Dans les forêts de Sibérie [cinéma]

Article de Lilou & Olivia

Dans les forêts de Sibérie

dans les forets de sibérieDe Safy Nebbou

Avec Raphaël Personnaz, Evgueni Sidikhine

Musique de  Ibrahim Maalouf

Adaptation du roman de Sylvain Tesson

Sortie en salle le 15 juin

Synopsis :

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal.
Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.
Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Bande annonce officielle :

BO officielle  : https://www.youtube.com/playlist?list=PLyI-1N0S-GHkjCWRxvDdstO0P_5zm99wC

Avis de Lilou sur Dans les forêts de Sibérie
♥ Coup de coeur ♥

Ce film raconte l’histoire de Teddy, qui décide de quitter sa vie citadine pour quelques temps dans une cabane isolée dans le but de vivre pleinement, loin des dictats de la société moderne. Il s’agit d’une adaptation du récit que fait Sylvain Tesson dans son livre du même nom paru en 2011 chez Gallimard. Il y raconte les mois qu’il a passé en ermite dans une cabane isolée du monde en Sibérie. Si l’adaptation cinématographique de ce récit aurait pu être très, voir trop, documentaire, Safy Nebbou a choisi d’intégrer dans la seconde partie du film un autre personnage : Aleksei, un Russe en cavale se cachant dans la forêt. L’amitié qui va naître entre ces deux hommes va apporter une part d’humanité au film.

forets sibérie

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

Dès le début du film, on partage la joie de Teddy, joué par Raphaël Personnaz, lors de découverte du lac Baïkal, des habitants de la région et des paysages qui l’entourent. On partagera son émerveillement de la glace sous ses pieds, mais également de nombreuses autres émotioms au fil du film, et on sera facilement ému aux larmes.

La mise en scène et les prises de vues nous font découvrir les grands espaces Sibériens et ses paysages sublimes mais sauvages et changeants. La Nature peut presque être considéré comme un personnage à part entière de l’histoire, puisque la vie de Teddy dans sa cabane sera ponctuée de tempêtes de neige, de beau temps et finalement de la fonte de la glace qui recouvre le lac. Il va approfondir le lien entre lui et la Nature pour vivre en harmonie avec elle et evoluer avec elle. Loin de la société, à 5h de patin des premiers habitants de la région, il va aussi redécouvrir les plaisirs simples de la vie. Il va expérimenter la vrai liberté et pouvoir s’épanouir personnellement, loin de la société et de ses normes.

dans les forêts de Sibérie

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

La bande son, composée par le talentueux Ibrahim Maalouf, nous plonge dans cet univers naturel, fait de grands espaces et de paysages à couper le soufle, dont est fait la Sibérie. Dans les nombreux passages sans paroles du film, la musique est là pour nous accompagner dans les aventures de Teddy et  dans la contemplation du paysage sans pour autant être trop présente pour autant.

Un film français qui sort de l’ordinaire et que je conseille à tous ceux qui veulent s’évader le temps d’un film. Attention cependant, il vous donnera surement envie de tout plaquer pour partir vivre dans une cabane loin de tout !

Merci à Ciné+ pour cette opportunité et pour la rencontre avec l’équipe du film à l’issu de la projection. Vous pouvez retrouver les meilleurs moments de cette avant-première ici : http://bit.ly/1sBu1J7 (Attention : si vous n’avez pas vu le film, il y a des spoilers dans certaines des discussions.)

Avis d’Olivia sur Dans les forêts de Sibérie

Ce film qui est une adaptation d’un roman de Sylvain Tesson, raconte une aventure humaine au cœur de la nature. Un homme, sans histoire particulière, décide de fuir la société devenue oppressante pour retrouver sa liberté au cœur d’une nature magnifique, dans une cabane le long des rives gelées du lac Baïkal en Sibérie. Le film, parfois à la limite du documentaire, nous montre des paysages grandioses autour du lac. Ses actions quotidiennes seront entrecoupée de visites parfois inattendues mais qui vont changer sa vie à jamais.

L’auteur ne cherche pas à mettre en opposition la vie citadine et celle dans la nature, c’est juste une parenthèse dans la vie de Teddy un moment pour se retrouver face à soi-même. Tout le monde peut s’identifier au jeune homme, il n’y a pas besoin d’avoir subit de drame personnel pour avoir envie de partir, de se retrouver dans la liberté qu’offre la nature. On passe de la contemplation au rire avec par moment ce regard extérieur à notre société actuelle.

 Le film est apaisant et envoûtant, on se laisse bercer et transporter dans cette nature impitoyable mais superbe et magique. Je le recommande fortement, on passe un très agréable moment devant l’écran, aussi bien pour les grands et les petits !

Gus : Petit oiseau, grand voyage

Gus, petit oiseau, grand voyage, est un film d’animation franco belge qui sort aujourd’hui en salle ! Pour accompagner le film, deux albums, réalisés à partir des images de l’animé.

 Nathan - Gus, petit oiseau, grand voyage.Gus
Petit oiseau, grand Voyage

Un petit oiseau, qui grandit peu à peu seul, avec pour seul ami une coccinelle, découvre un oiseau blessé, Darius. Celui ci, se sachant sur la fin, lui livre tous les secrets de la migration ! Notre petit héros va devoir guider une famille dans son periple vers l’Afrique… mais il va rapidement se tromper de direction, en route pour le Nord !

