L’Odyssée d’ Hakim – De la Syrie à la Turquie

HakimDe pépiniériste à migrant
Roman graphique

L’ODYSSÉE D’HAKIM

Fabien Toulmé

Delcourt /Coll. Encrages

*****

T1 : De la Syrie à la Turquie (2018)
T2 : De la Turquie à la Grèce (2019)
Le 3ème et dernier tome “De la Macédoine à la France” est paru en juin 2020

*****

En 2016, Fabien Toulmé, s’interroge sur notre “froideur” face aux noyades de migrants essayant de traverser la Méditerranée (3500 morts en 2015 !) alors que l’on réagit beaucoup plus quand un avion s’écrase. Il se dit que pour avoir de l’empathie pour les gens, pour ressentir de la compassion, il faut les rencontrer, connaître leur histoire. Que ce ne soit pas que des chiffres en fin de journal TV. Il a donc rencontré Hakim, un syrien, et lui a demandé comment et pourquoi il était arrivé là, en France.

Après un rapide état des lieux de la situation en Syrie, nous suivons Hakim dans un long retour en arrière…

En fait, Hakim n’a jamais particulièrement souhaité venir en France.

En 2011, il avait 25 ans, était chef d’entreprise et avait une pépinière dans laquelle il adorait travailler. Il gagnait bien sa vie, avait une voiture neuve et venait de s’acheter un appartement. Mais il n’habitera pas longtemps dedans. Des jeunes voulant plus de liberté (et on les comprend !) se mirent à manifester dans les rues. Et parce que l’on avait trouvé un masque (utilisé pour pulvériser les pesticides !) dans sa voiture, Hakim va être arrêté, interrogé et torturé…

*****

A cause de son sujet, j’ai longtemps hésité avant d’ouvrir ce roman graphique.

Mais les critiques étaient élogieuses et j’avais vraiment beaucoup aimé la première BD de cet auteur.

Alors je me suis plongée dedans ! Et j’ai bien fait. Ce n’est pas une histoire drôle, mais on sourit à de nombreux moments. Fabien Toulmé a un don d’empathie certain et aussi le don de raconter les histoires. Hakim est un jeune homme extrêmement sympathique. Et petit à petit, au fil des pages, on comprend comment on “devient migrant”…

Ce n’est vraiment pas un choix dans le cas d’Hakim, c’est le moins qu’on puisse dire ! Après tout ce qu’ils ont traversé, j’espère pour lui et sa famille qu’ils vont bien maintenant (et j’aimerai qu’il en soit de même pour toutes les personnes qui traversent de telles situations d’ailleurs… Oui, je sais, je suis un bisounours).Hakim

C’est une histoire passionnante ! (même si cette situation est bien évidemment dramatique) et dans laquelle on apprend plein de choses.

J’ai vraiment hâte de lire le tome 3 !

Ajout d’octobre 2020 : J’ai lu le 3ème tome et c’est toujours aussi bien ! Instructif, humain, poignant…

Une BD qui devrait être présente dans tous les CDI de lycées et dans toutes les bibliothèques.

*****

De cet auteur, nous vous avons déjà présenté le très beau : Ce n’est pas toi que j’attendais

Son blog

Petite bio sur le site de l’éditeur

*****

C’est bientôt le retour de la BD de la semaine !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Prix des Incos 2020 2021 Sélection 3ème Lycée

La Sélection du 32ème prix des Incorruptibles, pour l’année scolaire 2020 2021 est parue. Vous pouvez la retrouver en entier sur ce blog avec des avis, extraits… Dans cet article je vous présente plus en détail les livres à destination des 3èmes et des lycéens.

Autour de Jupiter
 de SCHMIDT Gary

Bayard Jeunesse
Thèmes : adolescence, adoption, relation fraternelle, ruralité,

Un livre que je vous ai déjà présenté ici, vous pouvez lire mon avis complet Autour de Jupiter.

Autour de Jupiter est un roman très touchant, qui offre des personnages attachants et une histoire singulière, une paternité adolescente très différente de ce que l’on peut croiser habituellement dans la littérature, un roman à découvrir et qui se lit d’une traite.

Autour de Jupiter est un roman qui plaira aux troisièmes et aux lycéens, tant garçons que filles, car il est à la fois touchant et brusque, à l’image de Jack.

 

Dry
de Neal SHUSTERMAN
et Jarrod SHUSTERMAN

Robert Laffont
Thèmes : Amérique, enquête / suspense, peur, dystopie, eau,

Dry est un roman puissant et très visuel qui permet une aventure presque post apocalyptique autour d’un thème tout simple pourtant : l’eau.
Ce roman est à la fois intéressant pour l’alerte écologique mais aussi pour les rapports humains et l’aventure vécue par la bande d’adolescents que nous suivons dans ce récit.

