L’éternéant (La trilogie des Illumières 1) de Neal Shusterman

La trilogie des Illumières

1 L’éternéant

de Neal Shusterman

roman fantastique / aventure pour adolescent

MsK, janvier 2012
9782702435328, 17€
308 pages

Nick et Allie ne se connaissent pas.
Pourtant, après la collision de leurs deux voitures, c’est ensemble qu’ils se réveillent dans la forêt brumeuse de l’Eternéant. Ensemble qu’ils entament une course effrénée vers la vie, au coeur d’un monde qui va bouleverser tout ce qu’ils croyaient savoir de l’existence. Véritable roman-univers où le fantastique le dispute au suspense, L’Eternéant a déjà conquis de très nombreux lecteurs.

Un accident de voiture. Allie et Nick se retrouvent côte à côte dans le fossé, en lisière de bois. Ils ne se connaissent pas, étaient dans deux voitures différentes. Pourtant ils viennent tous les deux de mourir. Quand ils se réveillent, un jeune garçon, Racine, leur explique ce monde étrange où ils se trouvent. Un monde parallèle au notre, presque comme le notre, mais où seul vivent les enfants morts qui se perdent sur la route de l’au delà, les Illumières.

Ce roman est un savant mélange entre Sa Majesté des Mouches, Alice au pays des merveilles et Peter Pan.  Un récit d’aventure donc, d’enfance aussi, où l’on navigue entre territoire connu et invention fantastique. Un monde étrange mais bien construit, auquel on croit. Une histoire prenante où la psychologie des personnages est très importante. Ces enfants morts peuvent-ils continuer à « vivre ». Peuvent-ils encore manger, jouer, dormir ?

J’ai apprécié ce roman, la plume agréable de son auteur, l’histoire aussi. Ses tours et détours, mêlant des personnages nouveaux à l’histoire tout au long du récit pour plus de rebondissements encore. Son petit goût de chocolat. Ses voyages sur les mers. Son temps qui n’est pas linéaire. Ses passages un peu documentaires, des extraits de livres de l’Eternéant. Pour Allie aussi, sa détermination, ses talents.

Mais il y a aussi le regard sur notre monde qui est intéressant dans ce roman, sur ces objets qui eux aussi sont passés dans l’Eternéant, ses bâtiments  ses véhicules, et leur façon d’y passer. Ses liens entre nos deux mondes existent aussi grâce au corpsbriolage, impressionnant et un peu effrayant !

Un simple regret finalement, que cette histoire soit trop courte. Elle aurait pu je pense gagner encore en profondeur, car certains passages sont un peu trop rapide, notamment vers la fin. J’ai eu l’impression de tourner les pages trop vite en fait ! Avec le recul c’est plutôt bon signe, non ? D’autant plus que ce n’est ici que le premier tome d’une trilogie!

Un bon roman d’aventure pour adolescent, qui n’oublie pas le public masculin, limitant à son minimum les histoires d’amour!!

+ les avis de Archessia, Laure et Francesca

+ Le site de l’auteur Neal Shusterman, mais aussi sur Facebook,  Twitter,   Goodreads et  YouTube !

Les trois tomes sont sortis en anglais : (j’ai d’ailleurs une préférence pour la couverture américaine)

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce roman. Il y a encore à la fin plusieurs questions sans réponses et on a hâte de découvrir la suite. Un grand merci aussi de me faire découvrir les couvertures américaines : elles sont beaucoup plus intrigantes et rendent bien l’atmosphère du livre.

    • Ces couvertures sont en effet magnifiques et nous laissent imaginer la suite plus facilement! (par contre attention la présentation du tome 3 donne beaucoup trop d’information sur le tome 2 :'(

  2. ah celui-ci est tentant, moi qui ne suit pas très fantastique ni young adult…et les couvertures américaines sont très très belles…ça a l’air différent de ce qui se fait habituellement (à moins qu’un vampire n’apparaisse …suivi d’un dragon !), beau billet qui donne des idées.. bonne soirée

  3. j’ai envie de découvrir ce livre, dommage que la couverture française ne soit pas aussi belle que les américaines.

  4. Je note. Le thème est intéressant et ça a l’air un peu différent des trilogies habituelles.

  5. il me tente bien celui-là aussi (c’est vrai que les couvertures américaines sont très belles). Par contre, ma bibliothèque soupire d’avance : encore une trilogie !

  6. effectivement je préfère les couvertures anglaises…

  7. La couverture du troisième tome en anglais est magnifique!!
    en tous cas, ce livre est vraiment étonnant…

  8. Déjà, j’aime beaucoup le titre. Je note, même si je croule un peu en ce moment ! (vivement la semaine de vacances)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.