Une histoire touchante et drôle, qui permet de découvrir la vie des oiseaux migrateurs. Avec notre petit héros les situations cocasses, les rencontres, les aventures se succèdent pour le plus grand plaisir des petits lecteurs.

Deux albums existent, un petit format, un peu plus court, et un grand, qui permet d’avoir de plus belles illustrations, plus grandes, mais aussi quelques informations à la fin sur les oiseaux migrateurs.

Une belle façon de prolonger la magie du film !

Gus, Petit oiseau, Grand voyage – adapté par Lilas Nord. Nathan, 2015. 6,95€ (29 pages) – 13,90€ (48 pages)

La bande annonce du film et le site du film (avec des fiches pédagogiques) :

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Paddington #film

paddington filmPaddington

 3 décembre 2014
durée : 1h35min
réalisé par Paul King
avec la voix de Guillaume Gallienne
à partir de 3 ans

 

Synopsis : Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

L’avis de Lilou :

Au début de l’histoire, Paddington n’est sensé dormir qu’une nuit chez la famille qui le recueille. Mais malgré toutes les catastrophes qu’il déclenche, son séjour dans cette maison va se prolonger. L’histoire est pleines de rebondissements extravagants et hilarants qui ne nous laisse pas nous ennuyer une seule seconde jusqu’à la fin qui est pleine de suspense.

Les personnages sont très attachants, en particulier le petit ours Paddington que l’on suit dans ses aventures toutes plus folles les unes que les autres. Mais au fur et à mesure que l’histoire avance, tous les membres de la famille Brown nous deviennent sympathiques.

Les décors sont très recherchés et travaillés comme par exemple le QG de l’ordre des géographes avec tous ses tuyaux permettant d’accéder aux archives. Les scènes décrivant le quotidien de la famille sont intéressantes aux niveaux des décors également puisque le réalisateur a choisi d’utiliser des vues en coupe de la maison ainsi qu’une maison de poupées pour décrire leur petite vie tranquille avant l’arrivée de Paddington.

Un film pour toute la famille, qui plaira autant aux grands qu’aux petits.

 

Avis d’Olivia :

Un très bon film familial qui fait autant rire petits et grands. Une belle histoire qui incite au respect des autres, malgré les différences. On peut aussi voir de belles vues de la ville de Londres. Pour conclure, un bon film à voir en cette fin d’année !

La bande annonce :

 

The Giver (film) – Le Passeur (roman)

Film SF pour adolescents et jeunes adultes

The Giver :

le passeur

Avec Jeff Bridges, Katie Holmes,
Taylor Swift, Alexander Skarsgård,
Meryl Streep

et Brenton Thwaites dans le rôle de Jonas.

Réalisé par Phillip Noyce
d’après le best-seller de Lois Lowry
vendu à plus de 10 millions d’exemplaires à travers le monde.

au cinéma le 28 octobre

Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées en supprimant toute trace d’histoire. Seul « The Giver » a la lourde tâche de se souvenir du passé, en cas de nécessité. On demande alors au jeune Jonas de devenir le prochain « Giver »…

 

L’avis de Lilou :

       L’histoire m’a beaucoup plu. Elle est très prenante et bien ficelée. Dans un monde où les sentiments ont disparus, où les différences sont dissimulées ou supprimées et où les comportements suivent des règles très strictes, Jonas arrive à se distinguer des autres et à faire changer son entourage. Ce film pousse à réfléchir sur l’influence du passé sur nos actions de tous les jours mais également à la force de l’amitié.

     Nous suivons donc les aventures du jeune Jonas, interprété par Brenton Thwaites, dans l’apprentissage du passé et la découverte des émotions et des couleurs qui ne sont plus présentes dans sa communauté. Ces découvertes sont très bien rendues dans le film grâce à un super travail au niveau de la photographie.

     Le visionnage du film m’a donné envie de découvrir le livre duquel il est tiré puisque je ne le connaissais pas. Je m’attendais à beaucoup de différences et à un gros travail sur les sentiments du personnage principal. Le film est finalement assez proche du livre et le seul détail qui me paraissait étrange dans le film, à savoir la vitesse à laquelle le temps s’écoule, était fidèle au livre. Quand au travail sur les sentiments, il n’est finalement pas très poussé et j’ai était vraiment déçue par le livre.

 En résumé : Un super film qui fait réfléchir tout en étant bien divertissant.

 

+ L’avis d’Olivia 

Très bon film ! J’ai beaucoup aimé comment la découverte des couleurs a été retranscrite à l’écran, tout comme la redécouverte des souvenirs. Une belle histoire qui fait réfléchir sur la condition humaine, qui, malgré toutes les choses tristes et malheureuses qui peuvent s’y passer, nous montre que la vie est belle et vaut la peine d’être vécue !

Un avis très positif. Je recommande ce film.

+ Le roman de science-fiction de Lois Lowry, THE GIVER, s’est vendu à plus de 10 millions  d’exemplaires à travers le monde et figure dans
les 10 meilleures ventes eBook de Harper Collins. Aujourd’hui, cette fiction pour « jeunes adultes» est au programme des collèges à travers tous les États-Unis.