Bergères Guerrières – Série jeunesse

BergèresSérie terminée (4 tomes)
Tout public

Bergères Guerrières ♥

Jonathan Garnier et Amélie Fléchais (ill.)

Glénat

*****

FAUVE JEUNESSE Angoulême (2022)

Le tome 4 a remporté le Prix BD Gest’ Art 2021 du meilleur album jeunesse

*****

T1 : La relève (2017) – T2 : La menace (2018) – T3 : Le périple (2019) – T4 : L’abîme (2021)

*****

Tome 1 : Molly n’a pas dormi de la nuit. Aujourd’hui, c’est la cérémonie de présentation à l’ordre des Bergères Guerrières. Et Molly attend ce moment depuis longtemps avec beaucoup d’impatience ! Accompagnée de son fidèle destrier, le bouc Barbe Noire, elle rejoint ses amies. Toutes ne sont d’ailleurs pas aussi ravies que Molly.

Les hommes du village ayant disparus depuis 10 ans (l’âge de Molly et ses copines), ce sont les femmes qui ont pris en charge la défense du village. D’ailleurs, dès le lendemain de la cérémonie, l’entraînement commence pour la sélection des futures Bergères Guerrières…

*****

J’ai vu passer cette série à de nombreuses reprises. Et je l’avais même feuilleté rapidement à la bibliothèque. Et puis… Je ne sais pas, ça ne m’attirait pas trop, j’avais peur que ce soit un peu trop “gnangnan”.

Mais j’ai quand même fini par faire confiance au bon goût de mes camarades de la BD de la semaine, et j’ai eu raison. Pour une bd “jeunesse” par contre, ce n’est pas toujours super gai. On y parle de guerre, de deuil, de gens obligés de fuir l’endroit où ils sont nés pour survivre. Et qui ne sont pas toujours bien accueillis ! Au fil des tomes, l’histoire devient de plus en plus sombre…

Heureusement, il y a beaucoup d’humour. Et les dessins ronds et très colorés aide à faire passer la pilule quand c’est un peu triste. Ceci dit, ça reste tout de même une BD d’aventure fantastique jeunesse.

Chaque tome se termine sur un bon gros suspense qui donne très envie de lire le suivant. Prenez donc les 4 tomes d’un coup, vous allez regretter sinon…

De l’aventure, de l’action, de l’amitié et de l’humour, que vous faut-il de plus ?

J’oubliais… C’est aussi très intelligent !

YaPaKeMoiKiLeDi (Que c’est bien !) : Enna, Bouma, Caro, Petite Noisette, Lasardine

Puisqu’on vous dit que c’est à lire…

Une dernière chose : chaque tome fait plus de 65 pages et le tome 4 fait même plus de 100 pages ! Bref, une grande et belle histoire.

Feuilleter quelques pages (site éditeur)

Le site de l’illustratrice

Ceux du scénariste : Blog 1Blog 2 (photographies)

Du même auteur, déjà présenté sur ce blog, la très jolie BD Momo

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale.

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (et parfois d’autres jours aussi !).

DERBORENCE – BD

DerborenceRoman graphique

DERBORENCE

Fabian MENOR

D’après le roman de Charles-Ferdinand RAMUZ

HELVETIQ (2022)

https://assets.bubblebd.com/img/cirwypmo7k/pz4kbbt9nj.jpg

*****

Derborence, c’est d’abord un lieu dans les Alpes bernoises, en Suisse. Mais aussi le souvenir d’une tragédie, un éboulement gigantesque en 1714 qui avait fait 15 morts. Charles-Ferdinand Ramuz en a fait un roman. Et Fabian Menor l’a adapté en BD.

Thérèse et Antoine sont amoureux. Jeunes mariés, ils vont pourtant bientôt être séparés pour trois mois. Car Antoine va emmener les vaches au pâturage à Derborence avec Séraphin, le vieux vacher.

Antoine s’ennuie de sa jeune femme, alors Séraphin lui raconte la légende de la montagne et de son glacier “les diablerets”.

Une nuit pourtant, l’histoire devient réalité et la montagne tombe sur Derborence, emportant tout sur son passage : Hommes, bêtes et chalets.

*****

J’ai bien aimé cette histoire. Une histoire d’amour et de mort. La montagne m’a toujours effrayée. Elle me semble trop grande, trop puissante, inaccessible. Je la trouve belle, mais de loin. Et ce n’est pas cette histoire d’éboulement qui va me rassurer !

Les illustrations ne m’ont pas vraiment plu. Elles sont assez sombres et je n’ai pas aimé les traits des personnages. Pourtant, elles vont bien avec l’histoire. Elles donnent une ambiance un peu triste, nostalgique, presque lugubre.

On sent le désespoir de Thérèse, prête à tout pour retrouver son mari. Et la peur des autres. Peur que la montagne ne s’écroule de nouveau. Et peur aussi des morts (si jamais ils revenaient ?) et des diables qui hantent la montagne.

Une BD originale, qui m’aura permis de faire la connaissance d’un évènement, d’un lieu et d’un auteur.

*****

D’autres BD qui se passent en montagne (et c’est leur seul point commun !!) : Edelweiss, Nos embellies, la bête

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale.

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (et parfois d’autres jours aussi !).

Un film a également été tiré du roman

Pieter et le Lokken – BD jeunesse

LokkenBD jeunesse

Pieter et le Lokken

Olivier Ka & Olivier Supiot (ill.)

Éd. Delcourt (2021)

*****

Le papa de Pieter est un chasseur d’un genre un peu spécial. C’est un chasseur de Lokken. De larves de Lokken plus précisément. Ces larves charmantes et charmeuses se nourrissent des rêves des gens, grandissent et deviennent des MONSTRES TERRIFIANTS !! C’est du moins ce que dit le papa de Pieter. Car lorsque Pieter va dans la forêt et rencontre une larve de Lokken, il va tomber sous son charme et l’aider. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

*****

Chasseurs dans la neige (1565) – Brueghel l’ancien

J’ai été attirée par la couverture, qui me faisait penser à un tableau flamand de Brueghel l’ancien (voir à droite). Mais du coup, en ouvrant la bd, j’ai été un peu déçue au premier abord par les illustrations très colorées et très différentes de l’ambiance de la couverture !

Ceci dit, l’histoire est amusante, et les dessins, si je ne les trouve pas “beaux” (surtout les personnages en fait, j’aime bien le reste !) vont bien avec. J’ai donc passé un bon moment à lire cette bd plutôt amusante.

A la fin du livre, une grande planche avec des tas de choses à retrouver dans l’image (style livre-jeu “Charlie”)

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

D’autres BD jeunesse parues chez Delcourt : Cœur de pierreHaïda

Sorcières Sorcières – BD Jeunesse

SorcièresBD Jeunesse

SORCIÈRES SORCIÈRES

T1. Le mystère du jeteur de sorts

Chamblain & Thibaudier

Éd. Kennes (2014)

*****

Les petites sorcières ont une façon très particulière de jouer “à chat”. Celle qui est touchée devient effectivement un chat, le temps d’attraper la prochaine qui la délivrera du sort. Mais hélas, la petite Miette n’a pas encore de pouvoirs. Alors quand elle est transformée en chat, elle reste un chat ! Heureusement que sa grande sœur Harmonie est là pour la délivrer. Elle menace les autres sorcières de les transformer en citrouilles pourries si elles continuent de faire des misères à sa petite sœur.

Une menace en l’air ou… Toujours est-il que le lendemain, l’une des sorcières a une tête de citrouille ! Les soupçons de tous se portent sur Harmonie qui va devoir faire appel à son intelligence trouver le coupable…

*****

L’histoire est amusante, mystérieuse et pleine de rebondissements. Quand aux illustrations, elles sont rigolotes et colorées. Les personnages ont des petites bouilles toutes rondes avec des petits nez en trompette ! C’est très mignon et cela devrait bien plaire aux plus jeunes.

Ces bandes dessinées peuvent se lire indépendamment les uns des autres car chaque tome est une enquête différente. Le tome 5 est sorti fin 2019, mais à priori la série n’est pas terminée.

*****

De Joris Chamblain, nous vous avons présenté : Les Carnets de Cerise T1, le tome 2, le tome 3, toute la série des Carnets de Cerise et Le journal d’un enfant de lune.

Et avec Lucile Thibaudier à l’illustration : Enola et les animaux extraordinaires T1 et 2 et tome 5

*****

Une bande dessinée qui participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377