Le Prince et la Couturière – BD ♥

CouturièreBD Jeunesse
Recommandée aux adultes !

Le Prince et la Couturière ♥

Jen Wang

Akileos (2018)

*****

Francès est une jeune couturière amoureuse de son métier. Un jour son patron lui confie une robe à réaliser. Et Francès répond au désir de la jeune fille qui doit la porter pour le bal en lui faisant une tenue… Un peu spéciale. Du coup, son patron, furieux, veut la mettre à la porte, mais elle est aussitôt embauchée par un homme mystérieux. Le lendemain matin, il l’emmène jusqu’à un palais, puis lui bande les yeux, expliquant que le client veut rester anonyme. Mais, suite à une maladresse, la jeune fille va savoir par qui elle est embauchée… De toute façon, l’important pour Francès, c’est de créer des vêtements originaux et de devenir un jour une créatrice reconnue.

*****

J’ai adoré cette BD ! Et la robe de Miss Marmelade, on en parle de cette robe magnifique ? On est très vite emporté par ce roman graphique qui se dévore très rapidement (oui, même s’il fait presque 300 pages) Et le défilé final ? Génial !

Bref, une BD qui ne se prend pas vraiment au sérieux mais qui parle d’un sujet qui lui est très sérieux. C’est le fait d’avoir le droit d’être qui on veut, de s’habiller comme on veut et de vivre comme on veut… (Tant qu’on respecte les autres, on est d’accord !) La liberté quoi !

Et les illustrations ? Yeux et bouches un peu façon manga, mais les expressions sont bien vues et pas exagérées. C’est très coloré, il y a beaucoup de gros plans,  d’images d’assez grande taille (4 à 5 cases max assez souvent) ce qui en fait une BD très facile à lire !

Bref, c’est chouette et pis c’est tout !
Allez la lire.
*****

Feuilleter quelques pages (site de l’éditeur)

FAUVE JEUNESSE à Angoulême (2019)

Cette semaine, nous sommes avec Stephie du blog Mille et unes frasques

Il me rend chèvre – Album

chèvreAlbum
A partir de 5/6 ans

IL ME REND CHÈVRE

Jeanne Willis & Tony Ross

Milan Jeunesse (2010)

*****

Bêlla la chèvre voulait un enfant plus que tout au monde. Mais elle ne pouvait pas en avoir. Elle pensait pourtant qu’elle serait la meilleure Maman du Monde. Pourquoi les autres chèvres avaient-elles un petit et même parfois deux alors qu’elle n’arrivait pas à en avoir ? Pour la consoler, ses sœurs lui disait “un bébé, c’est casse-pieds, ça pleure, ça crie et ça fait pipi au lit !”.

Mais rien n’y faisait, Bêlla voulait un bébé. Comme elle ne pouvait pas en avoir, elle décida d’en adopter un. Et tant pis s’il était différend, s’il ne lui ressemblait pas. Mais son petit n’était jamais content, il rugissait du matin au soir et empêchait tout le monde de dormir ! Elle lui donna du lait, puis de l’herbe, mais il n’en voulait pas… Pas plus que du trèfle, du foin ou du maïs. Bêlla essaya tout et fini par découvrir ce qui lui plaisait.

*****

Un album plein d’humour pour parler d’un sujet pas toujours facile : l’adoption.

Quand on ne peut pas avoir d’enfant “naturellement” et qu’on se tourne vers l’adoption, est-ce qu’on est sûr d’aimer cet enfant comme “le sien” ?

Bêlla la chèvre, elle, sait que même s’il est différent, c’est son enfant ! Et elle le protègera quoi qu’il arrive.

Une très jolie histoire, pleine d’amour et d’humour pour confirmer, s’il en était besoin, qu’il n’est nul besoin d’être le parent “biologique” pour aimer son enfant.

*****

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté : La différence et L’anniversaire du paresseux

Et de Jeanne Willis, une série de romans humoristiques : Pingouins en pagaille

Quand à Tony Ross, il a illustré Fantastique Maître Renard de Roald Dahl

*****

Un album qui participe au Challenge d’Antigone Objectif Pal

Ainsi qu’au Challenge Petit Bac d’Enna

1ère ligne – Catégorie Animal

Renard & Renard – Album sur l’amitié

renardCertains sont rêveurs, d’autres, aventuriers !
Album dès 5/6 ans

Renard & Renard

Max Bolliger & Klaus Ensikat (Ill.)

