Vampire City tome 2 La nuit des Zombies

Vampire City

Tome 2 La nuit des zombies

de Rachel Caine

Roman fantastique pour adolescents / jeunes adultes

Hachette, 2011
Black Moon, 360 pages
9782012020009, 15€

Thèmes : vampire, vengeance, amour, amitié, adolescente,

Présentation de l’éditeur
Les vampires voient d’un mauvais oeil le retour à Morganville de Frank Collins, le père de Shane. Ce dernier est déchiré entre sa loyauté envers son père et son amitié pour Claire, Eve et Michael. Car la soif de vengeance de Frank risque de compromettre la protection des colocataires face aux vampires, à grand peine contenus par leur alliée Amelie. Mais lorsque les vampires enlèvent Shane pour tendre un piège à son père, Claire et ses amis vont devoir mettre tout en oeuvre pour le sauver…

Mon avis
Après la lecture du tome 1 (voir mon avis ici), j’étais clairement emballée… et impatiente tant la fin du tome 1 n’était pas une fin, et tant les questions étaient nombreuses. Dans cet avis je ne vais que très peu vous parler des évènements de ce tome 2, pour ne pas trop en dire à ceux qui ne l’auraient pas encore lu. Il faut tout de même savoir que Morganville est une ville peuplée de vampires qui dirigent en grande partie la ville. Claire est une jeune étudiante de 16 ans qui arrive là un peu par hasard, et cherche à quitter le campus. Elle trouvera pour alliés Eve, Shane et Michael. Alliés, amis et même plus…
Quand à ce qu’il peut arriver dans une ville peuplée de vampires, vous vous en doutez un peu…

Dans ce deuxième tome le suspense de la fin du premier est assez vite résolu, mais les nouvelles questions arrivent aussi vite, et l’action reprend de plus belle ! Quel plaisir de retrouver Claire, toujours aussi vive et intelligente, toujours aussi têtue aussi !  Plonger dans ce roman m’a donné l’impression de retourner en terre connue, d’être de nouveau avec des amis dans un monde bien particulier. J’ai globalement beaucoup aimé ce deuxième tome, même si je l’ai trouvé plus foisonnant, parfois presque trop… Une fois passée la découverte de cet univers il n’y a plus l’effet de surprise, alors Rachel Caine nous ajoute quelques mystères nouveaux, nous entraine dans des aventures trépidantes, met en danger chacun de nos héros… Les personnages s’affirment, leur lien aussi. On apprend à connaître leur passé, leurs familles, et ce n’est pas toujours de bonnes surprises… Les personnages masculins sont toujours plus craquants que jamais… On lit ce tome d’une seule traite, sans pouvoir le lâcher et quand on arrive à la fin on a une seule envie, attaquer le 3ème ! Car oui le tome 2 aussi nous laisse avec des interrogations… Heureusement le tome 3 est sorti en juin, je vais donc le lire très vite… Le tome 4  de Vampire City quand à lui sortira en Novembre 2011 (sorti aux USA en 2008)

Un univers bien construit, qui nous entraine loin des romans de vampires qu’on a pu lire ces dernières années, avec un univers qui rappelle plus les séries de mon adolescence, et c’est tant mieux  !

Des extraits, avis, et info sur le site de Lecture Academy !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla de Brandon Sanderson

Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla

de Brandon Sanderson

Roman pour adolescents, tome 3
Tome 1 : Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires réédition en mai 2011 avec une couverture colorée, comme celle du tome 3.
Tomes 2 : Alcatraz contre les ossements du scribe

Mango, mai 2011
9782740428146, 15€

Thèmes : bibliothécaire, fantastique, humour, aventure

Présentation de l’éditeur :

Je m’appelle Alcatraz Smedry et je suis un type super.
Non vraiment. Génial même. En tout cas, c’est l’avis de mes nombreux fans ici, à Nalhalla, la grande cité des Royaumes Libres. Le problème, c’est que je n’ai pas que des admirateurs. J’ai aussi un paquet d’ennemis et on dirait qu’ils se sont donné rendez-vous à Nalhalla. Il y a toujours ces fourbes Bibliothécaires qui prétendent cette fois vouloir faire la paix. Et leur chef, l’ignoble Celle dont on ne peut prononcer le nom, qui aime tout particulièrement tricoter des écharpes et donner les gens en pâture aux loups.
Oh, et puis ma mère, la sournoise Shasta, n’est pas loin non plus… Bref, je sens que mon séjour ne sera pas de tout repos. Heureusement que je suis un génie. Pas vrai ?

