Mercredi de l’album – juin

Dans le cadre des Mercredi de l’album, nous avions ce mois ci le loisir de vous faire découvrir un coup de coeur.
J’avais quelques idées, mais faute de temps je vous remet un article déjà publié… histoire de faire découvrir cet album à encore plus de monde !


La croûte
Auteur : Charlotte Moundlic
Illustrateur : Olivier Tallec

Editeur : Flammarion
Collection : Les albums du Père Castor
Date : mars 2009
Pages : 24 pages
Prix : 10€
ISBN :
978 2 0812 0855 1

Album (jeunesse)

Thèmes : Deuil, Enfance, Orphelin

Présentation de l’éditeur :
« Quand un maman meurt, rien n’est plus comme .

On continue à vivre, à jouer, à respirer.

Comment faire alors pour ne pas l’oublier?

On cherche son odeur, on entend sa voix, on voudrait toujours les garder avec soi, comme quand elle était
là… »

Résumé :

Un petit garçon vient de perdre sa maman… alors il essaye de la retrouver, de retrouver son odeur, de ne pas
oublier sa voix… et de prendre soin de son papa, qui semble aussi abbatu que lui…

Avis :

Un album extrèment poignant, avec une sensibilité folle, qui traite le thème du deuil avec énormément de
finesse… Attention je ne dis pas que c’est un album médicament, loin de là…. je suis même contre donner des livres sur un thème à des jeunes parce que c’est ce qu’ils vivent… mais par
contre peut être que cela est un bon moyen de parler du deuil, dans des situations moins dramatiques.

J’ai passé un temps fou devant cet album, pour des raisons très personnelles, et vraiment il est fabuleux, à mon
goût… alors il est officiellement mon coup de coeur album 2009 :)


Extraits :
« Elle n’avait qu’à pas faire d’enfant si c’était pour partir avant la fin du troisième trimestre
« 


L’illustrateur :

Olivier Tallec est un illustrateur que j’apprécie beaucoup, et son coup de crayon dans cet album ne m’a encore une
fois pas laissé indifférent.

Les mercredi de l’album c’est ici :
logo.jpg

Lundi découverte 1 – Les éditions Être

J’ai souvent envie de vous faire part d’info concernant le monde du livre, de vous faire découvrir des auteurs ou
des maisons d’éditions, et je ne prends jamais le temps, préférant la lecture et les concours !

C’est pourquoi j’ai décidé d’essayer de prendre le temps régulièrement pour vous faire découvrir ou redécouvrir
des petites perles du monde du livre. Tous les lundi… ou presque ! Voici donc venu le temps des lundis découvertes !


Pour ce premier lundi j’ai tellement de chose à vous dire que j’ai longtemps hésité entre les éditions
Anna Chanel, les éditions Benjamin Média, les BD de
Manolosanctis
, My Major Company version livre, ou une interview… J’ai finalement opté pour un sujet d’actualité, dont l’urgence est
palpable.


Les éditions Être, dirigées par Christian Bruel

sont sur le point de mettre la clé sous la porte!


Christian Bruel avait commencé l’aventure de l’édition jeunesse dans les années 70, avec Le sourire qui mord,
maison d’édition emblématique dans l’histoire de la littérature jeunesse moderne. « La qualité et l’ouverture sur le monde sont les maîtres mots, amenant parfois un certain caractère subversif et
provocateur. »

Malgré le succès des albums de cette maison d’édition, il dépose le bilan en 1996, pour créer l’année suivante la
maison d’édition Être, qui reprend la politique éditoriale et certains titres de son ancienne maison d’édition.


http://christianbruel.chez-alice.fr/images/quandsages_c2.jpgAujourd’hui les éditions Être sont menacées par la dure loi du marché du livre. Nous mobiliser ne changera
peut être rien, mais je pense qu’il faut tenter le coup, Internet permet aujourd’hui des miracles !


Vous trouverez toutes les informations sur le site des éditions être : http://www.etre-editions.com ainsi que sur le groupe Facebook  de soutien.

