Sixtine – T1 L’Or des Aztèques

SixtineAmis imaginaires ou pas ?
BD Jeunesse

Sixtine

T1 – L’Or des Aztèques

Frédéric Maupomé

Aude Soleilhac

Les éditions de la Gouttière (2017)

*****

Aujourd’hui, la mère de Sixtine a jeté à la mer les cendres de son mari. Sixtine, elle, en profite pour jouer sur la plage. Elle sait que sa mère va pleurer et qu’elle préfère être triste toute seule. Sur cette plage, essayant vainement de pousser hors de l’eau une barque pourrissante, Sixtine voit apparaître trois pirates. Enfin, des fantômes de pirates plutôt ! Ceux-ci, tout étonnés d’être visibles pour la petite fille, finissent par jouer avec elle. Et elle les ramène avec elle à la maison. Quelques années plus tard, Sixtine est au collège. Si les études ne la passionnent pas, elle apprend par contre des tas de choses avec ses copains pirates !

*****

Je n’accroche pas toujours aux BD dites de jeunesse. Souvent le dessin “mangaisé” à la mode ces dernières années ne me plaît pas trop…

Mais je dois bien avouer que ça m’a vraiment agacé de ne pas avoir la suite de l’histoire quand je suis arrivée à la fin du tome 1 !

L’histoire est originale, les personnages aussi et le dessin est vif, frais et coloré. Il y a de multiples rebondissements et cette jeune fille plus ou moins élevée par les pirates a parfois des idées un peu spéciales !! Et elle a tendance à agir avant de réfléchir, ce qui rend les choses d’autant plus amusantes.

En bref : On ne s’ennuie pas une seconde, on s’amuse et on a envie de lire la suite ! ♥

Ajout du 20/07/20 : J’ai enfin lu les tomes 2 et 3 et c’est toujours aussi bien ! Vivement le tome 4…

*****

Lire quelques pages sur le site des éditions de la Gouttière

De Frédéric Maupomé déjà présentés sur ce blog : Anuki (plusieurs tomes, voir en fin de page), Supers

Et si je ne vous ai pas convaincu, allez voir les avis de Boumabib, Mo, Caro, Lecturissime et Stephie

Cette semaine nous nous retrouvons chez Moka

Barracuda T1 Esclaves – BD Ado/adulte

EsclavesBarracuda
T1 : Esclaves

Jean Dufaux & Jérémy (ill.)

Dargaud (2010)

*****
Cette édition spéciale “48H BD” date de 2016 et la couverture diffère du tome original. Esclaves
*****

Le vaisseau du Capitaine De La Loya voguait paisiblement quand il croise la route du redoutable Barracuda et de son équipage de pirates. Les passagers, Dona Emilia del Scuebo, sa fille, un moine et un jeune garçon sont faits prisonniers et emmenés sur l’île des pirates, Puerto Blanco. Ils vont y être vendus comme esclaves. Entre temps, Blackdog, le vieux chef des pirates a trouvé un coffre, et dans ce coffre, une carte. Sous la menace, Dona Scuebo fini par avouer que la carte indique l’emplacement de la tombe de son mari, qui renferme aussi le Kashar, le plus gros diamant du monde… Malgré les avertissements du moine sur le caractère maléfique de la pierre, Blackdog ne résistera pas à la tentation de partir à sa recherche.

*****

Si vous aimez les bd d’aventures, maritimes ou non, ou de pirates, celle-ci devrait vous plaire ! Les pirates sont “affreux, sales et méchants” et sans pitié bien évidemment. Et rancuniers aussi.

C’est le premier tome de ce qui devait être une trilogie, et qui finalement s’est transformé en deux cycles de 3 tomes chacun. L’histoire s’installe donc à peine, mais ça m’a bien plu, les illustrations (les yeux des différents personnages sont terribles à l’image de la couverture !) comme l’histoire qui abonde en personnages mystérieux (pour le moment du moins puisque l’histoire comme tout juste).

Un bon moment de lecture !

Le 6ème et dernier tome de cette série est sorti en 2016. Vous pouvez donc vous lancer à l’aventure sans craindre de devoir attendre la fin !

*****

Pour feuilleter les premières planches, c’est chez Dargaud

L’avis de Blandine

Pour cette dernière édition de la BD de la semaine (mais nous revenons fin août !) nous sommes avec Noukette

Le sang des Porphyre

Le Sang Des Porphyre T1 Le San gDes Porphyre-T2 Le Sang Des Porphyre-T3

Le Sang Des Porphyre-T4  Le Sang Des Porphyre-T5  Le Sang Des Porphyre-T6

Le sang des Porphyres

Balac & Joël Parnotte

Dargaud

*

Une belle série en 6 tomes (histoire complète) : Soizik / Konan / Gwémon / Hermine / Aurore et Crépuscule.

L’histoire se déroule quelque part en Bretagne, sur la côte, au XVIIIème siècle. Habitant près d’une côte pleine de récifs et par conséquent dangereuse, les pêcheurs retrouvent régulièrement des noyés qu’ils aimeraient bien délester des quelques biens qu’il leur reste. Mais le curé du village veille au grain et empêche que les victimes soient dépouillés, c’est lui qui récupère les biens, pour l’église et qui fait enterrer les noyés, en terre consacrée s’ils ont une croix, ou dans la fosse commune dans le cas contraire.

Une histoire qui sent bon la Bretagne et ses traditions : on retrouve les jeux (la lutte Bretonne), les croyances (fantômes, diable, esprits), la religion (on écoute Mr le curé) ainsi que de nombreux mots bretons (traduits je vous rassure !) qui achèvent bien le tableau.

J’avoue avoir préféré les 4 premiers tomes (plus “bruts”) aux deux derniers, mais l’ensemble forme une belle histoire.

Les dessins m’ont beaucoup plu également, j’ai bien aimé le trait et les décors. Les personnages sont expressifs, le dessin dynamique et les couleurs lumineuses.

T.1 Soizik (2006) :

Ce premier tome s’ouvre sur une noyée. Une noyée avec un beau collier que Soizik s’empresse de ramasser. Soizik est une jolie jeune femme, qui sait comme personne sauter de rocher en rocher (“une vraie chèvre” disent les gars du village qui n’osent pas la suivre). Dans ce tome, on va apprendre à mieux la connaitre, à connaître aussi le fort Korentin qui est amoureux d’elle, Gwémon un jeune garçon mystérieux, Konan un non-moins mystérieux étranger ainsi qu’Hermine.

Un tome où il sera question de naufrageurs, d’un trésor, d’une malédiction, d’un œil de verre, d’une phrase en latin et d’une terrible Morgaze !

T. 2 Konan (2007) :

Où l’on en apprend un peu plus sur tous les personnages et plus particulièrement sur Konan et son passé… D’autres personnages, surgis d’un passé pas si lointain, font surface.

T. 3 Gwémon (2009) :

Des retrouvailles pas forcément agréables, deux confessions étonnantes qui se contredisent et se complètent à la fois, et on connaît enfin la véritable origine de plusieurs personnes…

T. 4 Hermine (2010) :

La sauvagerie reprend ses droits, la cupidité aussi… Plusieurs y perdrons la vie. Mais cette histoire n’est pas finie…

T. 5 Aurore (2012) :

Notre histoire a changé de lieu, et quelques personnages haut en couleurs s’ajoutent ! On s’éloigne un peu des côtes Bretonnes (pas trop quand même, on reste du côté de St Malo !) et on parle beaucoup des Antilles, sans les voir…

T. 6 Crépuscule (2013) :

Il est enfin l’heure de connaître la vérité et de régler quelques comptes !

Vous pouvez feuilleter les premières pages des tomes 5 et 6 sur le site des éditions Dargaud.

***

Balac (pseudo de Yann Le Pennetier) est également le scénariste de la série Sambre ou encore Basil & Victoria, une jolie série jeunesse dessinée par Edith (en 5 tomes, aux Humanoïdes Associés).

Joël Parnotte, le dessinateur, est connu pour sa série “les aquanautes” (réalisée avec Vincent Mallié chez Soleil Productions). et on vous a présenté “Aristophania

***

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Jacques