Mon avis :

Ce troisième tome des aventures d’Alcatraz est savoureux !
Alcatraz est un jeune garçon, et selon ses propres dires, c’est un génie. C’est lui qui mène la narration, mais aussi la danse pourrait-on dire tant il nous entraine dans son monde, notamment en s’adressant sans arrêt au lecteur.

Dans ce tome Alcatraz est de retour dans son monde Nalhalla, monde qu’il ne connait pas (les explications dans les tomes 1 et 2). Une nouvelle aventure commence quand les infâmes bibliothécaires tentent de faire la paix… cela cache sûrement quelque chose!

Tous les éléments classiques sont réunis : du fantastique, des pouvoirs, des parents séparés avec une mère du mauvais coté, des explosions, des amis, des alliés et des livres ! Les personnages sont magnifique décrits par Alcatraz, même si j’aurai apprécié parfois de les découvrir un petit peu plus, sans lui :)

Au final j’ai beaucoup aimé ce roman car même s’il est bourré d’humour et frise parfois la parodie (« Celle dont on ne peut pas prononcer le nom » par exemple), il comporte aussi une réelle histoire, des personnages attachants et un lien intéressant avec notre propre monde. L’humour c’est vraiment le maître mot de ce roman mais il faut le lire pour en saisir toutes les subtilités.

Quelques extraits parlants :

« Je soupirai. L’altesse royale souriait d’un air ravi.
– Super, marmonnai-je en me dirigeant vers l’entrée. Le prince se précipita à ma suite.
– Au fait, lui demandai-je. Pourquoi une vache?
– Pourquoi? répéta-t-il surpris. Mais enfin, j’ai entendu dire qu’au Chutland les célébrités roulaient en limousines!
Je fermai les yeux, consterné. »
« OK. Allez donc relire l’intro des chapitres 2, 5 et 6. Prenez votre temps. J’attendrai. Je vais me faire un peu de pop-corn.
Pop. Pop-Pop. Pop-pop-pop. Pop. POP!
Quoi, déjà fini ? Non, je doute que vous ayez lu très attentivement. Recommencez.
Scrounch. Scrounch-Scrounch. Scrounch-Scrounch-Scrounch. Scrounch. Scrounch.
Voilà, c’est mieux. Normalement, vous avez du vous rafraîchir la mémoire à propos :
1) des poissons panés ;
2) de ce que vous pouvez faire pour combattre les Bibliothécaires ;
3) des asiles de fous qui sont en réalité des églises.
Le rapport devrait vous sauter aux yeux :
Socrate. »
« Il est temps de parler de vous.
Régulièrement, lors de mes missions d’infiltration au Chutland, je rencontre des jeunes gens entreprenants qui veulent entrer dans la résistance anti-Bibliothécaires de leur pays. Vous me demandez ce que vous pouvez faire pour combattre l’ennemi. La réponse est : trois choses.
D’abord, assurez-vous  d’acheter des tas et des tas et des tas d’exemplaires de mon livre. Ils servent à un paquet de trucs […] et pour chaque volume vendu , nous reversons de l’argent au « Fonds Alcatraz Smedry pour faire des cadeaux mortels à Alcatraz Smedry ».
Deuxièmement (et c’est moins génial, mais quand même pas mal), vous pouvez lire. »

Je vous conseille tout de même de commencer par le tome 1, si vous ne voulez pas vous faire remonter les bretelles par Alcatraz lui même!!

Le site de la traductrice Juliette Saumande, qui a du s’arracher les cheveux vu l’humour ! Je n’ai pas lu l’original mais le résultat me semble vraiment bon!

JE BOUQUINE : « Une série déjantée et à se tordre de rire. »

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

LC # Bébé / Naissance

J’avais prévu pour cette Lecture Croisée avec Liyah de vous parler d’un très bel album repéré à la librairie sur la naissance, sauf que je n’ai pas eu le temps de le lire pour aujourd’hui, j’ai donc changé de programme pour un livre pas tout à fait 100% dans le thème, et le vraiment dans le thème viendra plus tard :)

A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?

Je vais mourir
Tu vas mourir
Tout le monde va mourir
Alors
A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?

Ainsi s’ouvre cet album coloré ! Et finalement c’est vrai, à quoi ça sert ? Cousin, Cousine, Papa, Tata, Copain… la petite fille du livre va leur laisser la parole chacun leur tour, sur des doubles pages, tout en nous les présentant rapidement. Ainsi (quelques exemples)

« Et bien ça sert à faire des cacas jaunes qui transpercent ma grenouillère » [dirait ma petit soeur Zoé si elle savait parler]
« Ranger sa chambre » [dit mon grand frère Philibert juste pour me faire braire]
« A rien justement » [dit mon cousin Bastien qui est gothique tendance martien]
« A faire des enfants qui font des petits-enfants
qui font des arrière-petits-enfants
qui font des arrière-arrière-petits enfants[…]
[dit ma grand-maman qui nous dit tout le temps « Je suis fière de vous » et qui nous aime tellement]

Chaque page apporte sa philosophie, et certaines phrases sont tellement fines, fondantes, j’adore! Par contre peut être y en a t-il un peu beaucoup au final, et le livre aurait pu gagner en finesse en étant un peu plus facile d’accès, car si j’ai vraiment beaucoup aimé, je me suis parfois demandée si ce livre n’était pas surtout pour les adultes, du moins dans certaines réflexions. Mais je suis sûre que c’est une question que les enfants se posent un jour ou l’autre…

Les dessins sont colorés, foisonnants, très intéressants et permettent de s’attarder sur chaque page de longs moments pour découvrir toutes les approches choisies par l’illustrateur Julien Martinière. J’aime particulièrement la page des livres, et celle de la tour Eiffel… je vous laisse découvrir!

PIQUET Emmanuelle / MARTINIERE Julien – A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? .- Sarbacane, 2011.- 978-2-84865-416-4, 13,50€

Liyah a pour sa part totalement respecté le thème… mais de toute façon rien qu’avec l’arrivée de son petitou elle avait forcément gagné ;)

Elle a donc choisi trois titres :
– Petit ours brun et le bébé
– T’choupi a une petite soeur

et les Bébés animaux !

Encore une fois Félicitations Laurie,
j’ai hâte de voir Djebril, en photo d’abord,
et en vrai avant que vous ne repartiez j’espère… :)

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Je ne serai pas une femme qui pleure

Je ne serai pas une femme qui pleure

d’Anca Visdei

Roman pour grands adolescents

Actes Sud Junior, février 2010
9782742787159, 7,80€

Thèmes : deuil, orphelin, médecin, sexualité

Présentation de l’éditeur :

 » Il a voulu dire non, mais il n’a pas eu le temps, je lui ai littéralement sauté dessus, m’accrochant à lui comme le koala à son eucalyptus, comme un arapède à son rocher, j’ai frotté un peu mes seins contre son torse, espérant qu’en tant que médecin il allait savoir qu’ils sont jolis, même sans les voir, sinon à quoi servirait l’expérience ?  » Un coup tragique du destin, et Marianne peut réaliser son rêve : conquérir le héros de son enfance, le prince de son coeur, son docteur House… médecin de la famille.

Mon avis :

Marianne nous livre ici un monologue sur les relations enfants / parents et homme / femme vraiment complexe… mais qui m’a dérangé plus qu’il ne m’a séduite. Il faut dire que Marianne vit pleinement, même dans la mort; qu’elle est entière, perdue dans une famille particulière… et amoureuse depuis l’enfance de son docteur House, le médecin de famille.

L’écriture se prête bien à l’exercice, on plonge dans les pensées de cette jeune fille perturbée. C’est fin et bien écrit. C’est plus le font qui m’a chamboulé sans que je sache dire sur le moment si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Avec une semaine de recul c’est encore plus dur à dire. Il y a des choses que j’ai aimé, des réflexions… Mais pourtant je garde le sentiment d’un livre que je n’ai pas aimé… et qui n’est surtout pas si « junior » que cela – la protagoniste a tout de même 18 ans. Et puis c’est un texte court, et je pense que malgré sa densité, il m’a manqué un peu de matière pour que j’accroche vraiment à cette histoire farfelue!

Connaissez vous cette collection ? J’aime beaucoup Actes Sud Junior, mais dans cette collection Une seule voix, ça fait deux déceptions sur deux lectures… :(

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k