Hue ! Colette – Album Bébé

HueLes animaux et leurs cris
Album pour bébés

Hue ! Colette

Catherine Louis

HongFei (2021)

*****

Quand j’ai reçu ce livre, j’ai cru qu’il avait été abîmé pendant le transport à cause de ces traces blanches que l’on voit sur la couverture ! Mais pas du tout, c’est la technique utilisée, la gravure, qui donne ces nuances au noir.

A chaque double page, on voit la silhouette d’un animal avec son petit accompagnée d’une onomatopée représentant son “cri”. Puis une phrase courte donnant le nom de l’animal et de son cri. Dans l’image ci-dessous, c’est “La poule caquette et le poussin piaule”. (J’ignorais que le poussin avait un cri particulier !!)

Il y a 11 pages et 10 animaux présentés toujours sur le même modèle. Sauf pour les deux dernières pages, où il y a une petite “pirouette” amusante. Son petit format et ses coins arrondis sont parfaits pour les petites mains. Et parfois pour se faire les dents aussi…

Le fort contraste est idéal pour les tout-petits (qui voient mal à la naissance). Le tout en fait un très bon cadeau pour un bébé entre 0 et 1 an !

A lire : Un article sur le développement de la vision chez le tout petit (0-1 an).

*****

D’autres livres très contrastés (et pas forcement en Noir & Blanc) pour bébé : La trilogie des bébés de Florian Pigé – La collection Cartoons de Layla Benabid – L’univers de Milton (plus vers 2/3 ans)

Et l’excellente collection “Bon pour les bébés” de Thierry Dedieu (que je n’ai pas encore présentée, on se demande bien pourquoi ???)

*****

Un album qui participe au Challenge Petit Bac d’Enna

1ère ligne – Catégorie Ponctuation

Chapeau d’été – Album + CD pour les bébés

chapeau

Un album CD qui fleure bon l’été !
Dès la naissance

Chapeau d’été ♥

Jo Witek – Emmanuelle Halgand – Flavia Perez

Coll. Areuh

Père Castor Flammarion (2020)

*****

Il fait chaud. Tout le monde a soif. Le chat comme le bébé. Glouglouglou ! Hum ! Que c’est bon l’eau fraîche quand il fait chaud. On ne fait rien, on paresse pendant que “Tsitsitsi” stridulent les cigales. “Côa côa côa” coassent les crapauds… Aïe !  Non mais oh, les moustiques ! Ça suffit de nous piquer !

L’été et ses sons. Sa chaleur. L’été et le plaisir de paresser tranquillement…

*****

Petit format carré, coins arrondis, couverture solide et pages cartonnées, le tout est bien étudié pour bébé ! Une histoire simple mais pas simpliste et pleine d’onomatopées pour titiller son oreille.

Et cette musique, j’adore !! Le petit fond de cigales qui fait forcement penser à l’été, cet air chaloupé qui donne envie de bouger… Mmm… C’est tout à la fois doux, joyeux et entrainant !

Les illustrations sont très gaies également, lumineuses même, avec des formes simples et des couleurs vives.

Bien sûr, vous pouvez tout à fait lire le livre de façon “classique” sans mettre le CD, mais la bande son est tellement jolie que ce serait dommage de vous en priver !

Un très joli album à lire à votre tout petit ou à offrir !

*****

1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

Sur le site de l’éditeur vous pourrez lire une interview de Jo Witek qui explique comment est née cette collection. En plus de “Chapeau d’été”, dans cette collection il y  “L’air du printemps”, “Parapluie d’automne” et “Souffle d’hiver” et d’autres encore.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Sur le bout de la langue – Le plaisir du mot juste

languePar l’auteur de “La parole est un sport de combat”

Doc adulte

Sur le bout de la langue

Le plaisir du mot juste

Bertrand Périer

JC Lattès (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : « Les mots sont mes plus chers compagnons. Chaque jour, je joue avec eux, je les manie avec délectation. Ils offrent une infinité de portes ouvertes sur le monde pour le décrire, le transformer, s’en échapper. Choisir comme dans une boîte à outils le mieux adapté, le plus exact, le plus inattendu : quel bonheur !
C’est ce goût des mots que je m’efforce de transmettre aux jeunes que je forme à la prise de parole en public ou que je rencontre à l’occasion de ces concours d’éloquence qui, partout, fleurissent depuis quelques années. »

*****

A l’aide d’anecdotes, Bertrand Périer nous présente le vocabulaire de huit “domaines” très différents : La loi (il est avocat), la gastronomie, la musique, la foi, la jeunesse, la politique, le sport et l’amour.

J’ai diversement apprécié chaque chapitre.

Celui sur la loi m’a bien plu et il m’a appris beaucoup des choses. Tout un vocabulaire et une façon de parler que l’on ignore totalement si on n’a jamais fait de droit (ou eu affaire à la justice).

Le chapitre sur la gastronomie étrangement, m’a beaucoup moins intéressée, alors même que je suis très gourmande. Je pense que c’est parce que, connaissant une grande partie du vocabulaire employé, je n’y ai pas fait de grande découverte.

La 3ème partie est consacrée à la foi, un domaine dans lequel je suis totalement ignare et qui ne m’intéresse guère que dans les grandes lignes, en tant que “culture générale”. Un thème qui ne m’a guère passionné.

Vient  ensuite la jeunesse des mots ou les maux de la jeunesse suivi des mots politiques, deux thèmes qui m’ont amusés et intéressés. J’ai, par contre, lu le suivant en diagonale, car il parle de sport, sujet qui ne me captive guère.

De petits jeux originaux sont proposés à chaque fin de chapitre. Pour s’entrainer à argumenter tout en s’amusant, enrichir son vocabulaire, apprendre à réguler son débit de paroles, à mieux articuler ou encore jouer avec les mots.

C’est un ouvrage à déguster à petites bouchées. J’ai commencé par le lire comme un roman, mais ce n’est pas une bonne idée, je me suis vite lassée. Je l’ai beaucoup mieux apprécié quand j’ai fractionné ma lecture, en lisant un chapitre de temps en temps.

Vu la variété des sujets traités, il serait étonnant que vous n’en trouviez pas au moins un ou deux à votre goût !

*****

Pour lire un extrait, c’est ici

Sur le thème des mots également : un album pour les plus jeunes, Méandre

PARFOIS j’ai la grosse tête…

têtePARFOIS j’ai la grosse tête…

(c’est même pas vrai d’abord !!)

Agnès de Lestrade

Sébastien Chebret (Ill.)

MicMac éditions (2015)

? ? ?

Parfois, j’ai la grosse tête.

Parfois, je n’ai pas les yeux en face des trous. Parfois, j’ai la frite.

Parfois, je chante comme une casserole. Parfois, je dévore un livre.

Parfois, je tourne la page. Et je recommence…

? ? ?

Parfois2

? ? ?

Un petit livre amusant qui présente et illustre, avec beaucoup d’humour, plus de 30 expressions de la langue française (32 si j’ai bien compté !). Je me suis aperçue à différentes reprises que bien souvent, les enfants ne comprenaient pas ces expressions. Et pour cause ! “Avoir la frite” ou “pédaler dans la choucroute” si on ne vous a pas expliqué ce que cela veut dire, ce n’est pas évident…

Par contre, ce petit livre ne donne aucune explication ou définition, et je trouve ça un peu dommage car tout le monde ne connaît pas le sens exact de toutes ces locutions françaises.

Ce sera donc à vous, parents, d’expliquer à vos enfants le sens de toutes ces maximes, peut-être même le moment de leur montrer comment faire une recherche dans un dictionnaire ou sur internet ?

Ce petit album deviendra donc finalement un moment de partage et pourquoi pas, de franche rigolade en famille !

SignatureNatDu même illustrateur : Monsieur Loup a les crocs

Le site de l’illustrateur