Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre – Ruta Sepetys

Roman historique pour adolescents

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre

de Ruta Sepetys

traduit de l’américain par Bee Formentelli

Gallimard, 2011
Scripto, 432 pages
9782070635672, 14,20€

***

Thèmes : Seconde Guerre Mondiale, Lituanie, Sibérie, Déportation, Dessin

***

Lina est une jeune Lituanienne en 1941. Elle est déportée avec sa famille vers la Sibérie. C’est le récit de sa déportation que nous suivons. Séparé de son père elle se retrouve seule avec son petit frère Jonas et sa mère. Enfermé dans un train pendant plus de 40 jours ils vont vivre l’enfer et se lier avec les autres familles du train. A l’arrivée au camp de travail de l’Altaï c’est un autre enfer qui commence.

Ce roman historique est écrit à la première personne rendant Lina terriblement proche du lecteur. On découvre alors l’horreur qu’elle vit, l’horreur des camps. Si la seconde guerre mondiale est souvent abordé sous l’angle français, anglais ou allemand, cette vision lituanienne est intéressante et permet de découvrir un autre aspect de l’horreur de cette guerre.

Lina est douée pour le dessin et c’est cette passion pour les arts qui va la maintenir en vie. ça et la rage de vivre, de protéger sa famille tout en restant intègre. On découvre avec horreur et curiosité le  destin de cette jeune fille qui découvre en même temps la violence de la vie et la douceur de l’amour, qui lutte pour survivre alors qu’elle ne devrait penser qu’à ses frasques d’adolescentes…

Roman percutant et touchant où la perspective de la mort incite les protagonistes à donner le meilleur d’eux même, à se battre mais aussi parfois à renier leur conviction. Chaque personnage avec sa réaction propre à la situation montre à la fois le désespoir et l’espoir. La ligne entre bien et mal est souvent légèrement décalé, rien n’est tout blanc ou tout noir, pas même l’immensité enneigé du cercle polaire.

Prisonnière pendant douze ans Lina continuera de dessiner chaque fois qu’elle le pourra et surtout d’espérer. Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, titre magnifique et évocateur cache une oeuvre douce amère sur une histoire pourtant proche mais que les adolescents d’aujourd’hui ont bien besoin de redécouvrir.

 

Extraits :
Ce n’est pas un simple coup frappé à la porte, mais une véritable salve de coups, pressants, insistants, qui me fait bondir sur ma chaise. On martèle la porte d’entrée à coups de poing. Personne ne bouge à l’intérieur de la maison. Je quitte mon bureau pour aller jeter un regard furtif dans le couloir. Ma mère est debout, aplatie contre le mur, face à notre carte encadrée de la Lituanie. Elle prie, les yeux clos. Elle a les traits tirés par l’angoisse – une angoisse comme je ne lui en ai jamais vue.

 

Les avis de NathanFantasiaDorotaBoumaMarieTheomaCajou, RadicaleMélo, Emmyne

+ Un livre sélectionné pour le Prix des Incorruptibles 2013 – 2014 – Niveau 3ème-2nde 

+ Ce livre a été élu meilleur roman jeunesse 2011 par le magazine « LIRE », a reçu le prix Livrentête 2013 (Romans ados) et le prix Farniente 2013. A ce titre il entre dans le challenge A tous prix de Laure.

+ Titre recommandé par le ministère de l’Éducation nationale en classe de 3e.

+ Challenge YA#2

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

16 Commentaires

  1. Je vais le lire dans le cadre du Prix des Inco même si nous faisons le niveau en dessous :)

  2. Cette histoire a vraiment l’air bouleversante, il faut que je me procure ce livre !
    Bonnes lectures futures ^^

  3. J’ai lu ce livre l’an dernier. Il m’avait profondément touché.

  4. Des élèves de 4ème du club lecture l’ont lu et me l’ont recommandé! Je vais donc le lire pour les Incos cette année ;-)

  5. Un de mes coups de coeur de 2012, au bord des larmes plusieurs fois, touchée par cette histoire car on n’entend que peu parler de ce qui s’est passé pour la Lituanie. Je le conseille régulièrement, vraiment très émouvant.

  6. J’ai beaucoup aimé ce livre, tiré d’histoires vraies, qui nous montre la guerre sous l’angle d’une autre population persécutée.

  7. C’est un roman très fort qui montre une réalité historique très cruelle et le parcours de Lina est vraiment très touchant.

  8. On m’a dit beaucoup de bien de ce roman !

  9. Un roman magnifique qui m’a bouleversée.

  10. J’avais lu beaucoup de bien de ce livre, jusqu’à présent… et tu ne déroges apparemment pas à la « règle » ! ^^
    Pour ma part, j’ai peur que le thème soit un peu dur pour moi…

  11. Ce livre est génial! Je ne suis pas très sensible mais j’ai été plusieurs fois au bord des larmes. Je l’ai lu en 2 jours, ça a vraiment été un coup du cœur, Encore une fois génial !

    • Je l’ai lu d’une traite et j’ai vécu avec eux, quel difficile voyage, les émotions ne sont en effet jamais loin! Merci pour ton message Méline!

  12. Celui-là, il me le faut. Point final!

  13. Ping :Récits historiques | La mare aux mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.