La ronde des livres – Les 100 !

Deux albums lus cette semaine avec un 100 dans le titre… voilà de quoi faire un thème pour cette ronde des albums, notre rendez-vous bimensuel, avec toujours Liyah et Noukette!

Le petit livre des 100 premières fois

Un petit format, mais 200 pages, pour 100 premières fois! A chaque double page on découvre une première fois à gauche, et sur le vis à vis de droite une deuxième fois. Le tout est principalement bourré d’humour, avec des premières fois plutôt simples, et des secondes fois à mourir de rire. Souvent. Mais pas toujours. Sauf que quand ce n’est pas drôle, ce n’est pas raté, c’est touchant…

Chaque page est illustré, et textes images ne peuvent se passer l’un de l’autre tant ils sont complémentaires, surtout pour les enfants je pense, car tout n’est pas facile à comprendre, niveau humour.

Les personnages principaux sont toujours des enfants, avec des premières fois d’enfants, et cela accentue l’humour de ce livre!

Extraits :
La première fois que je suis montée sur un poney, j’ai voulu descendre.
La deuxième fois, je serais bien restée un peu plus.
La première fois que j’ai eu du chagrin, j’étais trop petit pour m’en souvenir.
La deuxième fois, j’étais trop grand pour l’avouer.
La première fois que j’ai lu un livre, je racontais autre chose que ce qui était marqué.
La deuxième fois, ça a pris du temps.
La première fois que j’ai pris une photo, on voyait que les pieds.
La deuxième fois, on voyait bien le ciel.

DANIEL Stéphane / BADEL Ronan – Le petit livre des 100 premières fois .- Sarbacane, 13 avril 2011.- 13,50€

Le livre des 100 – La farandole (visuel à venir)

100 parce qu’il faut compter jusqu’à 100  bien sûr, mais ce sont surtout les jeux d’observation que j’aime dans ce livre. Après le livre des 100 (l’avis d‘Emmyne), et le livre des 100 bonshommes voici le tout aussi réussi La farandole! Les personnages sont drôles, et des tas de détails se cachent dans les illustrations.

J’aime beaucoup les livres jeux, surtout ceux qui font appel au sens de l’observation. Les japonais sont d’ailleurs très fort pour cela, car on en trouve de plus en plus en librairie!

Sur le principe, c’est comme dans les albums Charlie (Editions Gründ) mais pour les plus jeunes. Cet album dès 4 ans permet des heures de jeux. Retrouver les fourmis, le pot de peinture bleue, la fraise, la libellule… et compter en plus les personnages dans de grandes doubles pages, illustrées en couleur, un vrai défi!

Un bel album, avec en plus des autocollants – gadget inutile mais qui plait toujours aux enfants -. Un album jeux bien construit, pédagogique, sans tomber dans l’excès car on peut aussi tout simplement regarder cet album comme une histoire…

SEBE Masayuki – Le livre des 100 : la Farandole.- Mango Jeunesse, 8 avril 2011.- 9,90€

2 de plus dans le challenge Je lis aussi des albums 2011 !

Soit un total de 7/24

Chez Liyah on découvre cette semaine l’Afrique, avec deux albums.

Chez Noukette ce sont mes chouchou Rita et Machin qui sont à l’honneur!

Nous suivre et partager :
error0

Sélection Prix des Incorruptibles 2011-2012

Voici les sélections pour le Prix des Incorruptibles 2011 – 2012

 

Maternelle

* Lucie est partie de Sebastian Loth (Nord Sud) – les avis de Gaëllou, Jelis[…], Gwen, Emmyne,

* Les 4 saisons de Loup de Philippe Jalbert (Belin Jeunesse) – les avis de Anyuka, Thalie, Valentine,

* Akiko la courageuse de Antoine Guillopé (Philippe Picquier) – les avis de Eolune,

* Si tous les éléphants s’appelaient Bertrand de Edouard Manceau (Milan Jeunesse)

*Allez, au lit, maman! de Amy Krouse Rosenthal, ill. Leuyen Pham (Albin Michel Jeunesse)

* Un grand monstre ne pleure pas de Kalle Güettler, Rakel Helmsdal, ill. Aslaug Jónsdóttir (Circonflexe)

http://laboitealivres.free.fr/wp-content/2009/08/akiko-la-curieuse.jpg

 

