Premier arrêt avant l’avenir de Jo Witek

Premier arrêt avant l’avenir est un voyage vers le monde adulte, une expérience hors des sentiers battus qui conduira Pierre à Paris… en passant par Marseille !

Roman grands adolescents
jeunes adultes
Rentrée Littéraire 2019

Premier arrêt avant l’avenir

de Jo Witek

Actes Sud Junior, 2019
224 pages, 15€
978-2-330-12441-0

Pierre part pour Paris. Enfin ! Fini la campagne, ses deux frères et ses parents qui ne comprennent rien à sa passion : les sciences ! Bachelier avec les honneurs, il est en route pour rejoindre une classe préparatoire d’excellence. Un voyage en train qui va bouleverser sa façon de voir son avenir.

Sous la plume affûtée de Jo Witek, le personnage de Pierre prend peu à peu place dans le monde. De l’adolescent de la campagne, à la famille un peu « beauf », jusqu’à l’étudiant, il y a du chemin. Le temps d’un voyage en train peut-il suffire ? Pierre va se dévoiler un peu plus à chaque chapitre, à chaque aventure ou plutôt mésaventure, et grandir. Avancer vers l’avenir, vers l’âge adulte.

Et l’évolution de Pierre a un nom : Olympe ! Une rencontre de train qui va se transformer en lubie adolescente et mener Pierre loin de Paris, jusqu’à Marseille. Olympe est belle, elle est sûre d’elle, elle est rebelle. Il n’en faut pas plus à Pierre pour avoir envie de la connaître.

« – Je t’offre un café, Pierre ?

Il dit oui. Oui à cette chance d’aller boire un café avec une fille comme elle, oui à la vie qui se déploie enfin, oui à sa nouvelle liberté de gérer son temps, son argent, ses envies comme il l’entend. Il dit oui et la suit, le sac sur l’épaule, remontant une à une les autres voitures, traversant les allées du train comme une star sur tapis rouge, fier de marcher derrière elle, fier d’être découvert avec une fille comme elle. »

Premier arrêt avant l’avenir est un récit qui permet de mettre en lumière les doutes de ces élèves brillants à l’avenir tout tracé, de montrer que d’autres chemins sont possibles aussi. Prendre le temps de réfléchir sur sa vie, sur sa scolarité, sur ses sentiments et sa place dans le monde, ce n’est pas toujours facile à l’âge de Pierre.

Une histoire d’amour loin d’être superficielle, mais surtout une réflexion sur l’avenir et ce que l’on en fait. Une belle échappée tant pour Pierre que pour le lecteur !

Petit Spoiler : Mention spéciale pour le discours final de Pierre !

+ Sur le site de l’éditeur Actes Sud Junior

+ J’ai lu Premier arrêt avant l’avenir via Netgalley

Nous suivre et partager :
error0

La revanche des princesses d’Anne-Fleur Multon, Alice Brière-Haquet, Carole Trébor, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet et Sandrine Beau

Des princesses hors normes, qu’elles soient de sang bleu ou jeunes filles rebelles. Un recueil délicieusement féministe!

Roman illustré à partir de 8 ans

La revanche des princesses

d’Anne-Fleur Multon,
Alice Brière-Haquet,
Carole Trébor,
Charlotte Bousquet,
Sandrine Beau
et Clémentine Beauvais

 

Editions Poulpe fictions,
illustrations de Kim Consigny
14,95 euros

Thèmes: conte, féminisme, humour, princesses rebelles

 

« 6 grandes voix de la littérature de jeunesse. 6 histoires de princesses audacieuses et décalées!

Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement, ou pas toujours… Les princesses prennent leur revanche!

Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête.

Un beau recueil richement illustré à offrir aux lecteurs à partir de 8 ans, signé par 6 autrices:

Sandrine Beau: «Tapisserie, jarrets dodus & dragon rugissant»,

Clémentine Beauvais: «La Belle et la Bête»,

Charlotte Bousquet: «La Flamme de cristal»,

Alice Brière-Haquet: «#Charming»,

Anne-Fleur Multon: «La Princesse est en colère»,

Et Carole Trébor: «La Princesse aux mille et un reflets». »

 

« La revanche des princesses » est une très  belle découverte ! Ce recueil fait parfaitement écho à l’actualité, les jeunes femmes présentées ici se battent pour le droit des femmes en général puisque leurs revendications ne concernent pas uniquement la royauté.

Elles crient haut et fort leur ras-le-bol et n’hésitent pas à bousculer les codes pour faire valoir leurs droits. Notamment le droit de ne pas être une belle poupée qui attend patiemment l’arrivée du prince charmant. Mais aussi le droit de ne pas être parfaite en toutes circonstances (j’ai beaucoup ri en lisant le passage où une certaine princesse refuse de s’épiler les jambes).

Dans « La revanche des princesses », ces dernières démontrent qu’elles sont maîtresses de leur propre vie. Peu importe les dangers qu’elles encourent et les détracteurs qu’elles rencontrent.

Originalité supplémentaire: les différents tons des récits. En effet, étant donné qu’il y a six histoires, il y a bien évidemment six styles différents. Les autrices apportent leur vision du monde et du combat à mener. On passe de l’humour à la contestation sans que le dessin n’en pâtisse.

En effet, Kim Consigny retranscrit à merveille l’atmosphère de chaque univers dans ses illustrations. Illustrations d’ailleurs très douces, aux multiples détails. Les jeux d’ombre insufflent le dynamisme nécessaire, les couleurs deviennent donc superflues. C’est pourquoi le fait que tous les dessins soient en noir et blanc, excepté l’illustration de couverture, n’est pas déplaisant.

De l’humour il y en a donc à revendre dans »La revanche des princesses » mais aussi des messages forts pour les petites lectrices, petites princesses en devenir.

A dévorer sans modération!

~Melissande~

 

+ Une autre histoire de princesses modernes à découvrir ici

+ Clémentine Beauvais nous parle de son héroïne

+ Le site de l’éditeur (avec une vidéo de présentation et un extrait)

+ D’autres livres des autrices présentés sur Délivrer des Livres : Carole Trebor, Clémentine Beauvais, Sandrine Beau, Charlotte Bousquet – que de chouettes auteures dont nous avons présentés plein de supers livres très variés au fil des années !

Nous suivre et partager :
error0

Kaléidoscope de Marie Caillet

« Kaléidoscope », un roman envoûtant où la réalité est sublimée!

kaleidoscope

Roman fantastique pour adolescents dès 12 ans

Kaléidoscope

de Marie Caillet

Editions  Castelmore, mai 2019

illustration de couverture: Peggy Nille

288 pages 14, 90 euros

Thèmes: adolescence, différence, amitié, fantastique, don, harcèlement

 

Présentation de l’éditeur:

« Quand la clé des merveilles tient au creux de la main…

Pour Naomi, adolescente timide et réservée, rien ne va plus: elle est obligée de déménager pour suivre sa mère et son copain à Dijon! Au programme: maison délabrée, beau-père insupportable… et nouveau collège.

Comment se refaire des amis quand on n’ose pas parler? La vie perd toutes ses couleurs pour Naomi, jusqu’au jour où sa grand-mère lui offre un kaléidoscope peu ordinaire… Lorsqu’elle regarde à travers, la jeune fille voit des portes s’ouvrir sur des mondes inconnus et fabuleux, qui lui promettent des heures d’évasion. Arbres aux mille secrets, créatures cruelles et merveilleuses, nature changeante aux décors inconnus…

À force de fuir la réalité, Naomi ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus…? »

 

Kaléidoscope est un véritable coup de cœur, je ne connaissais pas du tout la plume de Marie Caillet et je suis enchantée de cette découverte!

Sur base d’un univers fantastique bien construit, l’auteur dénonce avec beaucoup de pudeur le harcèlement scolaire et l’isolement des adolescents qui ne sont pas « populaires ». Mais Naomi est différente de ses camarades à plus d’un titre: elle possède un don merveilleux qui lui  sera révélé par sa grand-mère. Cette jeune fille, renfermée et secrète va découvrir en elle un immense pouvoir de création. De plus, elle ne sera plus la seule à voir le monde autrement puisqu’un autre de ses condisciples, Makoto (qui signifie la paix ou la sérénité en japonais), a déjà « voyagé » lui aussi. À l’image du roman initiatique, une chose sera  octroyée à Naomi, brisée puis réparée.

Avec « Kaléidoscope« , Marie Caillet véhicule un message d’espoir en appuyant sur le fait que chaque personnalité est unique et que l’on a tous un don précieux à cultiver. Ce roman m’a fait rêver. Les visions du kaléidoscope sont comme toutes les portes menant aux mystères d’un autre monde: fascinantes et addictives. J’avoue avoir eu envie d’en savoir un peu plus sur l’origine des pouvoirs du kaléidoscope mais cela n’enlève rien au charme du récit. L’aura de mystère est donc préservée jusqu’à la fin.

Une belle lecture en somme qui offre au lecteur une véritable évasion dans des univers féeriques.

 

Avec « Kaléidoscope », un formidable voyage vous attend!

