Hue ! Colette – Album Bébé

HueLes animaux et leurs cris
Album pour bébés

Hue ! Colette

Catherine Louis

HongFei (2021)

*****

Quand j’ai reçu ce livre, j’ai cru qu’il avait été abîmé pendant le transport à cause de ces traces blanches que l’on voit sur la couverture ! Mais pas du tout, c’est la technique utilisée, la gravure, qui donne ces nuances au noir.

A chaque double page, on voit la silhouette d’un animal avec son petit accompagnée d’une onomatopée représentant son “cri”. Puis une phrase courte donnant le nom de l’animal et de son cri. Dans l’image ci-dessous, c’est “La poule caquette et le poussin piaule”. (J’ignorais que le poussin avait un cri particulier !!)

Il y a 11 pages et 10 animaux présentés toujours sur le même modèle. Sauf pour les deux dernières pages, où il y a une petite “pirouette” amusante. Son petit format et ses coins arrondis sont parfaits pour les petites mains. Et parfois pour se faire les dents aussi…

Le fort contraste est idéal pour les tout-petits (qui voient mal à la naissance). Le tout en fait un très bon cadeau pour un bébé entre 0 et 1 an !

A lire : Un article sur le développement de la vision chez le tout petit (0-1 an).

*****

D’autres livres très contrastés (et pas forcement en Noir & Blanc) pour bébé : La trilogie des bébés de Florian Pigé – La collection Cartoons de Layla Benabid – L’univers de Milton (plus vers 2/3 ans)

Et l’excellente collection “Bon pour les bébés” de Thierry Dedieu (que je n’ai pas encore présentée, on se demande bien pourquoi ???)

*****

Un album qui participe au Challenge Petit Bac d’Enna

1ère ligne – Catégorie Ponctuation

Chapeau d’été – Album + CD pour les bébés

chapeau

Un album CD qui fleure bon l’été !
Dès la naissance

Chapeau d’été ♥

Jo Witek – Emmanuelle Halgand – Flavia Perez

Coll. Areuh

Père Castor Flammarion (2020)

*****

Il fait chaud. Tout le monde a soif. Le chat comme le bébé. Glouglouglou ! Hum ! Que c’est bon l’eau fraîche quand il fait chaud. On ne fait rien, on paresse pendant que “Tsitsitsi” stridulent les cigales. “Côa côa côa” coassent les crapauds… Aïe !  Non mais oh, les moustiques ! Ça suffit de nous piquer !

L’été et ses sons. Sa chaleur. L’été et le plaisir de paresser tranquillement…

*****

Petit format carré, coins arrondis, couverture solide et pages cartonnées, le tout est bien étudié pour bébé ! Une histoire simple mais pas simpliste et pleine d’onomatopées pour titiller son oreille.

Et cette musique, j’adore !! Le petit fond de cigales qui fait forcement penser à l’été, cet air chaloupé qui donne envie de bouger… Mmm… C’est tout à la fois doux, joyeux et entrainant !

Les illustrations sont très gaies également, lumineuses même, avec des formes simples et des couleurs vives.

Bien sûr, vous pouvez tout à fait lire le livre de façon “classique” sans mettre le CD, mais la bande son est tellement jolie que ce serait dommage de vous en priver !

Un très joli album à lire à votre tout petit ou à offrir !

*****

1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

Sur le site de l’éditeur vous pourrez lire une interview de Jo Witek qui explique comment est née cette collection. En plus de “Chapeau d’été”, dans cette collection il y  “L’air du printemps”, “Parapluie d’automne” et “Souffle d’hiver” et d’autres encore.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Des albums pour les bébés

Mon micro hérisson ne devrait plus tarder à arriver, je recommence donc à regarder les petits cartonnés pour tout petits – oh joie, j’adore ça -. J’ai trouvé une nouvelle collection sympatique chez Nathan, ainsi qu’un livre photographie très intéressant – bon et plein d’autres en vrai, mais pour cet article ce sera déjà bien ! –

Les cache-cache feutrine

Les cache-cache feutrine sont des petits albums cartonnés pour les tout petits, sur un principe bien simple : des petits volets à soulever. Pratique pour les petites mains maladroites, ces volets sont en feutrine, donc faciles ET solides. Les histoires n’ont rien de très originales non plus, alors pourquoi cette collection m’a-t’elle séduite ? Par sa simplicité justement !

Les illustrations de ces petits albums sont mignonnes, contrastées, et animalières : tout ce qui plait aux petits. En plus les petits textes incitent souvent à faire le bruit des animaux, ce qui permet de donner facilement vie à cette petite histoire de cache-cache. Ma mini hérisonne, 3 ans, les a tout de suite adoptée. Elle est un peu grande, mais les histoires sont tellement simples qu’elle a pu les apprendre par coeur… pour pouvoir les raconter à son petit frère ! Autant vous dire que je suis forcément convaincue !