CP

* Arto et la fée des livres d’Agnès de Lestrade, ill. Olivier Latyk (Milan Jeunesse)

* Mon petit poussin vert de Adele Sansone, ill. Anke Faust (Nord Sud) – Lu article à venir –  lu par Emmyne

* Surtout, n’ouvre pas la porte de Claire Clément, ill. Gwénola Carrère (Bayard) – Lu article à venir

* Souvenirs de Gibraltar de Laurence Gillot, ill. Charlotte Roederer (Nathan) – Lu article à venir

* L’inventeur de Jean-François Martin (Thierry Magnier) – Lu article à venir

* Camille Bouchon et son Cochon (Ricochet)

Finalement * Un livre, ça sert à quoi ? de Chloé Legeay (Alice Jeunesse) n’est pas retenu, faute d’accord de l’éditeur

CE1

* Tu vois la lune d’Agnès de Lestrade, ill. Anaïs Bernabé (Anna Chanel)

* Faim de loup de Eric Pintus, ill. Rémi Saillard (Didier jeunesse)

* Les musiciens de la Nouvelle-Brême de Pierre Delye, ill. Cécile Hudrisier (Didier Jeunesse)

* Colette de Chiara Arsego, ill. Aymeric Vincenot (Ocean Jeunesse) – L’avis d’Emmyne

* Les oiseaux de Germano Zullo, ill. Albertine (La joie de lire) – Lu article à venir – coup de coeur –

 

 

 

CE2 – CM1

* Mon cœur n’oublie jamais de Agnès de Lestrade, ill. Violaine Marlange (Rouergue)

* Bao et le dragon de jade de Pascal Vatinel, ill. Peggy Adam (Actes Sud Junior)

* Shéhérazade de Béatrice Fontanel, ill. Olivier Balez (Sarbacane)

* Les chevaux de la liberté d’Alison Lester (Nord Sud)

* L’oiseau magique d’Yveline Féray, ill. Anne Romby (Philippe Picquier) – L’avis de Gwen,

* La tempête d’Arthur Ténor (Oskar Jeunesse)

CM2 – 6ème

-Je lis tout ça très vite-

* La petite caillotte de Claire Clément (Bayard Jeunesse) – 225 p.

* L’heure des chats de Myriam Gallot (Syros) – 156 p.

* Strom, T1 le collectionneur d’Emmanuelle et Benoît De Saint-Chamas (Nathan) 298 p.

* Grandpa’ de Christophe Léon (Thierry Magnier) 78p.

* Les chaussures de Gigi Bigot, Pépito Matéo, ill. Isabelle Chatellard (Didier Jeunesse) – album 28p.

* SOS Ange gardien de Véronique Delamarre Bellégo (Oskar Jeunesse) 150p.

 

5ème – 4ème

* Mademoiselle Scaramouche de Jean-Michel Payet (Les grandes personnes)

* Poil au nez de Cécile Chartre (Rouergue)

* Les hauts conteurs T1 La voix des rois de Oliver Peru, Patrick Mc Spare (Scrineo Jeunesse) – Lu article à venir

* L’apprentie de Merlin (T1) de Fabien Clavel (Mango Jeunesse) – Lu article à venir

* Vango (T1) de Timothée De Fombelle (Gallimard Jeunesse) – Lu article à venir

 

3ème – 2nde

* Blog de Jean-Philippe Blondel (Actes Sud Junior) L’avis de Metyuro, Eloo,

* Peine maximale de Anne Vantal (Actes Sud Junior)

* La Ballade de Sean Hopper de Martine Pouchain (Sarbacane) – avec un hérisson!!

* Jenna Fox, pour toujours de Mary E. Pearson (Les grandes personnes) L’avis de Lizouzou,

* Metal Mélodie de Maryvonne Rippert (Milan Jeunesse)

 

Vous les avez  lu? Donnez moi votre avis + vos liens si vous le souhaitez !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Brune et Jules de Nathalie Le Gendre

Brune et Jules

de Nathalie Le Gendre

Roman adolescent, pas avant 12 ans…

Oskar Editions (Junior), 2010
9782350005515, 13,95€

Thèmes : Famille, Alcoolisme, SDF, Maladie, Fugue

Présentation de l’éditeur

Brune étouffe.
Vivant dans l’angoisse et la violence, elle tente de protéger ses jeunes demi-frère et soeur des colères de son beau-père. Mais qui la sauvera, elle, des agressions et de la souffrance quotidienne ? Quand Brune rencontre Jules, l’amitié naît aussitôt, inattendue, forte, solidaire, comme une bouffée d’oxygène dans un monde froid. Jules, ce vieil homme , au regard si doux, pourrait-il lui rendre sa joie de vivre ?