 


Et pour ceux qui ne connaissent pas, les éditions être c’est :

http://christianbruel.chez-alice.fr/images/alboum_couve.jpghttp://christianbruel.chez-alice.fr/images/browne_couve.jpghttp://christianbruel.chez-alice.fr/images/juliecouv.jpg

http://christianbruel.chez-alice.fr/images/chatouilles_couve.jpghttp://christianbruel.chez-alice.fr/images/bellebete_couve.jpg


Et je vous conseille très vivement mon chouchou :

http://christianbruel.chez-alice.fr/images/grandequestion_couve.jpg


La meilleure façon de les soutenir? Acheter leurs livres… !


Merci Monsieur Christian Bruel pour vos interventions passionnées et pertinentes à la fac, Merci pour vos
conseils à Montreuil, quand j’étais sur le stand d’à coté, et Merci pour vos sourires, dans tous les salons, comme il y a peu à coté de Lyon, quand vous nous avez fait une belle lecture d’un de
vos albums… J’espère que l’aventure continuera, et que j’aurais de nouveau l’occasion de vous rencontrer !

Gaspard le léopard de Gérard Moncomble et Eric Gasté

Gaspard le léopard : Un match superdingo


gaspardtitre.jpg


gaspardleleopardmatch.jpg

 

Auteur : Gérard Moncomble

Illustrateur : Eric Gasté
Editeur : Milan

Collection : Milan Poche Benjamin : quelle rigolade !

Date : 22 avril 2010
Pages : 40 p.
Prix : 5,90€
ISBN
9782745939166

 
 
Roman graphique (jeunesse) 7 – 8 ans

Thèmes : savane, amitié, match

 


Présentation de l’éditeur :

« Quand Gaspard accepte de rapporter une noix de coco à la belle Léa assoiffée, il ne se doute pas que cela va
l’entraîner dans une terrible partie de coco. Car c’est effectivement le seul moyen de récupérer la noix, tombée sur le territoire de Léon, l’ennemi juré de Gaspard.
Les deux camps s’affrontent : que le match commence !
« 

Avis :

  Milan lance une nouvelle série dans la collection Milan
Benjamin
, qui accompagne les nouveaux  et jeunes lecteurs.

Gaspard le léopard et sa bande d’ami hante la savane africaine. Chaque personnage est un animal,
pourtant ils sont personnifiés, avec habits et attitudes de jeunes. Ce sont donc des préoccupations très actuelles qui occupent nos jeunes héros : amourette, amitié, match, compétition,
dispute…

Cette série est avant tout très drôle, d’un humour simple, léger, décapant même ! Chaque livre se déroule comme un
épisode de dessin animé, avec des dessins très clairs, colorés, actuels, et un scénario à la hauteur.

Ce qui m’a particulièrement plu dans ces petits livres, c’est cette interaction entre le texte et l’illustration.
Le texte est à la fois linéaire, assez classique ; dans des bulles, comme pour une bande dessinée, mais aussi ajouté, glissé, des petits mots, des onomatopés, des appel au lecteur, pour regarder
quelque chose de particulier… J’ai eu parfois l’impression que ces romans graphiques pour enfant se rapprocher de la lecture sur écran, où l’on va et vient ! Un temps d’adapatation sera peut
être nécessaire pour les faibles lecteurs, qui pourront cependant se servir des illustrations pour suivre ces petites histoires !


Ces petits romans, adaptés pour des premières lectures (fin de CP, CE1), feront le
bonheur des enfants, qui ne pourront que succomber au charme de Gaspard
, ce léopard drôle et futé, dont les histoires sont pleines de rebondissement, en quelques pages seulement !
Un ensemble dynamique, avec pour le moment 4 tomes parus !



Extraits :

gaspard_pages.jpg


leopard_pages3.jpg

Le site:

http://gaspardleleopard.com/gaspard/

Avec des blagues, des jeux, tout un univers qui permet de prolonger la lecture pour les futurs petits fans de
Gaspard :)

 

Les autres titres de cette nouvelle série :
gaspardleopard3-copie-1.jpg

 
Tome 2: Alors, qui c’est le plus beau? Gaspard se désespère de ne pas plaire
à
 Léa. Heureusement ses amis sont là pour trouver la solution ! Faire des blagues rigolotes, être musclé, avoir un super look : ce ne sont pas les idées
qui manquent ! Oui mais voilà : contrairement à son ennemi juré Léon, Gaspard ne semble pas très doué en matière de séduction…



gaspardleopard2.jpg

 

