L’étrange bibliothèque

étrangeL’étrange bibliothèque

Haruki Murakami

Belfond (2015)

*****

Un jeune garçon particulièrement curieux et aimant les livres (et les bibliothèques) se retrouve, suite à une requête un peu particulière (Comment s’y prenait-on dans l’Empire Ottoman pour collecter les impôts ?)  enfermé dans une cellule par un vieillard grincheux qui l’oblige à lire les ouvrages traitants de la question.

*****

Je vais faire hurler les fans de Murakami, mais franchement, je n’ai rien trouvé d’extraordinaire à cette petite histoire… C’est bien écrit, ça se lit sans déplaisir et très rapidement (à peine 60 pages), il y a une atmosphère très particulière, limite inquiétante, on ne sait pas s’il s’agit d’un rêve ou plutôt d’un cauchemar, mais c’est une histoire qui ne me laissera pas un souvenir impérissable… A réserver aux grands connaisseurs de Murakami peut-être ?

Par contre, j’adore la couverture (avec des parties légèrement en relief) et je trouve que les illustrations participent beaucoup à l’atmosphère inquiétante de cette nouvelle (de ce conte ?)

*****

Un extrait :

Je m’assis sur le lit, m’enfouis le visage dans les mains. Pourquoi devais-je subir une telle épreuve ? Alors que j’étais simplement venu à la bibliothèque emprunter des livres ! ” Dites-moi, M. l’homme-mouton, fis-je. Pour quelle raison le vieil homme veut-il m’aspirer le cerveau ? – Eh bien, lorsque le cerveau est bourré de savoir, il est particulièrement délicieux. Nutritif et consistant. Bien crémeux, riche en pulpe. ” [source éditeur]

De Murakami, Sophie vous avait présenté le premier tome de la trilogie 1Q84

Nous suivre et partager :

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).
Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Le sujet est intéressant. Mais sur 60 pages… Je ne connaissais pas mais je passerai quand même mon chemin.

  2. Pour avoir lu Kafka sur le rivage du même auteur (un roman de plus de 500 pages), je dois t’avouer que les histoires de Murakami ne sont pas toujours très faciles à comprendre, surtout en 60 pages! Tu devrais découvrir d’autres de ses romans et peut être tu aimerais!

    • En fait, j’ai lu les 3 tomes d’1Q84. J’avais beaucoup aimé le premier tome et été déçue par le 3ème… Il y a sans doute trop de références qui m’échappent ! A réserver aux initiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.