George Sand fille du siècle – BD Bio ♥

GeorgeBiographie dessinée
Ado/Adulte

GEORGE SAND ♥

FILLE DU SIÈCLE

Séverine Vidal & Kim Consigny (ill.)

Coll. Encrages

Éd. Delcourt (2021)

*****

Résumé éditeur : George Sand est née en 1804, à une époque où dans le code civil, les « débiles mentaux, les mineurs, les criminels et… les femmes » étaient privés de droits juridiques. Elle connut la gloire autant que Balzac ou Flaubert, eut des amants (Musset ou Chopin…) et des maîtresses, changea de nom, divorça, porta le pantalon… Elle aimait la vie, la nature, la politique, la musique et la littérature…

*****

Après avoir lu “La mare au diable” et “La petite Fadette”, j’avoue que la vision que j’avais de George Sand c’était : Une vieille femme habitant la campagne qui écrivait des trucs un peu “cucu”… Hum. Je remercie Séverine Vidal d’avoir corrigé mon inculture !

Dans cette biographie dessinée de George Sand, on apprend au contraire que c’était une femme très moderne pour son époque. En effet, elle écrivait, s’habillait comme un homme, fumait le cigare, a eu plusieurs amant(e)s et avait un sacré caractère ! Visiblement, c’était une femme très libre. Elle n’avait pas peur d’affirmer ses idées politiques et discutait d’égal à égal avec les hommes, à une époque où les femmes mariées n’avaient pas de droits juridiques.

Bref, je vous encourage vivement à lire cette BD, moi j’ai appris plein de choses et j’ai passé un très bon moment ! La mise en page des cases est variée, ce qui donne un certain dynamisme et les dessins sont simples mais les personnages “vivants”.

Lire un extrait (site de l’éditeur)

De Séverine Vidal, déjà présenté sur ce blog : La meilleure nuit de tous les temps (roman 9-12 ans) – Le plongeon (BD adulte)

Son blog (où elle met à jour ses parutions) et son Instagram

Illustré par Kim Consigny : Collège Art (roman dès 8 ans)

Son blog et son Instagram

De George Sand, présenté sur ce blog : La mare au diable et La petite Fadette.

Cette semaine nous sommes chez Stephie du blog Mille et une frasques

L’Odyssée d’ Hakim – De la Syrie à la Turquie

HakimDe pépiniériste à migrant
Roman graphique

L’ODYSSÉE D’HAKIM

Fabien Toulmé

Delcourt /Coll. Encrages

*****

T1 : De la Syrie à la Turquie (2018)
T2 : De la Turquie à la Grèce (2019)
Le 3ème et dernier tome “De la Macédoine à la France” est paru en juin 2020

*****

En 2016, Fabien Toulmé, s’interroge sur notre “froideur” face aux noyades de migrants essayant de traverser la Méditerranée (3500 morts en 2015 !) alors que l’on réagit beaucoup plus quand un avion s’écrase. Il se dit que pour avoir de l’empathie pour les gens, pour ressentir de la compassion, il faut les rencontrer, connaître leur histoire. Que ce ne soit pas que des chiffres en fin de journal TV. Il a donc rencontré Hakim, un syrien, et lui a demandé comment et pourquoi il était arrivé là, en France.

Après un rapide état des lieux de la situation en Syrie, nous suivons Hakim dans un long retour en arrière…

En fait, Hakim n’a jamais particulièrement souhaité venir en France.

En 2011, il avait 25 ans, était chef d’entreprise et avait une pépinière dans laquelle il adorait travailler. Il gagnait bien sa vie, avait une voiture neuve et venait de s’acheter un appartement. Mais il n’habitera pas longtemps dedans. Des jeunes voulant plus de liberté (et on les comprend !) se mirent à manifester dans les rues. Et parce que l’on avait trouvé un masque (utilisé pour pulvériser les pesticides !) dans sa voiture, Hakim va être arrêté, interrogé et torturé…

*****

A cause de son sujet, j’ai longtemps hésité avant d’ouvrir ce roman graphique.

Mais les critiques étaient élogieuses et j’avais vraiment beaucoup aimé la première BD de cet auteur.

Alors je me suis plongée dedans ! Et j’ai bien fait. Ce n’est pas une histoire drôle, mais on sourit à de nombreux moments. Fabien Toulmé a un don d’empathie certain et aussi le don de raconter les histoires. Hakim est un jeune homme extrêmement sympathique. Et petit à petit, au fil des pages, on comprend comment on “devient migrant”…

Ce n’est vraiment pas un choix dans le cas d’Hakim, c’est le moins qu’on puisse dire ! Après tout ce qu’ils ont traversé, j’espère pour lui et sa famille qu’ils vont bien maintenant (et j’aimerai qu’il en soit de même pour toutes les personnes qui traversent de telles situations d’ailleurs… Oui, je sais, je suis un bisounours).Hakim

C’est une histoire passionnante ! (même si cette situation est bien évidemment dramatique) et dans laquelle on apprend plein de choses.

J’ai vraiment hâte de lire le tome 3 !

Ajout d’octobre 2020 : J’ai lu le 3ème tome et c’est toujours aussi bien ! Instructif, humain, poignant…

Une BD qui devrait être présente dans tous les CDI de lycées et dans toutes les bibliothèques.

*****

De cet auteur, nous vous avons déjà présenté le très beau : Ce n’est pas toi que j’attendais

Son blog

Petite bio sur le site de l’éditeur

*****

C’est bientôt le retour de la BD de la semaine !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :