Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda

Le vieux qui lisait des romans d’amour

de Luis Sepulveda

Roman adulte, très accessible pour les adolescents

Points, 1999 (pour la présente édition)
EAN 9782020239301, 5€

Thèmes : Amazonie, Shuar,

Lorsque les habitants d’El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d’un homme blond assassiné, ils n’hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre.

Mon avis :
On entre dans cette histoire comme on tombe en amour, sans même s’en apercevoir. Quelques lignes, quelques pages et nous sommes déjà au fond de l’Amazonie nous aussi, prêt à accompagner Antonio José Bolivar, un homme hors du commun.

Est-ce parce que c’est basé sur des faits réels ? Est-ce parce que cet homme aime tellement lire même s’il ne sais que déchiffrer ? Est-ce grâce à cette écriture légère et fluide qui nous entraine ? Je ne sais pas vraiment pourquoi en fait, mais ce court roman est un vrai coup de cœur, une de ces petites perles qu’on a l’impression d’avoir toujours connu et qu’on n’oubliera pas tout de suite ! Tant de thèmes sont abordés ici, qu’il peut être recommandé à tous je crois… même si beaucoup l’on déjà lu! Il y a de l’amour, de la vie, de l’écologie, des peuples massacrés, des quêtes, des aventures, des cadavres, des animaux, de la politique et pourtant ce livre ne se veut pas donneur de leçon… à chacun d’y prendre ce qu’il souhaite.

C’est doux et langoureux et dans le même temps ça pulse à chaque page, il y a du danger et de l’action, entrecoupé de tendre moment de lecture ou de souvenirs. Quelle vie quand même que celle d’un homme comme Antonio José Bolivar, fuyant avec sa femme son village, puis apprenant auprès des Shuars, ce peuple sauvage, qui vit avec et de la nature, et enfin seul, reclus dans une vieille cabane, avec pour seule passion et occupation, la lecture… Envoutant !

Extraits :
« Le ciel était une panse d’âne gonflée qui pendait très bas, menaçante, au-dessus des têtes. Le vent tiède et poisseux balayait les feuilles éparses et secouait violemment les bananiers rachitiques qui ornaient la façade de la mairie. »
« Nul ne peut s’emparer de la foudre dans le ciel, et nul ne peut s’approprier du bonheur de l’autre au moment de l’abandon »
« Le problème c’est que je ne sais pas encore quels livres je veux lire. »

A votre avis, il lit quoi notre vieux comme livre ?

Moi je crois bien que ce sont des livres dignes des Harlequin :)

Livre lu dans le cadre d’une lecture commune avec Hathaway, Hélène et Anne et c’est un véritable coup de cœur!

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

28 Commentaires

  1. « Envoutant », c’est le mot effectivement. un très beau texte !

  2. Envoutant, rien que ça ! j’ai très envie de le lire celui là, depuis le temps ! ;-)

  3. Bien contente que tu aies aimé, c’est toujours très agréable de lire un tel billet ! Adresse du nouveau blog bien enregistrée !

  4. Ping :Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  5. Ah, tu éclaires ma semaine  » on entre dans cette histoire comme on tombe en amour « , c’est la magie de la plume de Sepulveda, un des auteurs au panthéon de mes amours littéraires ( et infidèles :))

  6. C’est un très beau roman, et à force de voir plein de blogueuses le lire ben moi j’ai envie de le relire !

  7. Anne m’a posé la même question, comme à elle, je te réponds qu’il est difficile de conseiller car le style et les thèmes changent selon les livres. Ceci dit, ils sont souvent courts. Il vaut mieux choisir selon l’inspiration du moment. Alors, il y a des recueils de nouvelles » Journal d’un tueur sentimental « , des textes engagés comme dans » Les roses d’Atacama » et » La folie de Pinochet « , un roman considéré comme jeunesse le fameux » l’histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler « , un roman plus Nature Writing » Le monde du bout du monde « , un sur l’Amérique du Sud » Le neveu d’Amérique » . Comme je l’écrivais à Anne, à dérouler cette liste, cela me donne des envies d’écrire des billets. Lisez Sepulveda o)

    • Merci pour tout ça, j’avais lu L’histoire d’une mouette et d’un chat… quand j’étais élève je crois, je pense que ce sera mon prochain! Il faudrait organiser un challenge Sepulveda d’ailleurs :)

  8. Ah ben j’aurai du me joindre à vous pour cette LC !
    Je suis moins enthousiaste que toi malgré que je reconnaisse de bonnes qualités à ce livre ! Je suppose qu’on ne peut pas accrocher à tout !

  9. Beaucoup aimé aussi ! Et comme toi j’imagine le héros lisant des harlequin !

  10. C’est le deuxième livre que j’avais lu de Sepulvéda et, même si je trouve la lecture agréable, je n’arrive jamais vraiment à être sous le charme…
    Des harlequins ? Peut-être oui, je n’y avais pas pensé, mais ça pourrait coller avec l’histoire ;)

    • Et le premier ? Heureusement que nous avons tous des goûts différents :) Pour les harlequins je l’imaginais tellement… :)

      • Pour le premier, c’était La lampe d’Aladino. Pareil, lecture agréable, mais pas un souvenir impérissable. Je pense, tout simplement, que ce n’est pas un auteur pour moi. J’ai fait deux tentatives juste pour être sûre. Maintenant je sais ;)

  11. bon souvenir lecture de quand j’étais au lycée, avec une prof de français accro à ce livre et du coup, pas mal travaillé

  12. jamais lu, mais mon chéri avait beaucoup aimé.

  13. Ce roman fait partie de ceux qu’il faut que j’achète prochainement.

  14. Un coup de coeur pour moi aussi à l’époque de ma lecture ! ;)

  15. Je vais le commencer :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.