Mois anglais : Charlie et la chocolaterie

Charlie et la chocolaterie Charlie 

Roald Dahl

Folio junior

Gallimard jeunesse (2005)

Roald Dalh a écrit ce texte en 1964, Quentin Blake l’a illustré en 1995.

* * * * *

L’année dernière, j’ai participé à un challenge organisé par Chicky Poo pour les 100 ans de la naissance de Roald Dahl. J’ai lu ou relu plusieurs œuvres de cet auteur, mais je n’avais pas relu « Charlie et la chocolaterie ». C’est maintenant chose faite !

* * * * *

Charlie vivait dans une famille qui était très pauvre. Ils étaient six, mais seul le père de Charlie, Mr Bucket, travaillait. Il vissait les capuchons de tubes de dentifrice à l’usine. Et il avait beau travailler très dur, il ne gagnait jamais assez pour avoir de quoi nourrir correctement cette nombreuse famille…

Le reste de cette famille était constitué par :

  • les parents de Mr Bucket, grand-papa Jo et grand-maman Joséphine (d’un côté du lit),
  • les parents de Mme Bucket, grand-papa Georges et grand-maman Georgina (de l’autre côté du lit)
  • Mme Bucket, qui s’occupait de tout ce petit monde…

Ils ne mourraient pas de faim bien sûr, mais tous passaient souvent la journée avec un gros creux du côté de l’estomac… Charlie ne se plaignait pas, mais parfois, il aurait aimé manger autre chose que des choux ou de la soupe aux choux. Il rêvait surtout de… CHOCOLAT ! Une fois par an, il avait droit à une petite barre de chocolat Wonka pour son anniversaire. Ce que j’ai oublié de vous dire, c’est que la famille de Charlie habitait près d’une chocolaterie. Mais pas n’importe quelle chocolaterie, la célèbre chocolaterie, celle de Willy Wonka, le génial inventeur !

Un jour, Mr Wonka décida d’inviter 5 enfants à venir visiter son usine. Pour cela, il mit 5 tickets d’or dans ses fameuses barres chocolatées…

* * * * *

Si vous n’avez jamais lu ce roman, que vous soyez gourmands ou non, faites-vous plaisir, lisez-le ! C’est devenu un classique de la littérature jeunesse. Je n’ai pas vu le film (et ne souhaite pas le voir) préférant garder mon « film intérieur » pour cette fabuleuse histoire. Car Charlie va vivre une aventure unique, extraordinaire, totalement folle et farfelue, et nous avec ! Et si vous êtes gourmand… Mettez votre bavoir avant de commencer cette lecture !

* * * * *

De Roald Dahl, nous vous avons déjà présenté : « Bizarre, bizarre » (nouvelles/litt. ad), « Matilda » et « Le bon gros géant », « L’énorme crocodile » et « le doigt magique », « Fantastique Maître Renard » et « Sacrées sorcières »

Sophie, qui aime aussi beaucoup ce roman, vous l’a présenté ici.

* * * * *

C’est une Lecture Commune faite avec Blandine pour le Mois Anglais ! (Hum hum…. Blandine est un peu « à la traîne », son lien arrivera plus tard…)

Et c’est aussi une Re-lecture !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 40 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un remplacement en médiathèque !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Je n’aime pas les récits de cet auteur. J’ai abandonné Mathilda et Charlie et la chocolaterie. De même, je n’ai aps aimé l’adaptation d eBurton. Le seul récit que j’ai fini, c’est escadrille 80, son autobio.

  2. Que de chouettes souvenirs ! Cela fait un moment que je n’ai pas lu Roald Dahl mais quand ma fille sera assez grande pour les lire je les relirai en même temps qu’elle. J’ai vu en Angleterre un coffret avec l’intégrale des romans de Roald Dahl pour enfant, c’était follement tentant !

  3. et bin j’ai vu le film..et cela m’a vraiment donne envie de lire le livre…oui cela doit etre fantastique…;)

  4. un roman culte !!! :-) même si j’ai une tendresse toute particulière pour « sacrées sorcières »

  5. Le challenge cours toujours ;) Il dure jusque septembre =) Je mets ton billet dans le récap’ du coup :)

    J’avais adoré ce bouquin étant petite et j’ai adoré le relire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *