Sois un homme papa de Janine Boissard

soisunhommepapa.gifSois un homme papa

Janine Boissard

Editeur : Fayard
Date : 14/04/2010
Pages : 307 p.
Prix : 19,90 €
ISBN
978-2-213-65165-1

 Roman

Thèmes : Famille, Divorce, Nature

Présentation de l’éditeur :
« Jean-Rémi et Olivia vivent à Neuilly avec leurs trois enfants, Cédric, dix-sept ans, Tom, douze, et Coline, trois. Un jour, Tom entend sa mère déclarer à son père qu’elle souhaite divorcer. Elle n’en peut plus de vivre avec un looser. Son boulot ? Jean-Rémi le doit au père d’Olivia. Et il stagne, lamentablement.
Jean-Rémi se laisse accabler. C’est pourtant par amour pour sa femme qu’il a accepté cet emploi qui allait contre sa vocation. De son côté, Olivia a tout prévu. Son mari continuera d’habiter le grand appartement avec leurs enfants, dont il aura la garde. Ainsi pourra-t-elle mener plus librement sa brillante carrière d’avocate internationale. »

Avis :

Depuis que je l’ai découvert à l’adolescence, Janine Boissard m’accompagne régulièrement, parfois par hasard,
presque toujours pour les vacances. Parce que son écriture s’y prête. Parce que je n’aime pas m’arrêter au milieu de ses livres. Parce que c’est un vrai moment de détente.

Sois un homme papa m’a une fois de plus comblé par rapport à tout cela. J’ai pris un grand plaisir à partager la
vie de cette famille, et surtout de Jean Rémi (dit Jean Rève) et de Tom, qui se partagent la narration. Une famille qui se sépare, une famille où tout le monde souffre

Une galerie de personnages surtout :
Une mère « qui porte la culotte » mais qui n’est jamais là.
Un père qui se laisse faire (par amour, puis par habitude), passionné par la nature.
Un aîné très ados, avec soirée, shit et vérou à la porte.
Tom, un peu perdu, pré ado sans histoire, sans trop d’ami, sans trop d’idée, mais avec l’amour des livres, et de son père.
Coline, la petite, qu’on croise, adorable. Toujours accompagné de Debbie, la nounou martiniquaise amoureuse de son île.
L’horrible chienne qui coule de beaux jours après avoir été une star.
Et tous les autres, les grands parents bobos (Le Général et CacQuarante), les grands parents natures, les bretons, les amis, les anciens, les nouveaux, les revenus, les voisins…

Et tout cela donne un roman plein de sensibilité, plein d’amour aussi, d’amour filial surtout, d’un père qui aime
ses enfants, d’enfants qui ne savent plus trop qui ils doivent aimer, l’un ou l’autre, aucun?

Le tout avec un petit air d’actualité, les familles recomposées, les pères mis sur la touche, des Iphone, FBI
portés disparus, Zizou ; mais aussi d’éternité, avec la figure emblématique de cet arbre, le Ginkgo Biloba.

Une fresque contemporaire, sensible, attachante, qu’on prend plaisir à lire, d’un bout à l’autre.

Un livre qui sort aujourd’hui !

La chronique de France Info : le livre du jour, avec Jeanine Boissard qui nous raconte le début de l’histoire, et nous explique la genèse de ce livre.

Les raisons du doute de Gianrico Carofiglio

raisonsdudoute.gifLes raisons du doute


Auteur : Gianrico Carofiglio

Editeur : Seuil
Date : 4/03/2010
Pages : 261 p.
Prix : 19,50
ISBN
9782021000092

 Roman (legal thriller)

Thèmes : Justice, Adultère, Drogue

Présentation de l’éditeur :

« Guido Guerrieri est appelé à la prison de Bari pour défendre en appel un prévenu condamné pour trafic de drogue.
Reconnaissant en lui Fabio Ray-Ban, l’agitateur fasciste qui fut le cauchemar de son adolescence, il décide de refuser. Or, l’homme clame son innocence: il prétend avoir été dupé par son premier avocat. Et il lui lance: « On raconte que vous ne vous dérobez pas quand la cause est juste. On raconte que vous êtes un type bien. » Guerrieri hésite, car les preuves sont accablantes; il sait qu’il est malvenu et dangereux de s’en prendre à un confrère.
Mais quand la femme du détenu, d’une beauté stupéfiante, se présente à son cabinet, toutes ses réserves s’évanouissent. Séduit par cet avocat malheureux en amour, féru de boxe et de littérature,
le lecteur se laisse entraîner dans une affaire qui lui dévoile les rouages de la machine judiciaire italienne, ainsi qu’une ville aussi animée qu’inquiétante.  »

Avis :

Les raisons du doute est un roman qui m’a fait douter plus d’une fois, sans mauvais jeu de mots.  Déjà il me
semble bien difficile de définir le style de ce livre… un peu de policier, mais pas tant que ça… alors un roman… mais pourtant il y a tous les ingrédients, justice, drogue, complot, indic’…

Finalement je crois que c’est un livre à prendre comme il vient, à lire sans trop réfléchir… Le personnage principal ne m’a pas plu du tout, avec ses « tortillages » de cerveau permanent, ses doutes et ses erreurs… Et pourtant passé la moitié du livre j’étais accroché à ses gestes, à ses decisions. Et puis tout de même, il aime la littérature, nous entraine parfois dans ce domaine. Il est à la fois un homme amoureux, un homme brisé, un avocat passionné, un avocat pris au piège, et même un enquêteur. Il y a un peu de l’univers de Grisham là dedans, sans le suspence. Notre héros torturé par son passé passe au premier plan dans l’affaire, laissant l’enquête de coté.

