Les compagnons de la lune rouge

Les compagnons de la lune rouge

de Claire Mazard

 

Roman historique jeunesse

Oskar, mai 2011
9782350007120 , 13€95

Faustine vit avec sa mère Violette dans les quartiers ouvriers de Paris. A 15ans elle travaille déjà depuis quelques années. Pourtant suite à une altercation avec son patron, elle le quitte et se retrouve à visiter Paris, avec Faust son écureuil. Le hasard et son habileté la pousse bientôt à détrousser les riches bourgeois. Elle gagne plus qu’avant mais ne sait pas trop quoi faire de tout cet argent et ses objets puisque sa mère n’est pas au courant. Survient alors Bertil, un homme mystérieux qui l’entraînera dans une aventure palpitante mais dangereuse, avec Les Compagnons de Lune Rouge.

 

L’intrigue se situe autour de 1870 et de la Grande Exposition Universelle à Paris. Roman historique donc, qui nous permet de découvrir une partie de la vie et des métiers de l’époque, mais en utilisant un vocabulaire actuel, pour une héroïne forte et moderne. Intelligente, habile, gentille et attentionnée, Faustine a toutes les qualités ! Son personnage bien qu’attachant est parfois un petit peu trop parfait… tout comme la fin de ce roman, que l’auteur se sent même obligée de défendre. C’est dommage en un sens tout de même que tout finisse si idylliquement, et que Faustine n’ai aucun défauts – à part le vol, mais même ça elle le fait si bien ! – parce que cela enlève un peu de crédibilité à ce roman vraiment bien mené et palpitant.

Une écriture moderne donc, pour un roman qui file à 100 à l’heure, sans chapitre, de telle sorte qu’on ne peut même pas s’arrêter dans notre lecture… J’ai été captivé par ce roman, cette histoire, ces personnages, nombreux mais qu’on a presque l’impression de connaître… avec même un coup de cœur pour Faust, l’adorable écureuil rusé. Les secrets sont un peu cousus de fil blanc, mais ça n’enlève rien à l’histoire et nous plongeons au milieu des crânes avec appréhension et envie !

Les compagnons de la lune rouge est un beau roman, un peu facile peut être, avec de l’aventure, une héroïne forte, et une belle découverte du Paris d’après Victor Hugo, avec des références culturelles et scientifiques fortes.

Nous suivre et partager :
0

L’héritage des Fels de Steven Knight

L’héritage des Fels

 de Steven Knight

roman fantastique jeunesse, dès 10 ans

Nathan, janvier 2012
9782092529003, 15€50

ATTENTION SPOILER

Depuis la mort de son roi, le royaume des Fels, monde  magique caché sous les glaces du Grand Nord, menace de  sombrer dans le chaos. Le sinistre Helva Gullkin veut  s’emparer du pouvoir. Toby et Emma, deux adolescents mi-Fels, mi-humains, sont les descendants du défunt roi. Ils vont  devoir se battre pour leur survie et pour celle d’un peuple tout  entier. Comment pourront-ils sauver les Fels des griffes du  terrible despote Gullkin ?

 

Un début très étrange qui nous plonge peu à peu dans un monde fantastique à la découverte des Fels. Un monde souterrain, d’étranges pouvoirs, un méchant à combattre. Nos héros doivent apprendre comment fonctionne ce monde et leurs pouvoirs. Et ça tombe bien car cela nous permet de découvrir l’ensemble de ce monde fantastique sous la glace.

Nos héros sont jeunes : Toby est un jeune garçon coupé du monde depuis toujours, qui apprend non seulement à vivre dans ce monde des Fels mais aussi à vivre tout simplement. Emma, elle, est une adolescente courageuse et sincère, un caractère volontaire qui convient bien à l’aventure et complète le personnage de Toby. Les personnages secondaires sont intéressants aussi, avec leur secret et leurs pouvoirs. Des personnages bien décrits, variés, que l’on a envie de connaître et de côtoyer. Tout ce petit monde, gentils comme méchants font avancer l’histoire.

Si l’écriture est simple et entrainante, j’ai apprécié la découverte de ce monde, la façon dont il est décrit, petit à petit. L’apprentissage de Toby et Emma nous permet de connaître ce monde plus en détail, sans oublier des scènes d’actions régulières ! Des scènes parfois même trop rapide. En effet si ce livre sait bien alterner les scènes d’actions et les scènes de découvertes ou réflexions, l’auteur a tendance à passer trop rapidement sur certaines choses. Ainsi Le grand combat ne sera pas très long par exemple. Et pourtant rien ne manque, et le récit est dans l’ensemble bien rythmé. Tellement que l’intrigue principale que j’imaginais sur un grand nombre de tome se termine dans ce tome. Avec une surprise qui fait réfléchir. Une fin ouverte comme je les aime !

J’aurais aimé plonger un peu plus dans ce monde, avoir plus de détails encore, mais ce livre est bien mené et nous offre un monde fantastique original et des personnages qui changent un peu!  Une belle découverte que ce roman jeunesse!

+ Le roman sur le blog Lire en Live

+ Les avis d’Archessia,  Petit-lips, Mycoton, Belledenuit,Karline05, Galleane.

 

 

 

Nous suivre et partager :
0

Passion [Damnés, tome 3] de Lauren Kate

Passion

Damnés, tome 3

de Lauren Kate

roman YA jeunes adultes, fantastique

Bayard, décembre 2011
9782747033688, 16€90
395 pages

Dès que Luce et Daniel se retrouvent, leur histoire d’amour s’achève brutalement.
Luce meurt et Daniel reste seul, anéanti par le chagrin. Cherchant désespérément à savoir comment déjouer la malédiction qui les condamne, Luce plonge dans un Annonciateur, une ombre, pour revisiter ses différentes réincarnations passées. Où la conduira-t-il, et à quelle époque ? Elle l’ignore. Sa seule certitude est qu’elle doit le faire. Petit à petit, elle parvient à recueillir des éléments qui l’éclairent sur leur terrible destin.
Mais chaque fois, Daniel l’empêche de réécrire leur histoire, de peur que leur passion ne finisse à jamais dans les flammes. Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple s’escrime à découvrir le moyen de vivre enfin pleinement son amour.

Alors que le tome 1 m’avait captivé et que le tome 2 nous donnait beaucoup de réponses, j’ai trouvé ce 3ème tome de la série Damnés long et guère utile à l’intrigue.

On démarre pourtant très bien, retrouvant Luce où on l’a laissé à la fin du tome 2 (mais si rappelez-vous, l’Annonciateur!) et on va donc voyager dans le temps pour découvrir les Luce et Daniel du passé. Sympathique donc de retrouver nos amants maudits, de découvrir leurs rencontres, leurs amours. Sauf que voilà, ce qui est intéressant pendant une centaine de page devient vraiment lassant après 370 pages!

Dans ce tome je pense que l’absence quasi complète des personnages secondaires -comme Cam que j’appréciais particulièrement dans le tome 1 – rend le récit moins captivant. Moins d’action aussi. Le seul point positif est qu’on parcourt l’histoire, grapillant à droite à gauche quelques informations historiques ou culturelles intéressantes.

C’est d’autant plus dommage que les 20 dernières pages nous apporte enfin les informations tant attendues avant de relancer l’intrigue… et de nous donner envie de lire le tome 4. Du coup alors que j’ai bien failli abandonner ma lecture je crois que je ma curiosité me poussera à lire le 4ème (et dernier ?) tome, afin de retrouver Luce et Daniel, toujours aussi amoureux !

+ le site de la série

+ l’avis de Mina, elle aussi déçue, et celui de GeishaNellie pas beaucoup plus captivée…

+ le site de Bayard

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

Tu es moi de Sara Shepard

 

Tu es moi

the lying game (le jeu du mensonge)

Tome 1

de Sara Shepard

Roman Ados – Jeunes Adultes YA – thriller

Fleuve Noir, janvier 2012
Territoires, 352 pages
9782265094130, 16,10€

Deux jumelles que tout sépare.
Une disparition mystérieuse.
Un jeu diabolique et dangereux.
Qui pourra en sortir indemne ?

Ce roman a le pouvoir de nous faire entrer dans un monde d’adolescentes fortunées (de vraies pestes!) en nous captivant malgré tout. Un élément fantastique nous permet d’avoir deux points de vue, et donc de naviguer dans ce monde sans vraiment y adhérer. Cela aide, car quand je dis que ces filles sont des pestes, c’est un euphémisme ! Leur jeu préféré est le Jeu du Mensonge. Le but ? Faire paniquer quelqu’un en lui faisant vivre une expérience traumatisante. Difficile de vous parler de ce roman sans vous donner trop d’informations cependant…

Dans ce roman la narratrice se retrouve a une place qui n’est pas la sienne, menacée de mort par un tueur dont nous ignorons tout. Situations inquiétantes au rendez vous donc, et l’on  ne peut pas s’empêcher de frissonner devant tant de menaces… Parce qu’au jeu du mensonge, on pourrait bien risquer sa vie! Soeur, meilleurs amies… tout le monde est suspect quand on ne connait personne!

Une situation embrouillée qui nous laisse sur notre faim, puisque ce tome 1 s’arrête sans nous donner la moindre réponse…. et si j’ai peut être une idée de l’identité du meurtrier, rien n’est moins sûr… J’attends donc le tome 2 avec impatience afin de confirmer ou infirmer mes soupçons… mais aussi pour retrouver ce monde. Un monde adolescent et terrible, mais entrainant et divertissant.

+ Une Collection YA de chez Fleuve Noir, Territoires qui regroupe différents univers :
SF-Fantasy, Fantastique, Bit-lit et Thriller.

+ Le tome 2 sortira en août 2012 en France, sous le titre « Ne jamais dire jamais« 

+ Le tome 3 est déjà paru aux Etats Unis : Two Truths and a Lie

+ Le livre a été adapté en série aux USA sous le titre the Lying Game – je n’ai pas trouvé de date de diffusion française – Voir affiche ci dessous. Site officiel

+ Sara Shepard est aussi l’auteur de la série Mensonge (Pretty Little Liars)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0