 

Tome 3: Ras le bol des copains! Cette fois c’est décidé, Gaspard en a marre ! Assez
de sa bande bruyante et dissipée ! Puisque c’est ça, il part habiter dans une grotte, tout seul.Tout seul ? Pas si sûr…Entre les vampires,qui lui font très peur, et ses amis,qui ont décidé de ne
pas le lâcher,Gaspard a la vie dure !


gaspardleopard4.jpg

 


Tome 4: Stop à la pustulote!
Pauvre Gaspard ! Depuis qu’il est atteint d’une maladie très contagieuse, tous ses copains refusent de le voir ! Malgré les supplicationset
une résistance acharnée…

 

Les âmes croisées de Pierre Bottero

Les âmes croisées



amescroisees.gif

 

Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Rageot
Date : 17/02/2010
Pages : 423 p.
Prix : 16 €
ISBN
978-2-7002-3748-1 

 
 
Roman fantasy (jeunesse)

 

 

Thèmes : Quête identitaire, fantastique, amitié

 

Présentation de l’éditeur :
« 
 Nawel vit à Jurilan, le royaume des douze cités. Aspirante comme ses amis Philla et Ergaïl,
elle va choisir la caste correspondant à ses aspirations profondes pour le reste de sa vie. Tout indique qu’elle entrera, selon le désir de ses parents, chez les prestigieuses Robes Mages…
Quel voie arpentera-t-elle ?
« 

Avis :

Avant de commencer, il faut que je rapelle aux non fans un fait important. Pierre Bottero, auteur jeunesse que
j’apprécie particulièrement est décédé en novembre 2009. Ce livre avait déjà été finalisé par l’éditeur, il est donc sorti en février. Le dernier livre. Les derniers mots, ou presque, puisqu’il
avait commencé la suite, mais jamais terminé. Voilà pour vous mettre dans l’ambiance de ma lecture.

Dès les premières pages je me suis retrouvée dans un monde différent, avec une société particulière, totalement
différente de ce que l’on connait. Un monde imaginaire, pleins de mystère. Pourtant après quelques chapitres on a l’impression d’habiter ce monde, de cotoyer les personnages. C’est je crois ce
qui m’a séduite il y a des années à la lecture des aventures d’Ewilan. Des univers fantastiques, mais auxquels on croit, dans lesquels on se plonge, dans lesquels on aimerait rester,
longtemps.
Les âmes croisées c’est avant tout l’histoire de Nawel, une jeune fille, forte, qui ne se laisse pas guider dans des routes qui ne lui ressemblent pas. Une jeune fille pourtant pleine de doute,
qui souvent nous parait proche de lacher. Elle est une belle figure de courage, une héroine comme je les aime.

J’ai commis une seule erreur avec ce livre, ne pas laisser durer le plaisir. J’ai eu envie de lire, de savoir,
d’avancer… et j’ai fini ce livre d’une traite, en quelques heures… Je l’ai fini, vite donc, avec un sentiment de désespoir puisque j’avais envie d’une suite, qui ne viendra pas. Et en même
temps n’est ce pas mieux de finir sur un magnifique livre que sur un tome inachevé ?

 

Je terminerai sur des mots parfaits, trouvés sur le site de Rageot, comme un hommage

 

« Écrire.
Non pas une lettre, ni même un journal intime.
Non. simplement écrire. Comme on respire.
Pour vivre. »
 

Bonne route à tous. « À la rencontre de votre avenir ».

 

Extraits :

« Qui veux-tu être, Nawel ? Qui veux-tu vraiment être ? »
Elle le savait désormais.
– Je me nomme Nawel Hélianthas…
Un voeu, un simple choix, possédait-il le pouvoir d’orienter une existence entière ?
– Je sollicite le droit et l’honneur de revêtir…
Un mot, un unique mot pouvait-il devenir une clef ? »


Challenge
http://idata.over-blog.com/1/83/70/07/Challenge-Pierre-Bottero.png
  Mon premier billet dans le cadre du Challenge, même si vous trouverez mes avis sur Ellana, ici et
là !

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres avis :
Aurore, Edelwe, Faelys et le très bel avis poétique de Maxo0 !