Cache-cache Petit chien, Petit chat, Petit poussin, Petit renard, Petit tigre et Petit ours, 6 titres qui lancent cette mignonne collection, avec en plus quelques personnages que l’on retrouve entre les livres, de quoi aiguiser la curiosité des plus grands.

Ces livres sont donnés à partir de 6 mois, mais j’ai déjà -souvent- expliqué qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à lire aux tout-petits, alors même avant n’hésitez pas !

Nathan, 2018 – 6,90€ par titre – illustrés par Yu-Hsuan Huang

livre bébéLa journée de Bébé

d’Anne-Sophie Bost

Ce cartonné un petit plus grand est intéressant car il fait la part belle à des photos de bébés. Ca peut paraitre moins attirant pour les tout petits, mais en fait très rapidement les bébés aiment regarder d’autres photos de bébés : dans les magasines par exemple. Ici 11 belles photos de petits, autour du rythme de la journée de bébé : réveil, biberon, promenade… les enfants du livre sont souvent déjà assez grand, au moins un an, mais un enfant plus petit aimera aussi à regarder ces photographies.

Observer d’autres enfants, comprendre les interactions avec le monde, se projeter dans des activités… un livre parfait et durable puisqu’à chaque âge les enfants pourront y voir de nouvelles choses, et rapidement faire eux même l’histoire.

Montrer des livres avec des photographies aux enfants c’est aussi intéressant car ils ont souvent l’impression que s’il n’y a pas de dessins, ce n’est pas pour eux. Ainsi mini hérissonne n’a d’abord pas voulu lire ce livre car “ce n’est pas un livre pour enfant, c’est un livre pour adulte”. Preuve qu’il va falloir que je trouve plus de livres pour enfants, avec des photographies ! Des titres à me proposer ?

Un nouveau livre dans la même collection, aussi par Anne-Sophie Bost : mon imagier des émotions, est à paraître le 14 mai.

Nathan, 2018.- 9782092579817, 10,90€ – Le site d’Anne-Sophie Bost


Vous aimez les albums ? N’hésitez pas à vous inscrire au Swap Albums 2018

Mo Willems

Guili Lapin et Ne laissez pas le pigeon conduire le bus ! de Mo Willems

Ah les albums ! J’adore ça. Et je pense que je ne m’en lasserai jamais. Il y en a des petits, des moyens, des grands et même des géants. Des carrés, des rectangulaires ou encore des ronds ! Il y en a de toutes les couleurs. Et surtout, surtout, il y en a vraiment pour tous les goûts !!

****

Mo Willems  Guili Lapin

Un conte moral de Mo Willems – Kaléïdoscope (2007)

L’histoire est très simple : Un papa va faire la lessive à la laverie avec sa petite fille, qui marche déjà mais ne parle pas encore. Tout se passe bien, ils arrivent à la laverie, mettent la lessive en route ensemble, ressortent, remontent la rue pour rentrer à la maison… Mais soudain, Trixie, la petite fille s’arrête et se met à babiller. Le papa ne comprend rien, la petite fille s’énerve, se met à pleurer, à hurler… Le père s’énerve et ramène sa fille à la maison, très fâché. Mais en arrivant à la maison…

L’originalité de cet album ne tient pas à l’histoire, même si elle est amusante (j’avoue que j’apprécie que ce soit le papa qui se tape la lessivGuili Lapin2e !), mais aux illustrations. Les personnages sont dessinés en couleur sur des décors qui sont des photos en noir et blanc. J’aime beaucoup le contraste entre les deux !

****

NeLaissezPigeonBus

Ne laissez pas le pigeon conduire le bus !

Mo Willems – Kaléïdoscope (2006)

Dès le début, nous sommes prévenus, nous avons un rôle à jouer dans cette histoire. En effet, dès la première page, nous sommes apostrophés par un conducteur de bus qui doit s’absenter et nous demande de surveiller son véhicule, en précisant : “Ne laissez pas le pigeon conduire le bus !”

Bref, on sait tout de suite qu’on arrive dans un truc un peu décalé, un peu loufoque… Et ça continue, car, à la page suivante, le conducteur a à peine le dos tourné qu’on voit apparaître la tête… du pigeon, bien entendu !

Ledit pigeon va s’adresser à nous (qui surveillons le bus, je vous le rappelle) sur tous les tons pour qu’on le laisse conduire le fameux bus… Il gémit, supplie, se fâche, essaie de nous soudoyer… Ici au contraire de l’album présenté au-dessus, les illustrations sont très simples (même si le pigeon est très expressif !) et c’est l’histoire qui est amusante.

Bref, c’est loufoque et c’est drôle !

****

De Mo Willems, nous vous avons déjà présenté :

Mon nouveau jouet

Une sacré farce

L’autre Guili lapin

Enregistrer