La Joie de Lire (2019)

*****

Réédition

*****

Deux renards vivent ensemble dans un terrier, à la lisière de la forêt. Ils sont heureux et en paix. Mais un jour, un des renards, le plus courageux, a très envie d’aller découvrir le monde. Il veut de la nouveauté, le quotidien et les jours semblables les uns aux autres lui pèsent. Il essaie de convaincre son ami de venir avec lui. Mais le renard peureux refuse. Il préfère rester tranquillement chez lui. Le renard courageux se moque alors de lui, puis s’en va courir le vaste monde.

*****

L’histoire m’a beaucoup plu. On suit tout d’abord les aventures du renard courageux, puis celles, plus tranquilles mais bien réelles, de celui qui est resté à la maison. Le renard “courageux” fini par rentrer et raconter ses aventures à son ami. Mais il est étonné de constater que celui-ci a également vécu des choses sans bouger de son terrier. Une belle histoire sur l’amitié et sur le droit à la différence !

Pour les illustrations, c’est un peu plus compliqué. Je ne peux pas dire qu’elles m’ont franchement déplu. Mais… il y a quelque chose, dans les personnages qui a fait que je n’ai pas accroché. Et ce n’est pas le côté “vieillot” ou “vintage” comme on dit maintenant, parce que j’aime d’autres illustrations tout aussi vieillottes !! Question de goût. Peut-être vous plairont-elles, n’hésitez pas à aller feuilleter cet album chez votre libraire favori.

renard

*****

Petites bios de l’auteur et de l’illustrateur sur le site de l’éditeur

Un album qui participe au Challenge “Je lis aussi des albums

*****

Boucle et ours

BoucleDOurs ♥ Boucle d’ours ♥

Stéphane Servant & Lætitia Le Saux (Ill.)
Didier Jeunesse (2013)

***

Ce soir, c’est le Carnaval dans la forêt : tout le monde se déguise !

Dans la famille Ours, Papa  Ours s’est déguisé en grand méchant loup terrible, Maman Ours a retrouvé son costume de Belle au bois dormant, et Petit Ours ? Petit Ours a décidé de se déguiser en…Boucle d’ours !

Papa Ours, pas franchement ravi que son fils veuille se déguiser en “fille” avec bouclettes et jupe, essaie de lui proposer de se déguiser en chevalier, en ogre… Mais, rien à faire Petit Ours veut être Boucle d’ours !

La suite est franchement drôle, et l’amoureuse de contes (y compris détournés) que je suis, a vraiment apprécié. Pourtant, une fois encore, ça n’était pas gagné… Pour tout vous dire, je n’aime pas du tout la couverture, je le trouve très moche  cet ours (la beauté… on refait pas la dissert, hein ?)

Mais l’album une fois ouvert, j’ai trouvé les illustrations très originales (si je n’aime pas les ours de Lætitia Le Saux, par contre, j’aime beaucoup sa façon de dessiner les arbres et le toit des maisons ainsi que cette multitude de couleurs !)

C’est encore un album qui doit être très drôle à lire en heure du conte.

Il était dans la sélection du Prix des incorruptibles (2014/2015)

Ο ΟΟ Ο

BoucledorCouvDouzou Boucle d’or et les trois ours

Olivier Douzou

Éditions du Rouergue (2011)

L’histoire de cette version de Boucle d’or est classique : la petite fille entre dans la maison pendant que les ours sont en promenade, elle goûte la soupe (trop salée, trop chaude, la 3ème est parfaite !), elle teste les chaises puis les lits et fini par s’enfuir au retour de la famille ours.

Ce qui est beaucoup moins classique, ce sont les illustrations. Je connais l’existence de cet album depuis longtemps et j’étais impatiente de le lire enfin.

BoucleDOrDouzou2

Gloups… Autant j’avais aimé “Loup” simple et amusant, autant là…

Je n’ai absolument rien compris à ces illustrations, ou du moins, pas grand-chose : Boucle d’or est représentée par un rond couleur jaune d’or (une boucle d’or, jusque là, ok), les 3 ours par un 3 renversé (qui fait les oreilles de petit ours), c’est très “graphique” et plein de chiffres en tous sens (les chaises sont des 4 à l’envers, les escaliers des 1 couchés sur le côté…)

Bref. Je n’ai rien compris et n’ai même pas été “touchée” par ces illustrations. Il doit sans doute me manquer quelques clés ! Et vous ? Vous l’avez lu ? Aimé ? Qu’en avez-vous pensé ?

SignatureNat