Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig

Lettre d’une inconnue

de Stefan Zweig

Roman épistolaire

Stock, 2009
La Cosmopolite
9782234063112, 10€

Thèmes : Amour, Lettre, Passion

Présentation de l’éditeur :
« Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l’ombre, n’attendant rien en retour que de pouvoir le confesser.
Une blessure vive, la perte d’un enfant, symbole de cet amour que le temps n’a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. »

Mon avis :
On n’a jamais assez de livres. Non ? En tout cas c’est mon cas, ainsi depuis que je suis jeune, pendant les vacances, j’écume bouquinerie et bibliothèque… Au cas où, parce qu’il n’y a rien de plus terrible que de ne pas avoir prévu assez de lecture pour les vacances. Bref je suis donc partie 48h au ski, avec 2 gros livres, et j’ai pourtant trouvé le moyen de lire là bas 2 romans et 4 albums non prévu au programme. Parce que l’attrait de la découverte est toujours plus fort, et que je ne peux passer à coté d’une occasion. Tout cela pour vous dire que je ne connais pas Zweig, pas vraiment, et encore juste de loin, pourtant ce n’est pas faute d’en entendre parler sur les blog et de noter certains titres. Avais-je noté celui ci… non en fait je ne crois pas, mais aucune importance j’ai sauté sur l’occasion!
Alors est ce que j’aime Zweig ? Je ne saurai pas dire, mais ce qui est sûr certain, c’est que j’ai adoré ce roman !

L’histoire est vraiment prenante, belle et triste à la fois. Un homme, écrivain,  reçoit un jour une lettre. Une longue lettre. Le témoignage d’une vie, la plus belle déclaration d’amour qui existe. Mais une déclaration qui arrive tard, trop tard. Un amour d’enfant, un amour de voisinage, une passion absolue, même à sens unique.

J’ai vraiment été bluffée par ce roman qui nous entraine dans les tréfonds du sentiment amoureux, qui décortique les mécanismes de l’amour sans leur enlever leur poésie et leur naïveté. C’est magistralement mené, avec une plume légère et puissante.

Ici nous avons un récit dans le récit plus qu’un roman à proprement parlé épistolaire, puisqu’il s’agit d’une seule lettre, mais quelle lettre! On souffre avec cette femme amoureuse, et j’ai pleuré devant tant d’émotions…

Extrait :
« Je t’attendais, je t’attendais toujours, comme, pendant toute ma destinée, j’ai attendu devant ta vie qui m’était fermée. »

Et même si c’est un challenge de l’an dernier

j’ai envie de dire à Karine :)

Ich Liebe Zweig!

 

Ce livre a été lu dans le cadre des lectures croisées mensuelles que je fais avec Liyah, notre thème en était l’écriture!

Elle a d’ailleurs choisi à cette occasion de nous présenter Tout près le bout du monde de Maud Lethielleux, un livre que j’ai adoré!

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

30 Commentaires

  1. Tiens faut que je regarde si je l’ai celui-là. Un roman épistolaire en plus, tout ce que j’aime !

  2. Ping :Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  3. Je l’ai écouté il y a quelque temps en livre audio, et j’avais beaucoup apprécié sauf la préface qui en disait beaucoup trop à mon goût ;-(

  4. vu le film, mais jamais lu le livre ;)

  5. Ping :Tout Près Le Bout Du Monde – Maud Lethielleux | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Lecture et Culture. Partagez vos critiques litteraires

  6. Pour l’instant je n’ai lu qu’un seul livre de Zweig, Le joueur d’échecs mais j’avais bien aimé. J’en ai deux autres dans ma PAL qui faudrait que j’ouvre un de ces jours et quand à ce livre là il à l’air pas mal du tout surtout au niveau des sentiments !

  7. J’ai dans ma biblio un recueil qui rassemble quasiment tous les textes de Zweig… Je l’ai lu il y a plus de dix ans. J’avais beaucoup aimé l’ensemble de son oeuvre.

  8. Je n’ai lu que « Vingt-quatre heures de la vie d’une femme » de cet auteur. Mes profs de lettres n’ont jamais cessé de m’en vanter les mérites…

  9. Ohoh ! Je ne sais pas si j’aimerais car tout ce qui tourne autour de l’amour a tendance à me lasser mais c’est Zweig alors……
    J’ai adoré « Le joueur d’echec » vu ensuite joué au théâtre : magnifique, un vrai coup de coeur ! ♥
    Et puis j’ai encore « La confusion des sentiments » offert par Cacahuète lors du Swap anniv’ ! ;-)

  10. Je l’ai reçu en Audiolib et j’avais aimé ce très beau texte, lu à merveille en plus. Même si je m’interroge sur les personnages féminins chez Zweig… Quant aux préfaces, comme toi, je ne les lis jamais. Ou après…

  11. Depuis « le voyage dans le passé » qui m’a rappelé comme l’écriture de Zweig est belle, j’ai envie de continuer à le lire! Je ne lirais pas la préface avant par contre… ;)

  12. Vive Zweig! Il est terrible !!!

  13. C’est un texte que j’ai lu il y a longtemps, mais j’en garde un beau souvenir…
    J’ai enfin démarré mes participations au Challenge Albums :

    FOENKINOS David et BRAVI Soledad, Le petit garçon qui disait toujours non
    http://anyuka.canalblog.com/archives/2011/03/30/index.html

    Une Belle journée !

  14. Très envie de le lire, celui-là! J’aime beaucoup le « picth » et puis, c’est Zweig… :)

  15. Mon énorme coup de coeur !

  16. Je suis une jeune auteur amateur qui écrit par plaisir qu’autre chose. Je ne désire par devenir un grand nom de la littérature, mais seulement être lut par quelques personnes. Étant donné que bon nombre de personnes qui écrivent, pouvoir être lut est déjà un privilège. J’écris principalement dans le genre fantastique, mais vous pouvez trouver sur mon site Romances, d’autres style tel que du Boy’s love ou encore, conte pour enfant.

    J’aime la participation des lecteurs à la vie de mon site et j’ai donc mis en place des lieux qui sont pour vous. Puisque je pense qu’écrire est un droit, qu’on soit doué ou non afin de voyager ensemble dans un monde de rêve.

  17. J’ai dévoré ce magnifique livre… absolument sublime mais tellement triste…

  18. Ping :Lettre d’une inconnue | Thé, lectures et macarons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.