Mon avis

Pauvre Brune ! Cette adolescente que j’ai suivi tout au long de ce roman avec beaucoup d’appréhension m’a vraiment fait de la peine. C’est même presque trop! Une mère qui ne fait rien, un père parti loin, un beau père violent, une vie qui se disloque, et deux petits frères et sœurs à protéger, en plus des cours qui continuent… Ca fait beaucoup à porter, et Brune aurait pu tomber dans les bras de n’importe qui. Pourtant ici ce n’est pas une histoire d’amour entre adolescents qui nous attend, mais une histoire beaucoup plus touchante.

Je ne peux pas tout vous raconter, mais Brune va rencontrer Jules, un vieil homme, et s’y attacher. Elle va apprendre à regarder les choses différemment, mais est-ce que cela la sauvera ?

Bizarrement, et malgré certaines accumulations j’ai énormément apprécié ce roman, ces personnages. L‘ensemble est vraiment noir mais bien écrit et entrainant. Un très bon roman pour adolescents, loin des niaiseries et des clichés de certains, comme Le jour où je suis devenue mytho, à éviter absolument!

Un seul reproche, un détail, à la fin, qui ne sert à rien, vraiment à rien, et m’a même en partie gâcher le plaisir de cette belle lecture. Alors pour bien faire je crois qu’il ne faudrait pas aller jusqu’au bout… dur dur hein ?!

Le site de l’auteur / La page Facebook de l’auteur

EDIT du 31 mars : Suite à un commentaire de l’auteur je me permets d’ajouter cette information : « Ce roman est à 90% autobiographique et malheureusement les « accumulations » sont réelles… ainsi que la fin »

Nous suivre et partager :
error0

Le mouton botté et le loup affamé de Maritgen Matter

Le mouton botté et le loup affamé

de Maritgen Matter

Roman première lecture + dès 7ans

Ecole des Loisirs, janvier 2011
Mouche, 60 pages
9782211203104, 8,50€

Thèmes : Loup, Mouton, Rencontre, Peur

Présentation de l’éditeur

Par une froide soirée d’hiver, un loup affamé tire tristement son traîneau.
Mais où chercher à manger quand tout est recouvert par la neige ? Le loup rencontre alors un gentil mouton qui veut l’aider. Pour le dévorer, il suffira au loup de l’entraîner loin de l’étable. Ce sera facile parce que le mouton, lui, est prêt à le suivre n’importe où. Il est émerveillé par cet étranger qui parle comme un poète et qui porte une montre en or. Le mouton enfile ses bottes pour accompagner son nouvel ami dans la nuit.

Mon avis

Dans les premières pages, voyant les choses arrivées, j’ai trouvé les personnages peu intéressant, niais même… J’avais envie de les secouer, le mouton surtout… Le loup l’entraîne sans soucis en dehors de l’étable… Pourtant la suite m’a surprise et charmée et je suis ressortie avec le sourire de ce tout petit roman très illustré.

La peur fait partie de ce petit roman, mais c’est surtout sur l’amitié impossible que repose la réussite de cette histoire. Le suspense permet d’avancer rapidement, même pour les plus jeunes. Les illustrations drôles de Jan Jutte ponctue agréablement l’histoire, et permettent une meilleure compréhension pour les néo-lecteurs. Beaucoup d’humour dans ce récit, mais un niveau de compréhension très simple. Un peu long tout de même, mais à conseiller dès 7 ans, pour les enfants qui aiment lire tout seul :)

Un univers proche des contes forcément, vu les personnages, mais détourné, plus moderne, avec un loup « bling bling » !

Biographie :

Maritgen Matter est née en 1962 aux Pays-Bas. Illustratrice et graphiste, Elle écrit de puis la naissance de son premier enfant. Le mouton botté et le loup affamé est son premier roman (2002). En 2003, il a remporté un Zilveren Griffel (important prix littéraire néerlandais).

 

Nous suivre et partager :
error0