Infirmière pendant la 1ère guerre mondiale

Infirmière

Roman jeunesse historique
A partir de 10/11 ans

Infirmière pendant

la première guerre mondiale

Journal de Geneviève Darfeuil
Houlgate-Paris, 1914-1918

Sophie Humann

Coll. Mon Histoire

Gallimard Jeunesse (2012)

*****

Geneviève Darfeuil est une jeune fille de bonne famille de 14 ans. Père chirurgien, mère au foyer, ils habitent les beaux quartiers à Paris et passent leurs vacances à Houlgate.

En ce 18 juillet 1914, le principal souci de Geneviève est qu’elle doit rester alitée. En effet, elle s’est foulée la cheville en jouant au tennis.

Elle ne va pas tarder à se rendre compte qu’il y a des soucis beaucoup plus grave dans la vie qu’une entorse… En effet, le 1er août à 9h du soir les cloches de l’église sonnent le tocsin : la mobilisation est déclarée ! “Par décret du président de la République, la mobilisation des armées de terre et de mer est ordonnée, ainsi que la réquisition des animaux, voitures et harnais nécessaires au complément de ces armées. Le premier jour de la mobilisation est le dimanche 2 août.

Cette guerre donnera un but à Geneviève, elle deviendra infirmière !

*****

Ce “journal” nous raconte l’histoire de la première guerre mondiale à travers les yeux d’une jeune fille qui a 14 ans lorsque la guerre débute. Elle nous parle de la vie à l’arrière du front, du travail des femmes, mais aussi, au travers des lettres des soldats, de la vie au front.

J’ai lu et apprécié plusieurs titres de cette collection “Mon histoire” présentés à la façon d’un journal intime. La couverture rigide un poil vieillotte, les pages faussement découpées à la main, les “collages” de photo sur la couverture, tout ça me plaisait beaucoup.

Mais j’ai plus de 50 ans. Et j’ai pu constater que cette collection, pourtant très intéressante, ne sortait que très peu en bibliothèque. Le visuel n’attirait pas du tout les enfants. Gallimard a eu la très bonne idée de la moderniser (voir ci-dessous), et j’espère que du coup, elle trouvera son public.

 

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

L’avis d’Histoire d’en lire site spécialisé dans la littérature historique jeunesse.

*****

D’autres récits jeunesse sur le même sujet : Soldat PeacefulIl s’appelait comme moi14-14Le petit cœur rougeLe journal d’AdèleLe violoncelle poilu

Ce récit participe à deux challenges :

Celui sur la Première guerre mondiale chez Blandine ainsi qu’à l’Objectif PAL chez Antigone

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le caméléon et les fourmis blanches

Le caméléonLe caméléon et les fourmis blanches

Emmanuel Bourdier

Collection Encrage

Éditions La joie de lire (2015)

***

Casimir Feunard est un professeur des écoles (comme on dit maintenant, moi je préférais “instit” c’était moins impressionnant) gentil, un peu paumé, pas très heureux…

Un jour, un peu par hasard, Issa, jeune malien d’une dizaine d’années va faire irruption dans sa vie. Ils vont s’apprivoiser mutuellement, tout doucement, apprendre à se connaître, à s’apprécier. Jusqu’au jour où…

***

Pour être tout à fait franche, ce bouquin traîne dans ma PAL depuis des mois (au moins 5 !!). Et je l’avoue, j’ai un peu honte. Honte de m’être laissée décourager par un titre intrigant certes, mais pas très attirant (pour moi, s’entend !) et par une couverture jolie, oui, mais aux couleurs froides et qui ne m’a pas interpellée plus que ça…

Travaillant en bibliothèque je devrais pourtant savoir que les plus belles pépites ne sont pas forcement celles qui brillent le plus au premier abord !

Et vraiment, il aurait été dommage de passer à côté de ce roman, petit par la taille (140 p.) mais si grand en émotions !! Le thème est malheureusement très actuel (l’immigration, les “sans-papier”)

L’alternance des voix, un chapitre celle de Casimir, l’instit, le chapitre suivant celle d’Issa, le jeune Malien donne un ton particulier que j’ai beaucoup aimé.

Un très joli roman que je regrette vraiment de ne pas avoir lu plus tôt !

***

Site de l’éditeur La joie de lire

La collection “Encrage