Ronds / Illusions d’optique de Daniel Picon

Chez Mango jeunesse il y a une collection vraiment chouette de livres jeux pour les jeunes qui fonctionne vraiment bien au CDI. Je vous ai déjà présenté le titre sur l’Origami qui ne passe jamais une journée complète sur mon bureau sans être feuilleté et testé par mes élèves.

Allumettes, casse-tête et jeux magiques, Galets et cailloux, Mains et Tangram sont aussi disponibles. Mais deux nouveaux titres viennent juste de rejoindre la collection, et c’est encore tout bon !


Ronds : plus de 350 figures à réaliser de Daniel Picon

Dans celui ci c’est vraiment simple, à partir de ronds de couleur à découper et assembler.
Dis comme ça bien sûr, ça ne rend pas trop. Pourtant vous n’imaginez pas le nombre de possibilité à partir de simples ronds !

Lapins, Cochons, Faisans, Girafes, Touaregs, Camions, Voiliers…. Vraiment tout, même un hérisson!!

Non seulement l’imagination est au rendez vous, mais en plus on incite les enfants à chercher un peu par eux même, car seule la photographie finie est présentée… à chacun de chercher les ronds nécessaires! Je rassure les moins débrouillards, la solution est donnée à la fin! C’est mignon et ça donne envie d’essayer d’en trouver d’autres…

Illusions d’optique : 200 images insolites, avec des illusions à fabriquer de Daniel Picon

« De toutes les illusions, la plus périlleuse consiste à penser qu’il n’existe qu’une seule vérité. » Paul Watzlawick

Ainsi s’ouvre ce livre, toujours à la portée des enfants, mais beaucoup plus complexe et détaillé : Sommaire, explications scientifiques… Pourtant on feuillette ce livre avec le même plaisir que les autres titres, avec un peu plus de réflexion (et de pièges!) et un peu moins de création artistique.

Lignes plus courtes ou plus longues, ondulations, déformations… à partir de dessins, mais aussi de photographies! Une partie de questions d’abord, les réponses et explications ensuite!

C’est surtout la partie création qui attire mes élèves, car piéger leur camarade, c’est beaucoup plus fun que de se faire piéger :)

 

Ces deux titres paraissent au mois de juin !

Nous suivre et partager :

RDL # Albums : Les petits carrés Mango

Encore une ronde des livres, avec deux titres de la collection
Les petits carrés de chez Mango Jeunesse.

Les couleurs de Grigri de Lionel Koechlin

Voici un imagier très coloré !

Une couleur, une page de présentation, et une autre page avec des objets ou animaux de cette couleur. Ça semble très classique… et pourtant c’est un imagier assez étonnant. Sur les pages de présentation, des phrases rigolotes, qui lancent l’histoire. Et puis dans les choses présentées, des choses vraiment inatendues, pour agrandir le vocabulaire et la culture des enfants! Rien que dans les bleu : bleu d’Auvergne, bleuet, Barbe Bleue, Ara hyacinthe et Cèdre du Liban se côtoient! Les autres couleurs sont presque aussi étonnantes, et ce livre permet de parler et de raconter pendant des heures avec un enfant, tant il y a de choses en si peu de pages. On profite des passages d’une couleur à une autre pour parler mélange ou transition! C’est bien vu!

En plus deux héros nous accompagnent, le Chat Grigri et son amie la souris Barbouille :) Succès garanti.

Attention, il est sorti le 13 mai, mais pour le trouver sur des sites de ventes en ligne, je vous conseille d’entre l’ISBN suivant : 9782740427910 car le titre entré est faux [Couleurs].

KOECHLIN Lionel – Les couleurs de Grigri.- Mango Jeunesse, mai 2011.- 6,95 €

Douze amis mots de Rémi Cougeon

Ce deuxième titre a une couverture qui me plaît moins, pourtant l’intérieur est extrêmement intéressant. Plus de couleur que sur la couverture déjà, et puis 12 pages, pour douze phrases. Compter de 1 à 12, apprendre les animaux, mais surtout apprendre à jouer avec les mots :

« Trois tritons tigrés tricotaient un truc troué » ou encore « Dix dindons faisaient ding ding dong ».

