La cuisine des pays celtes – Mois Celte 2

celtesSimple à comprendre et agréable à feuilleter !

Tout public

La cuisine des pays celtes

De Riwanon Kervella

Aquarelles de Béatrice Giffo

Préface d’Alan Stivell

Éd. Des Dessins et des Mots (2008)

*****

Au sommaire de ce livre de recettes, on trouve un peu de tout. Les produits de la mer, les viandes, les potages, potées et salades. Et aussi bien sûr, les gâteaux, crêpes et fars, sans oublier les boissons !

A la fin du livre, quelques pages sont consacrées à des généralités sur les 6 pays celtiques, à savoir : Écosse, Irlande, Île de Man, Pays de Galles, Cornouailles et Bretagne.

Il y a aussi quelques mots ou expressions traduits dans les six langues tels que “Bienvenue”, “J’ai soif”, J’ai faim” ou encore “Merci”… Et c’est là qu’on s’aperçoit que le Breton et le Cornique sont parfois très proches !

S’ensuivent quelques pages “d’adresses utiles” mais le livre ayant déjà plus de 10 ans, il y a fort à parier que beaucoup ne seront malheureusement plus d’actualité. Et ce recueil de recettes celtes se termine par deux index. Un index par ingrédient, ce que je trouve très utile et l’autre plus classique, par ordre alphabétique de recettes, ce qui peut être pratique également.

*****

Malgré son grand âge (11 ans) et quelques pages (5) probablement obsolètes, ce livre de recettes celtes a gardé toutes ses qualités. C’est un petit format à l’italienne, agréable à feuilleter, les aquarelles sont jolies et appétissantes, la mise en page très simple et très lisible.

Sur chaque page, sur fond beige, sont indiqués : La provenance de la recette et les ingrédients pour 6 personnes. Et dans le centre de la page, le titre, la recette proprement dite plus un petit mot gourmand, un conseil, soit concernant les ingrédients, soit la conservation ou encore une anecdote !

En bref, un livre à la fois très lisible, agréable à feuilleter pour ses aquarelles et ses anecdotes !

*****

Un livre qui n’est pas récent, et dont la maison d’édition n’existe plus, mais que l’on trouve encore d’occasion sur internet, pour celles et ceux que ça intéresse !

L’avis du journal “Le Télégramme

***

C’est ma 2ème lecture pour Le Mois Celte chez Cryssilda.

https://p0.storage.canalblog.com/06/72/341021/124990852.jpg

C’est un livre qui est dans ma Cuisine/Pal depuis longtemps…

Mais que je n’avais jamais ouvert !!

Il participe donc à l’Objectif Pal chez Antigone

180 °C, revue culinaire, mais pas que !

180

180 °C

Des recettes et des hommes

Reportages / Réflexion / Humeur / Recette

Rédacteur en Chef : Philippe Toinard

Édité par Thermostat 6 (Non, non, c’est pas une blague !!)

* * * * * * *

N°8 : Automne-Hiver / Le 1er numéro est sorti en 2013 (Printemps-été)

Au sommaire :

  • Un portrait de Jacques Decoret, restaurateur ** dans l’Allier
  • C’est bon maintenant – 30 pages de recettes à base de fruits et légumes de saison
  • Au four et au moulin présente l’histoire d’un homme Jean-Charles Leblanc qui produit de l’huile “à l’ancienne”
  • 10 pages des recettes préférés des collaborateurs de la revue
  • Fiche “technique” (comment bien réussir les œufs pochés) + recettes
  • Les archives de la cuisine (savez-vous ce qu’est un livre “truffé” ? Moi je ne savais pas !!)
  • Bon, beau, bio, 20 pages de recettes maisons et “naturelles”
  • Un homme dans le Morvan : Jean-Claude Martin, agriculteur par François d’Epenoux
  • Plus simple, tu meurs : des recettes bien de chez nous !
  • Le navet du Pardailhan, l’or noir du haut-languedoc + recettes
  • Goncourt culinaire : Mathias Enard nous conte l’histoire de la morue
  • Les desserts du Blue Valentine : Recettes de Terumitsu Saito, Chef japonais
  • Raisin et sentiments : découverte d’un vin savoyard pas comme les autres, le domaine Belluard
  • Fight autour des recettes mythiques : la tarte tatin, la fondue savoyarde, les tripes à la mode de Caen et le cassoulet

* * * * * * *

Cherchant sur internet de nouvelles idées de revues pour renouveler un peu celles de la bibliothèque, je suis tombée, un peu par hasard, sur cette magnifique revue. Avec sérieux, mais sur un ton plein d’humour, on nous fait voyager dans les différents “pays” de la gastronomie. Les reportages sont écrits avec passion, ça se sent, et les photos accompagnent superbement le texte.

Une revue qui parle de cuisine, mais surtout de plaisir culinaire, d’envie de manger -et de boire- mieux, plus sainement. On y parle donc du bio, mais pas seulement. J’avoue que je lis peu de revues (les livres me prennent tout mon temps) même si j’ai, un temps, été abonnée à Géo, Animan (des photos magnifiques !) ou encore National Geographic, mais j’ai vraiment apprécié celle-ci.

180 °C, que ce soit pour la qualité de ses textes, de ses photos ou pour son format (presque un A4 et plus de 190 pages) est une revue que l’on va traiter comme un livre, avec soin, que l’on va relire, qu’on aura envie de conserver, mais aussi de prêter et faire connaître.

Alors certes, pour une revue 20 euros ça peut paraître beaucoup. Mais que ce soit pour les recettes plus qu’appétissantes, les conseils techniques (je vais peut-être enfin réussir à faire des œufs pochés !!!), les voyages dans les régions françaises ou les rencontres avec des passionnés, croyez-moi, vous en aurez pour votre argent !

Vous l’aurez compris, cette revue m’a beaucoup plu ! En plus il y a de l’humour à chaque page ou presque, et ça, ça n’a pas de prix !

Un dernier détail, mais il a son importance : il n’y a pas une page de publicité (ah si, une, tout à la fin, mais ça ne compte pas vraiment !) ;)

* * * * * * *

Le site internet de la revue 180°C

Le blog de Cécile Delarue (une des journalistes de cette revue) en anglais

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cuisine vert avec Hubert

Semaine du goût

Album jeunesse
Rentrée littéraire jeunesse

Cuisine vert avec Hubert

d’Aurélie Renard

et Aurélien Heckler

La Palissade, 2014
9791091330091, 11,50€

Hubert, c’est un petit lutin à la tenue verte, à la figure sympathique, qui est expert en légumes verts ! Il s’occupe du jardin, mais aussi et surtout, c’est le cuisiner d’un géant patibulaire ! Chaque fois un petit texte introduit la recette, tout en racontant la vie du lutin, puis la met en images, avant de passer à la réalisation de la recette proprement dite.

Les textes sont souvent écrits en tout petit, notamment pour l’histoire, mais les recettes sont très bien illustrées, ce qui permet à l’enfant de suivre les différentes étapes. Les plus petits devront se faire aider, mais l’ensemble est très simple et bien expliqué. Le but est avant tout de rendre ludique la cuisine des légumes verts, pour donner envie d’en manger. Si le géant en mange, pas de doute, les enfants vont adorer eux aussi.

Les poivrons marmites sont particulièrement appétissants et facile à réaliser, même si cela nécessite un peu de matériel. Les poivrons vont être farcis avec de l’oignon, de la tomate, du riz et de l’emmental…. Avouez que vous avez l’eau à la bouche vous aussi !

Haricots, concombre, petit pois, brocoli, épinard, avocat… les enfants vont avoir envie de les cuisiner et en plus de les dévorer ! Enfin le livre se termine par les astuces du chef et surtout un tableau des légumes, saisons par saisons.

Un petit album ludique et gourmand à partager avec les enfants, même les plus ronchons devant les légumes !

+ Télécharger un Paper Toy de Hubert !

Carnets de recettes bonnes à croquer

Semaine du goût
du 13 au 17 octobre 2014

Dans le cadre de la semaine du goût 2014, et comme promis, voici un article gourmand… et littéraire !

La collection Carnets de Recettes bonnes à croquer !

de Seymourina Cruse et Carole Chaix

Editions Thierry Magnier, 2014

Deux livres dans cette collection aux visuels très sympathiques, deux titres à dévorer :

Plats tout droit venus d’ailleurs

et

Cocottes Made In France

Des recettes d’ailleurs et des recettes d’ici, mais une même mise en page pour ces deux jolis petits carnets.

Ces carnets sont tout de noir et blanc, avec pour chaque recette, une liste des ingrédients, des conseils et une illustration crayonnée qui donne un aperçu du plat et de sa préparation. Au total 40 recettes ainsi présentées qui permettent de découvrir ou redécouvrir des petits plats gourmands et variés. Des accras de morue, du bœuf strogonoff, un chili con carne, un colombo de poulet, ou encore une moussaka, ou des yakitori d’un côté. Une carbonade flamande,  coq au vin ou un lapin chasseur de l’autre !

carnets_de_recettes_bonnes_a_croquerextraitamusant

Dans la même collection on trouve les gâteaux, les tartes, les confitures et les biscuits, quatre autres titres qui semblent aussi savoureux.

Niveau explication, c’est clair et précis, sans vocabulaire technique, et cela va droit à l’essentiel. Les enfants auront besoin d’être accompagnés, notamment pour la découpe de la viande ou ce genre de gestes techniques, mais ils pourront malgré tout participer à la plupart des recettes.

Une jolie collection, très esthétique ! J’ai hâte d’avoir ma nouvelle cuisine pour tester ces recettes et me faire une belle étagère de livres de recette !

+ Clarabel et Mélo sont séduites elles aussi !