Enterrement d’une vie de cancre – Touche pas à ma mère – Hervé Mestron

Deux courts romans pour adolescents d’Hervé Mestron aux thèmes intéressants…

Enterrement d’une vie de cancre

d’Hervé Mestron

Ed Syros, juin 2012
Collection Tempo +
9782748512076, 6€

Bruno est un cancre. Pas juste un mauvais élève, non, celui qui en plus de rendre copie blanche s’amuse à mettre de la peinture sur les touches du piano et dort, les pieds sur la table, en classe. Et puis un jour Madeline arrive. Une allure gothique métallisée  une démarche étrange, mais une élève extrêmement douée. Quelques jours plus tard elle disparaît. Mais entre temps Bruno s’est réveillé!

Une histoire avec des personnages caricaturaux mais qui commence bien, avec une ambiance de classe terrible mais voilà l’histoire est très vite fini et le tout m’a du coup semblé complètement surfait. Les évènements se déroulent trop vite et l’on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages. Les deux thèmes principaux, la réussite scolaire et le handicap, sont finalement seulement survolées. On peut penser que cela permet de lancer la discussion mais j’ai tout de même été frustrée. Peut-être bien à utiliser avec des adolescents faibles lecteurs, voire en difficulté, d’autant plus que l’écrit, à la première personne est très oralisé (trop même à mon goût).

Deux bons thèmes porteurs mais un ensemble trop rapide pour moi.

L’avis de Kik, elle aussi aurait aimé en savoir plus…

* * *

Touche pas à ma mère

Hervé Mestron

Talents Hauts, septembre 2012
9782362660412, 7€

 

Comme dans Enterrement d’une vie de Cancre, le roman est court, très court et c’est vraiment dommage.

Les personnages de ce roman, la situation initiale, tout était réuni pour un bon roman mais l’auteur choisi de ne pas faire traîner l’histoire. Les évènements s’enchaînent sans qu’on puisse s’y attarder et c’est déjà la fin. Malgré le thème terrible de la violence conjugale tout semble ici très simple. Pas le temps de connaître les personnages, de comprendre leur réaction, de trembler pour eux.

Ce roman, comme le précédent permet tout de même d’aborder des thèmes intéressants et peut être le point de départ d’une discussion intéressante avec les élèves. A voir avec mes sixièmes dans le cadre de mon projet sur le vivre ensemble mis en place cette année.

Quatrième de couverture (qui raconte toute l’histoire…)

« Chris, ma mère, et Sébastien, son amoureux, emménagent dans une nouvelle maison, à la sortie de Nîmes. Oui, parce que maintenant ça y est, elle a quelqu’un. Maman me l’a dit, c’est une nouvelle vie qui commence. Ça ne va plus être exactement comme avant, vu qu’on va habiter tous les trois, ensemble, sous un seul et même toit. Style famille Ikea. Ça me fait un peu bizarre ». Un jour, Cécile voit un bleu sur la tempe de sa mère qui prétexte qu’elle s’est cognée dans une étagère. 
Et Cécile raconte l’escalade : ses soupçons qui alternent avec les marques de tendresses de Sébastien, la tristesse de sa mère, la perte de son emploi et son isolement progressif… »

+ Challenge YA#2 (25 & 26 /60)

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

19 Commentaires

  1. J’ai l’impression que cet auteur n’approfondit pas assez les thèmes qu’il aborde, ce qui donne une impression trop légère par rapport aux thèmes, qui sont normalement très durs.
    C’est dommage !

  2. Je note les deux, effectivement, ça pourrait marcher dans mon collège aussi…

  3. je crois que les enfants d’aujourd’hui se lassent vite et ils préfèrent les histoires courtes voire superficielles, seuls ceux qui sont de bons lecteurs arrivent à lire plus. Autant leur donner le goût par des récits courts.
    Pour mon blog, il y a un diapo chaque jour je suis à 1200 vidéos environ
    bisous

  4. Bonsoir,
    Ah le premier livre je l’offrirais bien à mon fils Samuel mdr ! le deuxième est moins drôle, combien d’enfants voient leur mère frappée par leur père ou compagnon ! c’est terrible ! Je viens de recevoir deux livres de France Loisirs : « Pour ma mère je n’étais rien » de Richard Pelzer et « Ne dis rien… » de Cathy Glass, tu connais ?
    Bonne soirée, amitiés, Véronique.

  5. J’aime bien cet auteur que j’avais fait venir au CDI pour son recueil de nouvelles sur 14-18 (Le violoncelle poilu). Je l’ai revu à Montreuil, il est vraimnt très sympa. Je n’ai pas lu les deux titres que tu présentes mais étant toujours en quête de nouveautés pour faibles lecteurs, je suis preneur.

  6. Bonjour,

    J’avais repéré le premier titre pour une sélection sur le thème de la rencontre amoureuse pour des sixièmes. J’espère qu’il conviendra quand même…

    • Il a été proposé pour les 5ème 4ème dans la pré selection du prix des incos, principalement à cause du personnage du garçon, un vrai cancre, mais la rencontre amoureuse est vraiment intéressante dans ce livre, car elle change sa vie!

  7. Ping :[☀] Xpresso #6 | Lire sous la Lune…

  8. Ping :[Challenge jeunsse / young adlut #2] Bilan 3 | Muti et ses livres

  9. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #4 | Muti et ses livres

  10. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #6 | Muti et ses livres

  11. Ping :[Challenge jeunesse/young adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  12. Bonjour,
    Comme toi, je trouve que ces deux romans sont vraiment trop brefs.
    Ces sujets, pourtant difficiles et importants, semblent être traité de façon un peu superficielle, un peu trop rapidement ; mais, la brièveté de ces ouvrages peut aussi permettre à tous les lecteurs, même ceux pour qui la lecture reste difficile, d’aborder ces sujets.

  13. je trouve ce livre bizarre

  14. Ping :L'aigle noir - Roman ado/adulte ⋆ Délivrer Des Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *