La piste des soleils – Nouvelles

pisteA lire au chaud sous la couette !

Nouvelles Ados/Adultes

La piste des soleils

et autres nouvelles

Jack London

Gallimard (1914)

*****

Ces 3 nouvelles sont extraites du recueil “L’amour de la vie

*****

La piste des soleils

En fin d’après-midi, 2 hommes discutent en se reposant après une longue journée sur la piste. L’un deux est un indien qui vit avec les blancs depuis longtemps et a adopté leurs habitudes. Mais il y a quelque chose qu’il ne comprend pas, ce sont les gravures. Ces instantanés de la vie, qui n’ont ni début ni fin. Il pense que la vie n’est pas comme ça. Puis il se souvient d’une histoire qui lui est arrivé et dont il n’a su ni le début, ni la fin…

Une nouvelle dans laquelle on ressent le froid, la faim, le désespoir… Et la détermination ! Elle m’a beaucoup plu.

***

L’imprévu

Sommes-nous tous égaux face à l’imprévu ? C’est la question que pose cette nouvelle. Certains se figent face à un évènement inattendu, d’autres fuient ou réagissent rapidement…

Une drôle d’histoire. Elle m’a moins plu que la première, essentiellement à cause de la fin.

***

Loup brun

Un couple recueilli un jour un grand chien qui ressemblait presque à un loup. Il était fatigué et affamé. Dès qu’ils l’eurent nourri et qu’il se fut reposé, il repartit. Mais le couple le retrouva et le ramena à la maison. A plusieurs reprises, l’animal se sauva et fut ramené. Puis un jour, il cessa de vouloir partir…

Une belle histoire dont j’ai trouvé la fin assez déchirante pour les humains comme pour l’animal !

Un recueil de nouvelles qui m’a beaucoup plu, tant pour les histoires que pour l’écriture (on s’y croirait !)

*****

Une autre nouvelle de cet auteur présentée sur ce blog : Construire un feu

Un site qui regroupe des évènements autour du centenaire de la mort de Jack London : biographie, bibliographie, photos…

***

Ma 2ème participation au Challenge Classiques 2020

Cette année, je (re)lis des classiques

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Buster – Conte de Noël

BusterConte de Noël

A partir de 5 ans

BUSTER

Linda Jennings & Catherine Walters

Grasset Jeunesse (1993)

*****

Le petit Buster n’avait que deux mois lorsqu’il a été enlevé à sa mère pour aller dans une nouvelle maison. Triste au départ, il s’est vite habitué à son nouveau foyer où on le caresse et on le cajole. Puis Buster a grandit. Il est devenu un jeune chien un peu tout fou, un peu turbulent. Il aime jouer et il est plein d’énergie ! Mais ses maîtres ne supportent plus ses “bêtises” et l’abandonnent. Buster se retrouve seul. Il a faim, il a froid, il est perdu.

*****

Dans ce joli conte qui a plus de 25 ans (1993), on parle de Noël, mais également de l’abandon d’animaux (ici un chien, Buster). Pas très gai, mais bien fait, et je vous rassure, c’est un conte de Noël, donc avec une fin heureuse.

On y montre des gens ravis d’accueillir un jeune chiot, de jouer avec lui, de le caresser comme une peluche, qui l’abandonnent quand la jolie boule de poils du départ se transforme en jeune chien turbulent et commence à faire des bêtises.

Une réalité que dénonce chaque année la Société Protectrice des Animaux ou encore 30 millions d’amis. Et il est vraiment important d’apprendre aux enfants qu’un animal n’est pas un jouet, mais une créature vivante dont il faut prendre soin tous les jours !

Alors parents, s’il vous plait, réfléchissez bien avant d’offrir un animal “en cadeau” à votre enfant…

*****

SPA

30 millions d’amis

Un album qui participe à 3 challenges

christmas    légendes

1ère participation au Challenge Christmas Time chez Mya. Je lis aussi des albums sur ce blog et le challenge Contes et légendes chez Bidib

Juin – La musique : 5ème partie, conte du Québec

Québec Le loup de Noël

Un conte du Québec de Claude Aubry

Illustré par Pierre Pratt

Lu par Michel Faubert

Suivi d’un réveillon musical avec le groupe “Bon débarras

Éditions La Montagne secrète (2015)

* * * * *

Maître Griboux était un vieux loup. Un vieux loup empêché de chasser par ses rhumatismes, la faiblesse de ses pattes et un odorat défaillant… A tel point qu’en cette nuit de Noël, il ne peut rien attraper, rien se mettre sous la dent. En désespoir de cause, affamé, il décide de se rendre au village le plus proche, pour essayer de récupérer les restes des hommes. Mais hélas, même là, rien à se mettre sous la dent… Rien de rien. Attiré et fasciné par la barre de lumière chaude qu’il voit sous la porte de l’église, Griboux s’approche, glisse son museau dans la fente, pousse la porte et …

* * * * *

Québec

* * * * *

Une belle histoire raconté avec l’accent québecois, ce qui, pour moi, lui donne un charme supplémentaire. Un conte de Noël que j’ai bien apprécié, même si la dernière phrase ne m’a pas vraiment plu. Le style des illustrations ne m’a pas vraiment conquise non plus… J’ai bien aimé certaines des chansons présentées à la suite du conte, pas toutes, mais là encore, tout est affaire de goût.

Sinon, le livre en lui-même est solide, le papier épais, la mise en page soignée, comme tous ceux de cette maison d’édition que j’ai pu voir d’ailleurs !

* * * * *

Le disque inclut 13 enregistrements sonores d’une durée d’environ 53 mn ainsi qu’un fichier imprimable avec le conte illustré et les paroles des chansons.

Le blog de l’illustrateur

Une petite bio du conteur Michel Faubert

Site du groupe “Bon débarras”

Les éditions de la Montagne secrète

Un spectacle a été réalisé d’après ce livre cd, dont vous pourrez voir des extraits ci-dessous

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Challenge albums Septembre : La cuisine

Comme d’ab, je m’y prends au dernier moment pour le challenge album… Et pourtant, je dois bien l’avouer, le thème de ce mois-ci, la cuisine, n’est pas pour me déplaire !! Je suis donc allée farfouiller dans les bacs de la bibli pour dénicher quelques albums.

♠  ♠  ♠  ♠  ♠ 

Chez Didier Jeunesse :

La groslagrossefaimdeptitse faim de P’tit Bonhomme de Pierre Delye et Cécile Hudrisier (ill.) – 2005

C’est le matin. P’tit Bonhomme se réveille et sent son ventre tout vide. Mais il n’y a pas que son ventre qui est vide, les placards sont vides aussi ! P’tit Bonhomme file à la boulangerie, mais le boulanger ne donne pas le pain, il le vend ! Et le porte-monnaie de P’tit Bonhomme est comme son ventre, comme ses placards : vide ! Le boulanger lui dit alors “si tu me donnes de la farine, je te donnerai du pain”… Mais la farine, le meunier ne la donne pas ! Il propose tout de même d’en donner en échange de grains de blé… Et ainsi de suite.

L’histoire est très chouette (on n’a rien sans rien, mais on peut s’entraider et partager !) et j’adore les illustrations faites de collages qui donnent un effet 3D très sympa !

♠  ♠  ♠  ♠  ♠ 

CuisineDans la collection “à petits petons” (une de mes préférées chez Didier Jeunesse au cas où vous ne le sauriez pas encore !) il y a le célèbre :

QUEL RADIS DIS DONC !” de Praline Gay-Para et Andrée Prigent (ill.) – 1998

Un papi et une mamie ont un jardin si petit qu’ils ne peuvent planter qu’un seul radis. Oui mais voilà, le radis grandit, grandit, grandit, tant et si bien qu’il faut l’arracher. Le papi tire, tire, tire, rien à faire. Il appelle la mamie et tous deux tirent, tirent, tirent… Rien à faire. Ils appellent la petite fille… Et ainsi de suite.

Un conte qui vient de Russie, où parfois ce n’est pas un radis, mais un navet, une carotte ou encore un rutabaga.

C’est très drôle, très rythmé et super agréable à lire à haute voix.

De Praline Gay-Para, nous vous avons déjà présenté : Roulé le loup !

♠  ♠  ♠  ♠  ♠ 

Cuisine

Bulle et Bob dans la cuisineNatalie Tual (Histoire et chant), Ilya Green (ill.) & Gilles Belouin (Compositeur et musicien). Avec la participation d’Anne Sylvestre.

Bulle et Bob sont chez Mamie Miette. Il pleut. Ils décident de faire un gâteau, enfin, chacun le sien… Ils sortent tout ce qu’il faut, pèsent, mesurent, mélangent et malaxent… Pour finir, ils appellent Mamie Miette pour qu’elle mette les gâteaux au four.

Une histoire simple et mignonne, très joliment illustrée par Ilya Green. Les chansons pleines de rimes et de rythme, mêlent voix d’adultes et voix d’enfants et c’est très réussi !

Et en prime, à la fin de l’album, Mamie Miette vous confie la recette de ses sablés et il y a aussi les partitions des chansons.

Par ici vous pourrez écouter quelques chansons de l’album.

D’Ilya Green, nous vous avons déjà présenté : Voilà voilà

♠    ♠    ♠ 

Cuisine

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer