Banquise Blues – Album

banquiseVous avez un petit ronchon à la maison ?
Lisez-lui cet album !

à partir de 3 ans

BANQUISE BLUES

Jory John & Lane Smith (ill.)

Gallimard Jeunesse (2017)

*****

« J’ai faim, je suis fatigué et en plus j’ai mal partout. Quand je marche, je me dandine comme un gros canard. C’est vraiment ridicule… » Sur la banquise, un petit manchot se plaint à longueur de journée. Non seulement il doit subir le froid, la neige et tous les prédateurs, mais en plus, il lui faut supporter ses propres congénères… C’est vraiment pas de chance ! Et si la vie avait quand même quelques bons côtés ?

*****

Un petit album très amusant pour montrer aux plus jeunes qu’il y a souvent deux façons de voir les choses. Notre petit pingouin râleur tombe sur un morse bienveillant qui va lui tenir un étrange discours…  Commençant par râler parce qu’il y a toujours des gens bizarres qui viennent lui parler, il va finalement repenser à ce que lui a dit ce morse. Et regarder autour de lui et s’apercevoir qu’effectivement, la mer est froide, mais elle est belle, tout comme la neige ou les montagnes. Mais ensuite le soir tombe et…

Comment rester indifférent devant tous les problèmes de ce pauvre pingouin ? Bon, j’avoue, j’ai bien rigolé, ce qui n’est guère charitable !!

J’ai beaucoup aimé les illustrations de Lane Smith faites de petites tâches de couleur. Il y a beaucoup de blanc bien sûr, c’est la banquise, mais il n’est jamais totalement blanc. Parfois grisé, parfois bleuté, il a toujours une “consistance”.

*****

De Lane Smith (auteur et illustrateur) je vous conseille également le très amusant “C’est un livre

♥ La pluie d’or – Livre CD ♥

♥ La pluie d’or ♥

livre-CD tiré du conte musical rap « La Pluie d’Or »

  Illustré par Gauthier Rebetez et écrit par l’auteure et comédienne Salima Drider

Préface de Mc Solaar

éditions Nuits d’Encre (collection ZikLu-2014)

Dans le nord de Paris, tout près de Montmartre, existe un quartier fabuleux, celui de la Pluie d’Or. Loin du tumulte parisien, les habitants de ce lieu onirique coulent des jours heureux depuis qu’une pluie d’or magique est tombée du ciel après une longue sécheresse persistante.

En souvenir de cet instant extraordinaire, les habitants de la Pluie d’Or décident de conserver une perle d’or autour du cou en guise de porte bonheur. Cette pluie magique et dolivre-CDrée apporte aux habitants chance et sérénité mais leur a surtout fait prendre conscience de la richesse qu’ils ont de vivre ensemble. Leur vie est passée de l’ombre à la lumière, de la tristesse à la joie. La jeune Fatma est un exemple de cette nouvelle vie. Avant la tombée de la pluie, elle n’était qu’une jeune fille malheureuse et perdue.

La Pluie d’Or lui a donné une nouvelle force et lui a permis, des années plus tard, de devenir la célèbre « Mère Fatma », connue dans le monde entier grâce à son plat mythique, le couscous, qu’elle seule sait cuisiner à la perfection. Malgré cette réussite, la Mère Fatma ressent un vide au fond de son cœur.

Elle rêve secrètement d’avoir des enfants. Le sage du quartier « Papi Moussa », lui conseille de se rendre à l’orphelinat où deux enfants lui semblent prédestinés. En arrivant là-bas, elle est conquise par deux jeunes enfants au regard triste, Asia et Noah. Malheureusement, l’arrivée de ces deux enfants n’enchante guère les habitants de la Pluie d’Or car, en les observant bien, les habitants découvrent qu’ils sont atteints d’un mal étrange, une lueur triste transperce les yeux des jeunes enfants. Les habitants de la Pluie d’Or se retrouvent submergés par la peur de voir de nouveau leur vie sombrer dans la mélancolie. La mésentente entre les uns et les autres s’accentue parmi les habitants du quartier qui ont peur de l’arrivée de ces étrangers. Asia et Noah rejetés, la Mère Fatma est contrainte de partir avec eux à la recherche d’un remède au mal qui les ronge. Ainsi débute un long voyage fantastique sur une route semée d’embûches et de magie.

La Mère Fatma trouvera-t-elle un remède à la mystérieuse maladie de ses enfants ? Vont-ils pouvoir retourner chez eux? L’entente sera-t-elle de nouveau possible au sein du quartier de la Pluie d’Or ? C’est ce que vous découvrirez en suivant la Mère Fatma dans ses aventures !

Mon avis : Une très jolie histoire qui parle d’espoir, de la peur des autres et comment la surmonter.

Un conte original et plein d’énergie qui plaira à tous ! Le cd qui accompagne le livre contient 10 chansons toutes plus dynamiques les unes que les autres. Je ne suis pas fan de Rap, mais j’ai beaucoup aimé ce CD ! Les paroles des chansons sont belles et intelligentes et la musique énergisante.

Mes préférées : les chansons n°1 (La pluie d’or) très gaie ! et la n°7 (voyager en chantant). La n°8 m’a donné froid… (Appelez-moi le vent) glagla ! Et j’adore le refrain de la n°9 (Smiley City) : “Bienvenue à tous, à Smiley City, la vie est douce / On flotte comme sur de la mousse / Bienvenue à tous, à Smiley City, la vie est douce / Il n’y a que des sourires sur nos frimousses…” C’est pas mignon, ça ? (et vous n’avez pas la musique)

Je vais peut-être me mettre à écouter du Rap, moi ? En tous cas, vos p’tits loups adoreront se trémousser sur ces chansons, c’est sûr !

♥♥♥

SignatureNat