Une belle mélancolie italienne, que l’on prend plaisir à lire, mais dont l’histoire reste à mon goût secondaire
par rapport à l’ambiance générale du livre…

D’autres avis : CathuluFashion, Mango, George Sand, Leiloona

Intrusion d’Elena Sender

Intrusion

intrusion.jpg

Auteur : Elena Sender
Editeur : XO
Pages 411
Date 2010

Thriller

Présentation de l’éditeur :
Brillante neuropsychiatre spécialiste des pathologies du comportement, Cyrille Blake reçoit un matin un nouveau patient. Le jeune homme, Julien Daumas, est assailli par des cauchemars atroces qui
lui font redouter le sommeil et lui donnent des idées suicidaires. Et soudain, à sa plus grande surprise, Julien s’adresse à elle comme s’il la connaissait. Pourtant, Cyrille est sûre de ne l’avoir
jamais vu. Lorsqu’elle le lui dit, le jeune homme devient agressif… Convaincue d’avoir affaire à un manipulateur, Cyrille écourte la consultation et vérifie le dossier médical. Elle doit se rendre
à l’évidence : elle a soigné Julien Daumas dix ans auparavant, alors qu’elle terminait son internat de médecine. Comment a-t-elle pu tout oublier de lui ? Le lendemain, Julien ne vient pas à son
second rendez-vous…

Mon avis :
Je suis entrée dans cette histoire un matin où je n’avais rien d’autre faire, et grand bien m’en a pris. Je n’ai plus laché le livre jusqu’à la dernière ligne !
Une histoire prenante donc, celle de Cyrille Blake, une brillante neuropsychiatre qui a force de rencontres étranges fini par doute de sa propre santé mentale. Un bon thriller, avec des personnages
haletant, des situations qui nous mettent nous aussi mal à l’aise, et une écriture fluide. J’ai vraiment apprécié cette descente en enfer de Cyrille, qui pourtant nous semble si sûre d’elle. Sauf
que voilà, qu’est ce qui est vrai, qu’est ce qui ne l’ai pas… Un véritable labyrinthe où se croise tout les poncifs du genre : l’ancien ami qui reprend du service, le patient suicidaire qui
devient agressif, l’informaticien de génie, l’ancien savant devenu fou, des enfants en danger… et le trio amoureux… Hum oui, je vois que vous commenvez à comprendre… Cela fait finalement
trop, et même si l’histoire m’a emporté, j’en suis ressortie tout à fait indemne, avec l’impression d’avoir souvent eu un train d’avance sur les personnages. Mais bon c’est une recette un peu
chargée, qui marche et permet de passer un très bon moment… sans laisser beaucoup de trace par la suite.
Une bonne lecture, de celle où j’aurais bien du mal à mettre une note, tant mon coeur pense une chose et ma tête le contraire :) Je vous conseille donc de l’essayer… et de voir !

Merci à Livraddict et Xo Editions !

Nos grand-mères savaient de Jean Palaiseul

Nos grand-mères savaient : petit dictionnaire des plantes qui
guérissent


nosgrandmeres.gif
Auteur : Jean Palaiseau

Editeur : Point
Date : 02/2010
Pages : 440 p.
Prix : 12€
ISBN
9782757817148

 
 
Documentaire (guide)

Thèmes : Plantes

Présentation de l’éditeur :
« Comment utiliser les plantes au quotidien pour en tirer le meilleur parti? Nos grand-mères le savaient, mais se sont parfois gardées de partager leurs secrets.
Jean Palaiseul remédie à cette lacune et prouve que la Nature, plus que n’importe quelle chimie, peut tout soigner, du sommeil à la digestion, en passant par l’humeur. Un dictionnaire ludique,
instructif et plus que jamais indispensable. BASILIC (Ocymum basilicum): Il a une action calmante et antispasmodique indéniable qui s’ajoute à ses propriétés digestives, d’où son indication en
cas de nervosisme, de troubles de l’estomac et d’insomnie d’origine nerveuse, de vertiges, de migraines, d’angoisses, bref une sorte de  » tranquillisant  » naturel et non toxique. »

Avis :

Un petit dictionnaire intéresant à feuilleter de temps en temps pour apprendre de nouvelles recettes de grand
mères… Je ne suis pas sûre que tout fasse du bien, mais en tout cas cela ne fait pas de mal ! Des petits médicaments simples, des plantes qu’on croise tous les jours sans connaitre vraiment
:)

A chaque fois la plante est présentée, avec un rappel historique, et souvent littéraire :)

Un petit guide très agréable, après à vous de tester… :)


Extraits :
« Le coquelicot facilite la transpiration, apaise la toux, et calme l’agitation, cela grâce à ses propriétés adoucissantes et à son pouvoir légèrement narcotique
(il appartient à la famille des pavots dont on tire l’opium), ce qui explique qu’on mélangeait jadis son suc à la bouillie des enfants pour les faire dormir (c’est tout de même mieux que de leur
donner des biberons au cavaldos comme cela s’est fait en Normandie !). »