 

~Melissande~

 

+Pour lire un extrait du premier chapitre c’est ici

+Le premier tome de la saga fantastique de Marie Caillet « L’héritage des Darcer » présenté par Hérisson

+ Le second tome de « L’héritage des Darcer » toujours chroniqué par Hérisson

+ un autre roman qui traite du harcèlement scolaire présenté par Nathalie:  « Je ne te crains plus Alycia! »   ou encore Bleu Espoir de Cathy Cassidy

Nous suivre et partager :
error0

The rest of the story de Sarah Dessen ♥

Dans The rest of the story, le nouveau roman de Sarah Dessen, Emma se retrouve propulsée pour l’été dans la famille de sa mère décédée, au bord d’un lac… Comment va-t’elle s’adapter chez ces inconnus, et que va-t’elle découvrir sur sa mère ?

THE  rest of the story DessenRoman pour adolescents
Coup de coeur

The Rest of the Story

de Sarah Dessen

Lumen, 27 juin 2019
9782371022355, 15€
disponible en numérique epub 9,99€ gratuit

Thèmes : amour, amitié, famille,  secrets de famille, adolescence, lac

 

Emma Saylor regarde son père danser sur la piste, un peu désabusée : elle assiste à son mariage avec une femme adorable, qui leur permet d’échapper enfin aux difficultés qui les poursuivent depuis la mort de sa mère, cinq ans plus tôt, d’une overdose. La jeune fille ne sait pas grand-chose de ce qui est vraiment arrivé. Et, pour pouvoir aller de l’avant, elle aussi, elle aimerait bien connaître… la fin de l’histoire.

 

Emma a perdu sa mère il y a déjà 5 ans, mais cela faisait déjà quelques années qu’elle ne vivait plus chez cette mère alcoolique et droguée et qui faisait des aller-retours en cure de desintox… Alors elle est heureuse de voir son père se remarier. Elle s’apprête à passer un super été chez sa meilleure amie pendant la lune de miel de son père, mais les événements vont finalement la conduire à North Lake, dans la famille de sa mère, qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois toute petite…

The rest of the story est donc l’histoire de cet été un peu particulier, où elle va faire la connaissance de cette famille, les apprivoiser peu à peu, ainsi que les autres jeunes de North Lake. C’est en discutant, peu à peu, avec eux, qu’elle va découvrir un peu plus qui était sa mère… et son histoire !

Les secrets de famille sont donc la base de ce roman, mais très vite c’est surtout l’histoire d’Emma qui va nous intéresser, et nous pousser à tourner les pages, sans pouvoir s’arrêter ! Emma, dont le deuxième prénom Saylor, était toujours utilisé par sa mère, et qui va être utilisé de nouveau cet été là. Comme s’il y avait deux personnes : Emma, la jeune fille sage et maniaque, stressée, qui aime tout contrôler, et Saylor, beaucoup plus aventurière. Dans The rest of the story on va découvrir peu à peu Emma Saylor, et tous les autres personnages qui gravitent autour d’elle, mais aussi le lac, North Lake, qui est un personnage central de l’histoire, autour duquel tout s’articule. Car North Lake n’est qu’un côté du lac, celui de la ville d’origine, et The lake North, l’autre côté est une zone de vacances de luxe. Le mélange des deux mondes n’est pas sans poser quelques problèmes, et pourtant les jeunes ont pris l’habitude de se retrouver au milieu du lac, sur le ponton, en terrain « neutre ». C’est là, il y a des années, que les parents d’Emma se sont rencontrés. C’est là aussi qu’un drame s’est produit.

The rest of the story est un roman prenant. Sarah Dessen décrit toujours à merveilles les affres de l’adolescence, et ce roman et ses personnages ne font pas exception. Le lecteur est plongé avec eux dans leurs aventures, dans les petits tracas de tous les jours comme dans les histoires de famille, d’amitié et d’amour qui se lient au fil des pages. Nous sommes transportés au bord du lac et avec Emma, Roo, Bailey, Mimi, Trininty, Jack, et il devient impossible de les quitter… et même quand le livre est terminé, que la dernière page est tournée, ils sont toujours là, tout proche. Roo est mon personnage préféré, et vous ne pourrez pas vous empêcher de l’aimer aussi !

The rest of the story est un roman parfait pour l’été : vacances, amitié, amour, secrets et même un peu d’angoisse, quelques larmes et des éclats de rire, le tout avec l’écriture simple et prenante de Sarah Dessen ! Une comédie familiale et romantique, fraîche… on passe nous aussi l’été sur les bords de ce lac !

+ Lire un extrait 

+

Nous suivre et partager :
error0