Travaux Semaine 11 & 12

Semaine 11 & 12

du 22 avril au 5 mai 2013

 

Un peu de vacances pour Hérisson et l’espoir d’avancer grâce aux jours fériés. Malheureusement nous alternons neige et grand soleil. La première nous fait rester au chaud, le deuxième nous fait sortir et c’est donc au jardin que l’on s’attaque le plus.

3 arbustes (des grands arbustes qui piquent…) sont déracinés à grand coup de pelle, des tonnes de pierres décoratives sont déplacées et les lilas qui ont poussé sous le fil à linge sont en partie déplacés. Le lendemain de ce replantage il se remet à neiger, pas sûr qu’ils survivent…

Les rosiers grimpants sont dressés le long de la barrière, la clématite nettoyée, et les fleurs commencent à apparaître dans le jardin. Avec les fleurs, les feuilles et on commence à connaître les arbres qui nous entoure. Un laurier, un noisetier, un forsythia, des genêts mais aussi des tulipes, rosiers, sapin, buis… Bref une vraie jungle dans seulement quelques mètres carrés!

 

A l’intérieur le rez de chaussée à nos faveurs.

Nous avons enfin l’eau courante, même si c’est avec un tuyau d’arrosage ! Plus besoin de transporter des bouteilles d’eau, très pratique pour la maçonnerie! Relier le tuyau n’est d’ailleurs pas une mince affaire, mais 3 raccords plus loin, tout fonctionne!

On enlève les tasseaux de l’ancien plafond, difficilement tant les vis sont à la fois grandes et rouillées. Il en reste deux dont il faudra couper les vis faute de pouvoir faire mieux.

L’escalier du rez de chaussée étant descendu de plusieurs centimètres et tenant clairement en grande partie dans le vide nous travaillons à le solidifier. Pour cela Gilga monte peu à peu un mur en parpaing de 10 sur lequel l’escalier pourra s’appuyer dans l’angle.

Mais aussi pas mal de la petite maçonnerie à droite à gauche dans la maison pour combler les divers trous, sous les fenêtres notamment.

On continue aussi de travailler sur les évacuations : la gouttière qui tombait dans la sol est reliée à l’évacuation extérieure et l’évacuation intérieure avance doucement, à coups de marteau piqueur pour le moment… On enlève aussi un peu de carrelage du rez de chaussée, celui qui n’est pas dans le même sens que le reste de la pièce pour le moment, en attendant d’être définitivement sûr de nos plans, qui évoluent encore, avec une nouvelle idée troublante… on vous en dit plus bientôt!

Je tente de traiter (contre les insectes et les champignons) la charpente avec un pulvérisateur mais je ne fais finalement que la moitié, faute de produit et avant de finir réellement intoxiquée!

Nous avons aussi trouvé notre artisan pour nous poser les soutiens de poutres, nous aurons donc deux HEA (barres métalliques de 22 cm), un HEB (20 cm) et des petits UPN là où nos poutres sont trop « mangées » par l’humidité, les insectes et les champignons (oui oui on a tiré le gros lot, on a de tout…).

 

 

 

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.