♥ Nos étoiles contraires de John Green (Extraits)

Nos étoiles contraires de John Green sort le 21 février, vous lirez donc à ce moment là mon avis. Mais pour vous faire patienter voici un extrait du livre, et une extrait de mon avis!

Hazel Grace, 16 ans, est atteinte d’un cancer incurable. Dur comme thème. Je sais que beaucoup vont arrêter ici leur lecture. Parce qu’ils ne veulent pas de ce thème là dans les livres en plus. C’est aussi ce que j’ai pensé. Et puis j’ai lu quelques mots de l’auteur :

« Beaucoup de gens (y compris moi-même) n’aiment pas lire des livres tristes qui vont les faire pleurer. Ils s’imaginent, non sans raison, qu’il y a déjà suffisamment de tristesse et de pleurs dans la vie réelle. C’est pourquoi je dis à mes futurs lecteurs : « si vous n’aimez pas ce livre, vous pouvez me donner un coup dans l’estomac. »

Difficile alors de ne pas ouvrir ce livre, pour voir, juger, en savoir plus… et j’ai bien fait!

Des extraits de Nos étoiles contraires :

Incipit du livre :

« L’année où j’ai eu dix-sept ans, vers la fin de l’hiver, ma mère a décrété que je faisais une dépression. Tout ça parce que je ne sortais quasiment pas de la maison, que je traînais au lit à longueur de journée, que je relisais le même livre en boucle, que je sautais des repas et que je passais le plus clair de mon immense temps libre à penser à la mort.
Quoi qu’on lise sur le cancer (brochures, sites Internet ou autres), on trouvera toujours la dépression parmi les effets secondaires. Pourtant, la dépression n’est pas un effet secondaire du cancer. C’est mourir qui provoque la dépression (et le cancer, et à peu près tout, d’ailleurs). Mais ma mère, persuadée que je devais être soignée, a pris rendez-vous chez mon médecin, le docteur Jim, qui a confirmé que je nageais en pleine dépression, une dépression tétanisante et tout ce qu’il y a de plus clinique. Conclusion, il fallait modifier mon traitement et je devais m’inscrire à un groupe de soutien hebdomadaire.
Le groupe était formé d’une brochette de guignols plus ou moins mal en point dont la composition changeait régulièrement. Pourquoi changeait-elle ? Un effet secondaire de la mort.
Inutile de préciser que ces séances étaient déprimantes au possible. »
« La moyenne était d’un cadavre par phrase. J’ai dévoré le livre sans lever les yeux une seconde. »
« Il arrive qu’à la lecture de certains livres on soit pris d’un prosélytisme étrange, tout à coup persuadé que le monde ne pourra tourner rond que lorsque tous les êtres humains jusqu’au dernier auront lu le livre en question. »
« Tant qu’on ne l’allume pas, la cigarette ne tue pas, a-t-il déclaré. Et je n’en ai jamais allumé une seule de ma vie. C’est une sorte de métaphore. Tu glisses le truc qui tue entre tes lèvres, mais tu ne lui donnes pas le pouvoir de te tuer. »
« Je ne t’en voudrais pas, Hazel Grace. Ce serait un privilège d’avoir le cœur brisé par toi. »
« Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. »
et en anglais « I fell in love the way you fall asleep : slowy, then all at once. »
« Mes pensées sont des étoiles qui ne veulent pas former de constellation »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

34 Commentaires

  1. Si ça c’est pas du teasing…! ;-)

    • Mais non ;) Sans rire je vois des articles fleurir tous les jours sur ce livre paru en décembre… sauf que j’attends février pour en parler moi, du coup c’est rageant de ne pas vous en dire plus ;)

  2. J’ai hâte de pouvoir lire ce livre. Il a l’air super. Le thème quant-à lui reste un thème difficile mais pour ma part cela ne me gêne pas. Au contraire, c’est bien de temps en temps d’avoir des livres qui abordent des thèmes différents.

  3. J’espère qu’il ne sera pas décevant! :)

  4. Madame aime nous faire mariner dans notre jus, pour cuisiner une daube ???? !!!!

  5. Il faudra vraiment que je me le prenne celui-là (^-^)

  6. NEWSLETTER !

    ¤ Une nouvelle chronique : http://livre-esse.skyrock.com/3126700811-Ambre-de-Aurelie-Lou.html
    ¤ Ma lecture en cours : http://livre-esse.skyrock.com/3137084270-La-selection-de-Kiera-Cass.html
    ¤ Un nouvel habillage (que je n’aime pas, donc il va vite changé) + de nouvelles images

    Commentez chaque nouveauté, s’il vous plait !
    Bonne lecture, Cécile.

  7. Je veux absolument lire ce livre :,)

  8. C’est avec Sky que j’ai un peu de mal pour ma part ;) En fait sur mon blog la newsletter est automatique par mail, dit le moi si tu souhaites être inscrite, mais ça n’a rien d’obligatoire ;)
    —-
    Alors je veux bien être inscrite :). Merci !

  9. Bonsoir Sophie,
    Il faut aborder tous les sujets non ? un livre que j’ai bien envie de m’offrir ! ma libraire va être contente, c’est le 4 ème livre que je lui commande hi hi hi !
    Bonne soirée, et merci à toi pour rester fidèle à mon blog.
    Amitiés, Véronique.

  10. Je me demande à quelle date il sort au Québec! En tout cas, il me fait envie!

  11. Je l’ai repéré sur les blogs anglo-saxons mais j’ai un peu peur du côté mélo.

    • J’avais très peur aussi en ouvrant le livre. On ne peut pas dire que ce soit gai tout du long, mais je trouve que c’est très habilement mené!

  12. J’avais déjà beaucoup aimé Qui es-tu, Alaska ? et ce thème-ci ne me fait pas peur…

  13. Depuis Où es-tu Alaska, j’aime beaucoup cet auteur. Du coup je suis très curieuse de découvrir ce nouveau roman, en espérant ne pas être déçue.

  14. lu, larmes aux yeux et sourire aux lèvres à la fois. je vais tenter « Qui es tu alaska » quand j’en aurai l’occasion!

  15. Certaines de ces citations seront aussi dans ma future chronique :D

  16. Prête pour le livre et les mouchoirs !

  17. Un MAGNIFIQUE livre ♥ Un mélange du film « Ma vie pour la tienne » avec Abigail Breslin,
    et du livre « Blanche comme le lait, rouge comme le sang » Alessandro d’Avenia.
    Un livre touchant et superbe, qui fait passer du rire aux larmes.
    J’ai hâte de lire d’autres livres de cet auteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.