L’ensemble fait penser à une série ou film, avec de nombreux rebondissements et des personnages auxquels on s’attache. C’est rondement mené. Les auteurs n’en font-ils finalement pas trop dans le côté visuel avec Dry ? On perd un peu la poésie des mots pour être très -trop?- souvent dans l’action.

Les personnages sont variés, caricaturaux parfois, mais ils offrent un beau panel de la jeunesse américaine et les relations qu’ils entretiennent, et qui évoluent tout au long du récit, sont à la fois complexes et passionnantes.

Les événements s’enchaînent comme dans une série à la Walking Dead, avec cette part belle à la psychologie des personnages. C’est prenant et nul doute que les lecteurs du prix des Incos aimeront cette aventure malgré sa longueur (362 pages).

Keep hope
de Nathalie BERNARD, Frédéric PORTALET

Thierry Magnier
Thèmes : adolescence, enquête / suspense, identité

Keep Hope est un roman policier coup de coeur pour moi, dont je vous ai déjà parlé : retrouvez l’intégralité de mon avis sur Keep Hope ici !

Un thriller entre psychologie et action qui met brillamment en scène une flic en dépression et une adolescente pleine de question. Si certains aspects de Keep Hope sont assez évidents, ce roman réserve de belles surprises, des rebondissements et une tension  dramatique très réussie.

De la même auteur il y avait cette année Sauvages au prix des Incos !

N’oublie pas de penser à demain
de Siobhan CURHAM

Flammarion
Thèmes : immigration, mort / deuil, musique, Angleterre

N’oublie pas de penser à demain est une très belle histoire d’amitié qui mêle deux adolescences difficiles : Hafiz, réfugié syrien en Angleterre et Stevie, dont le père est décédé et la mère dépressive.

Ces deux personnalités qui se complètent et se soutiennent nous offrent une belle histoire pleine d’espoir. Si certains passages sont un peu longs, c’est surtout le côté anglais qui parlera un peu moins aux lecteurs qu’avec un récit ancré dans leur quotidien, mais nul doute que les lecteurs du prix des incos en profiteront pour partir à la découverte de cette petite ville côtière.

Le thème de l’immigration, très à la mode actuellement dans la littérature jeunesse est ici traité de façon peu originale mais les informations sont à la fois claires et le procédé touchant avec l’histoire personnelle de ces deux adolescents.

Du même auteur : Les filles de Brick Lane, qui montrait aussi la diversité sociale en Angleterre.

incos 2020

Par le feu

de Will HILL

Casterman
Thèmes : adolescence, courage, pouvoir

Par le feu est encore un roman coup de coeur ! C’est à la fois un roman puissant et déstabilisant à l’héroïne attachante. Attention petits spoilers dans la suite de la chronique, puisqu’il peut être intéressant de se laisse complètement surprendre par le thème de ce livre.

Ce roman aborde le thème des sectes sous la parole et les sentiments d’une jeune fille après qu’un drame ait détruit la “base” où elle vivait, sous la “protection” du père John.
Basé principalement sur la relation qu’elle va construire avec son thérapeute et un agent du FBI, son récit permet par flash back de reconstituer sa vie, effrayante et déroutante, même si en apparence elle semble plutôt épargnée.

Par le feu est un roman puissant qu’il est difficile de fermer, et qui nous hante après la lecture… Quelle en sera sa réception par les lecteurs du Prix des Incos ? Je pense qu’ils seront captivés comme moi par cette histoire hors norme, mais peut-être auront-ils envie / besoin d’en parler ensuite ! Je pense que les discussions après la lecture de ce livre peuvent être extrêmement intéressantes !

 

Une très belle sélection du prix des Incos qui devrait plaire au plus grand nombre, et notamment les moyens et bons lecteurs car les livres sont très prenants mais quand même assez conséquents. Pour les faibles lecteurs de 3ème, il pourra peut-être être intéressant de se tourner vers la sélection 5ème 4ème.

Vous avez lu certains de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ? Faites-vous le prix des Incos avec vos élèves ou lecteurs ou bien vous ou vos enfants participez-vous à ce prix ?

Les deux vies de Pénélope – BD ♥

viesBande dessinée

Ado/Adulte

Les deux vies de Pénélope

Judith Vanistendael

Le Lombard (2019)

*****

Pénélope est une femme mariée et la mère d’une jeune fille de treize ans. Mais elle est aussi une chirurgienne, un médecin qui travaille pour une organisation humanitaire. Après un séjour à Alep au cours duquel elle a perdu un patient, un enfant gravement blessé dans un bombardement, elle rentre chez elle. Mais “quelque chose” pour ne pas dire “quelqu’un” l’a suivie. Et elle a un peu de mal à retrouver une vie “normale”… Deux vies très différentes à gérer, deux vies que Pénélope aime, même si ça devient de plus en plus dur.

*****

Une bd qui parle de sujets d’actualité. Le rôle de la femme, de la mère dans la société. Les choix qu’elle peut faire. Pénélope a un métier qu’elle aime et qui est très important pour elle (pour ceux qu’elle soigne aussi d’ailleurs). Ici les rôles “classiques” sont inversés. C’est le père qui est à la maison, qui s’occupe de leur fille au quotidien et la mère qui est au loin. Et pourquoi pas ?

Être une mère/être une femme ne devrait pas empêcher d’exercer le métier que l’on aime… Pourtant on sent bien que c’est difficile pour elle comme pour son mari et sa fille. En plus, vivre une partie de l’année dans un pays en guerre, rend le quotidien d’un pays en paix tellement futile !

Un roman graphique qui m’a beaucoup plu, tant pour son histoire originale et malheureusement toujours d’actualité que pour les illustrations. L’aquarelle adoucit les passages difficiles du début. Une bd féministe ? Oui mais pas seulement. Une histoire tout simplement humaine. On sent la réflexion sincère.

A lire, sans hésiter !   ♥ ♥ ♥

*****

Feuilleter les 30 premières pages sur le site de l’éditeur

Les avis de : Chez Madame, Mes pages versicolores, Les lectures de Mylène

Cette semaine nous sommes Au milieu des livres chez Moka

Et cette bd participe également au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire

Une caravane en hiver : amitié franco-syrienne

une caravane en hiverUne caravane en hiver est un beau roman d’aventure qui fait la part belle à ses personnages et notamment à Arthur, toulousain et Adnan, réfugié syrien.

Roman pour adolescent

Une caravane en hiver

de Benoît Séverac

Syros, 8 mars 2018
256 pages
9782748524925, 16,95€

***

Thèmes : réfugié, Syrie, adolescence, générosité, rencontre, amitié franco-syrienne

***

Arthur a rencontré Adnan un peu par hasard, à un feu rouge, à Toulouse. Ils se lient rapidement d’amitié et Arthur n’hésite pas à mentir à ses parents pour aider le jeune syrien réfugié, qui vit dans une caravane au fond d’un terrain vague, avec sa mère. Quand les parents d’Arthur s’inquiètent, la situation évolue… Pourtant il semble y avoir encore de nombreux secrets, et tous les réfugiés syriens ne semblent pas bien intentionnés…

Dans ce roman d’aventure, un brin policier, c’est avant tout l’humain qui est mis en avant. Les réactions des parents d’Arthur et des autres adultes qui l’entourent montre le décalage entre l’élan naturel d’un adolescent envers un autre dans le besoin, et les considérations politiques, économiques et le carcan social qui crée une rupture. Si les romans sur l’embrigadement des jeunes fleurissement ces derniers temps – comme d’ailleurs dans Little Sister, du même auteur -, l’accueil des syriens en France est beaucoup moins traité. Si on voit beaucoup de choses aux informations et dans des reportages, ce roman pour adolescent permet de s’attarder vraiment sur des êtres humains, sur des individualités. Peut importe que ce ne soit qu’une fiction, on s’attache aux personnages, on découvre leur quotidien, leur secret.

Arthur et Adnan forme un duo intéressant, uni pour se lancer à l’aventure. Il leur faudra courage et persévérance pour combattre autant les préjugés que les personnes qui se dresseront contre eux et leur famille. En effet dans Une caravane en hiver on ne fait pas que découvrir cette famille syrienne réfugiée en France, on assiste aussi à une vraie aventure, dangereuse, qui apporte au livre un petit quelque chose en plus, qui nous empêche de le refermer avant la dernière ligne. Quelques éléments sont peut-être superflus, mais ils permettent de réellement conclure cette histoire…

Une caravane en hiver est un beau roman d’aventure qui fait la part belle à ses personnages et notamment à Arthur, toulousain et Adnan, réfugié syrien. Peu de pages et pourtant tellement de choses dans ce roman touchant ! Un récit dans l’air du temps mais qui sait s’affranchir des informations pour se concentrer sur l’humain… ça fait du bien ! Un livre à partager !