Au final c’est un album intéressant, mais plus difficile à aborder. Beaucoup de vocabulaire, des jeux sur les sons qui font se mélanger un peu le tout….

COURGEON Rémi  – Douze amis mots [12 amis mots].- Mango Jeunesse, mai 2011.- 6,95€ – ISBN 978-2740428733

 

Une nouvelle collection Les petits carrés, à découvrir  pour ces albums atypiques !

Ronde des Livres

Plus d’albums chez

Noukette: spécial Benjamin Lacombe (hiii)

et

Liyah  : des albums sur le thème de l’école

 

Nous suivre et partager :

La ronde des livres – Les 100 !

Deux albums lus cette semaine avec un 100 dans le titre… voilà de quoi faire un thème pour cette ronde des albums, notre rendez-vous bimensuel, avec toujours Liyah et Noukette!

Le petit livre des 100 premières fois

Un petit format, mais 200 pages, pour 100 premières fois! A chaque double page on découvre une première fois à gauche, et sur le vis à vis de droite une deuxième fois. Le tout est principalement bourré d’humour, avec des premières fois plutôt simples, et des secondes fois à mourir de rire. Souvent. Mais pas toujours. Sauf que quand ce n’est pas drôle, ce n’est pas raté, c’est touchant…

Chaque page est illustré, et textes images ne peuvent se passer l’un de l’autre tant ils sont complémentaires, surtout pour les enfants je pense, car tout n’est pas facile à comprendre, niveau humour.

Les personnages principaux sont toujours des enfants, avec des premières fois d’enfants, et cela accentue l’humour de ce livre!

Extraits :
La première fois que je suis montée sur un poney, j’ai voulu descendre.
La deuxième fois, je serais bien restée un peu plus.
La première fois que j’ai eu du chagrin, j’étais trop petit pour m’en souvenir.
La deuxième fois, j’étais trop grand pour l’avouer.
La première fois que j’ai lu un livre, je racontais autre chose que ce qui était marqué.
La deuxième fois, ça a pris du temps.
La première fois que j’ai pris une photo, on voyait que les pieds.
La deuxième fois, on voyait bien le ciel.

DANIEL Stéphane / BADEL Ronan – Le petit livre des 100 premières fois .- Sarbacane, 13 avril 2011.- 13,50€

Le livre des 100 – La farandole (visuel à venir)

100 parce qu’il faut compter jusqu’à 100  bien sûr, mais ce sont surtout les jeux d’observation que j’aime dans ce livre. Après le livre des 100 (l’avis d‘Emmyne), et le livre des 100 bonshommes voici le tout aussi réussi La farandole! Les personnages sont drôles, et des tas de détails se cachent dans les illustrations.

J’aime beaucoup les livres jeux, surtout ceux qui font appel au sens de l’observation. Les japonais sont d’ailleurs très fort pour cela, car on en trouve de plus en plus en librairie!

Sur le principe, c’est comme dans les albums Charlie (Editions Gründ) mais pour les plus jeunes. Cet album dès 4 ans permet des heures de jeux. Retrouver les fourmis, le pot de peinture bleue, la fraise, la libellule… et compter en plus les personnages dans de grandes doubles pages, illustrées en couleur, un vrai défi!

Un bel album, avec en plus des autocollants – gadget inutile mais qui plait toujours aux enfants -. Un album jeux bien construit, pédagogique, sans tomber dans l’excès car on peut aussi tout simplement regarder cet album comme une histoire…

SEBE Masayuki – Le livre des 100 : la Farandole.- Mango Jeunesse, 8 avril 2011.- 9,90€

2 de plus dans le challenge Je lis aussi des albums 2011 !

Soit un total de 7/24

Chez Liyah on découvre cette semaine l’Afrique, avec deux albums.

Chez Noukette ce sont mes chouchou Rita et Machin qui sont à l’honneur!

Nous suivre et partager :

Rebelle de Caragh M O’Brien (Birth Marked T.1)

Rebelle

de Caragh M O’Brien

~Birth Marked T.1~

Roman de science fiction pour adolescent (post-apocalyptique dirais-je mais vous savez comme je suis douée pour classer les romans de science-fiction)

Mango,  2011
9782740427965, 18€

Thèmes : Sage Femme, Nouveau-né, Famille, Adolescence, Amour

Présentation de l’éditeur :

 » Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur.
Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. À peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code… »

Mon avis :

Avant de commencer à vous parler de l’intérieur du livre, il faut que je vous parle de l’objet livre. Comme vous pouvez le voir sur la couverture (qui est très belle d’ailleurs), il y a un bandeau rouge indiquant le nom de la série « Birth Marked ». Et bien ce bandeau est en fait un véritable ruban, tout doux, qui entoure le livre. Ruban qui n’est pas sans rapport avec l’histoire d’ailleurs… C’est tout bête bien sûr mais j’aime ce genre de petits à coté en forme de clin d’oeil!

L’histoire, c’est celle de Gaia, adolescente qui s’apprête à faire le même travail que sa mère, sage-femme. Même si nous n’avons pas tous les détails, surtout au début, son monde est bien particulier. A première vue il semble très peu évolué. Par contre si les habitants vivent en majorité dans des quartiers numérotés et peu pratique (pas d’eau courante par exemple) d’autres semblent mener la belle vie dans l’Enclave, une zone protégée de la ville.  Les habitants de l’extérieur doivent offrir les premiers bébés de chaque mois à l’Enclave, et ces enfants ne reviennent jamais… Je ne vous en raconte pas plus, car il faut vraiment découvrir par vous même ce monde et ces mystères, mais je trouve une petite ressemblance avec Hunger Games dans le type post-apocalyptique. Pas de jeux ici, mais des épreuves attendent pourtant Gaia, qui va découvrir le fonctionnement de l’Enclave et les secrets de ses parents…

Jusqu’à la moitié du livre, j’étais persuadée que ce serait un coup de cœur… je le présentais comme tel, j’étais sous l’emprise totale de la découverte de ce monde, de ces mystères. Le parcours de Gaia, les codes secrets, ses sentiments, son courage… Splendide, une narration très bien menée, des personnages vraiment bien décrits, attachants, et surtout Gaia…
Oui mais voilà dans la deuxième partie du livre de nombreux nouveaux personnages sont intégrés, et un en particulier n’a pas réussi à me séduire. Vous savez ce personnage masculin qui a généralement du potentiel dans les romans ados. Bon tant pis, cela dit je pense qu’il séduira d’autres lectrices, c’est juste moi je pense ! Cela dit il n’est pas inintéressant ce jeune homme, il a une histoire complexe, et il a une part importante dans l’intrigue… vous verrez !

Que dire de plus sur ce livre ? Il est prévisible par certains côtés, tellement surprenant par d’autres, c’est un plaisir d’avancer dans l’histoire, et une terrible frustration d’arrivée à la fin de ce premier tome ! Gaia évolue beaucoup dans ce premier tome, son statut d’enfant sur-protégée va voler en éclat en quelques pages, et c’est un véritable parcours initiatique qu’elle va devoir suivre. Son personnage a encore beaucoup à offrir et beaucoup d’épreuves à vivre… pour notre plus grand bonheur !

Au final ce n’est pas tout à fait un coup de cœur mais quand même, ça s’en rapproche dangereusement, et je vous invite très vivement à lire ce livre…

et à revenir me donner votre avis sur le jeune homme de ce livre
(dont je ne peux pas plus vous parler sans trop vous dire !!)

Birth Marked la Bande Annonce

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :