un ennemi juré !! D’ailleurs, la vengeance de Sena ne tarde pas, car dès la première page du tome 2, Rosa se voit interdire l’entrée de l’église ! Une décision irrévocable prise par le conseil paroissial dirigé par… Sena !

Heureusement, dans son malheur, Rosa va se faire de nouveaux alliés. J’aime tout particulièrement Émilienne !! Dans ce tome, Rosa va découvrir le pouvoir, les manigances politiques, l’hypocrisie de l’église et de bien d’autres encore.

Elle va découvrir aussi que le désir et le plaisir ne sont pas réservés qu’aux hommes !

Pour celles et ceux qui hésiteraient, ce n’est pas une bd “érotique” mais belle et bien l’histoire de la “libération” d’une femme, fin 19ème/début 20ème siècle, sa découverte des hommes et de leurs contradictions.

Rosa est une femme aimable, honnête et pleine de fraîcheur que j’aurais eu grand plaisir à rencontrer !

*****

Sur le site de l’éditeur, lire les 10 premières pages

D’autres avis : Un amour de BD, Stephie

Et ça tombe bien, cette semaine nous sommes accueillis chez Stephie, qui a beaucoup aimé aussi !

Madame le lapin blanc – Album jeunesse

madame

MADAME LE LAPIN BLANC

Gilles Bachelet
Seuil jeunesse (2012)
*****

Tout le monde, ou presque, connaît “Alice au pays des merveilles” de Lewis Carroll. Et donc tout le monde, ou presque, connaît le lapin blanc qui est toujours en retard, courant, sa montre à gousset à la main. Monsieur Bachelet a eu la très bonne idée de se demander si ce lapin blanc était marié, avait des enfants, bref, ce qu’il faisait en dehors du Palais de la Reine de Cœur.

Et il a trouvé le le journal intime tenu par Madame Le Lapin Blanc. Et l’on verra que non, tout n’est pas rose au Pays des Merveilles…

*****

Si vous n’avez pas lu “Alice au pays des merveilles”, que cela ne vous empêche pas de lire cet album. Vous perdrez quelques gags, quelques références, mais cela ne vous empêchera pas de l’apprécier. Si au contraire vous faites partie des fans de ce conte, votre plaisir n’en sera que plus grand !

J’ai tout aimé dans cet album : l’idée de départ (ça ne vous est jamais arrivé de vous poser des questions sur des personnages de romans, de films ? Sur leur enfance, leurs rêves, ce qui leur arrive ensuite… Moi si. Plein de fois. Alors j’adore que quelqu’un ait, pour une fois, répondu à mes questions !!).

L’humour un peu “décalé”, omniprésent dans les albums de Gilles Bachelet. Les références, multiples, au conte susmentionné. La double page sur les 100 façons d’accommoder les carottes !!

Les nombreux détails des illustrations (on peut passer pas mal de temps sur chaque page, voilà qui va bien occuper mes neveux et nièces cet été !! Merci Mr Bachelet) Et puis l’avantage avec cet album, c’est que l’enfant, comme le parent l’apprécieront !

Un extrait du journal : “Il m’arrive même parfois d’imaginer – suis-je sotte ! – un monde où les hommes participeraient aux travaux du ménage…” (je vous laisse découvrir l’air béat du lapin blanc passant la serpillère, extra !!)

*****

Du même auteur, ne ratez pas le magnifique “Une histoire d’amour

Et d’autres présentés plus brièvement mais très drôles également : Les coulisses du livre jeunesse, “Des nouvelles de mon chat

Madame le lapin blanc a été élu Pépite de l’Album 2012 du Salon du Livre et de la Presse jeunesse en Seine-Saint Denis.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge “Je lis aussi des albums 2018

Idéal standard – BD d’humour Adulte

Idéal

Idéal STANDARD

Aude Picault

Dargaud (2017)
*****

Pourquoi BD Adulte et pas Ado/Adulte ? Cette bd est notée à partir de 12 ans sur le site de l’éditeur alors qu’on y parle de la sexualité d’adultes, je ne trouve pas ça très sérieux…

Pourtant je n’ai pas mis “ado” non pas par souci de censure, mais surtout parce que je crois que les thèmes abordés dans ce roman graphique, et entre autre le questionnement existentiel de cette trentenaire ne parlera pas aux adolescents tout simplement…

*****

Claire est infirmière en néonatologie, où elle s’occupe, avec beaucoup de douceur, des bébés prématurés. Elle aide également les parents à créer un lien avec leur petit en couveuse. Elle a 30 ans et est célibataire. Elle a régulièrement des aventures, mais ça ne passe jamais le cap des 3 mois, jusqu’au jour où elle rencontre Franck.

*****

A travers l’histoire toute simple d’une jeune femme, sa vie quotidienne, de nombreux thèmes sont abordés: l’envie de trouver “l’âme sœur”, le désir de maternité, l’incompréhension entre les hommes et les femmes, ce que l’on croit que la société attend de nous (être une femme parfaite, une mère parfaite, une femme d’intérieur parfaite…), le droit au plaisir, le droit de disposer de son corps…

De nombreux messages sont également véhiculés (mais avec beaucoup de légèreté) par cette bd : Le droit justement de ne pas être parfait(e), d’être naturel(le), la lutte contre les stéréotypes…

Concernant les illustrations, elles sont très simples et seulement 3 couleurs sont utilisées : le rose pour les fantasmes de Claire, le bleu pour son milieu professionnel et le jaune pour différentes choses (le tilleul, les vêtements de Claire, les portes et fenêtres…)

Cerise sur le gâteau : ce roman graphique se termine avec une très intéressante bibliographie.

Idéal standard est une bd classée en humour, mais elle est beaucoup beaucoup plus que ça !

Un gros coup de cœur pour moi ! ♥
*****

Encore une très belle découverte faite grâce à mes collègues de la BD de la semaine : Natiora, Lasardine, Karine, Stephie, Jacques

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Interview de l’auteure dans Télérama

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis.