Petites expériences de philosophie entre amis

Essai philosophique

Petites expériences de philosophie entre amis :

casser les codes du quotidien

de Roger-Pol Droit

éditions  Plon, août 2012
180 pages, 18,50 €
978-2-259214049

Inventer des pays, mesurer le monde avec un camembert, choisir une coiffure pour écouter les Beatles, capter la saveur des lumières, prendre un repas à l’envers, tenter d’oublier son nom, contempler un embouteillage comme un tableau, fabriquer sur place des décalages horaires… Une chose est sûre, pas de philosophie sans étonnement. Mais comment le retrouver ? En créant de vraies surprises avec trois bouts de ficelle, en fissurant le monde familier, en suscitant des déclics, de légers chocs qui mettent en route la pensée.
Chaque fois, seul ou entre amis, il s’agit ici de jouer à s’inventer des vies, des identités, des profils, des souvenirs, des réseaux… pour éprouver par soi-même quelques interrogations clés de la philosophie.

Des petites réflexions de quelques pages seulement pour refaire le monde ! Discuter avec ses amis sur des thèmes variés, avec cet aspect philosophique. Je ne suis pas fan des essais philosophie, mais la forme choisie pour ce livre, en très courts chapitres avec des thèmes variés et simple à appréhender permet de passer un bon moment, et de se poser de nombreuses questions!

Des expériences à mettre en pratique donc, et lorsque j’ai été contacté, j’ai choisi l’expérience « Chercher des questions incongrues ». Ceux qui me connaissent savent comme cela me correspond bien! Deux pages seulement pour ce chapitre qui annonce directement la couleur « Encore une activité qui ne s’arrête jamais ».

Les questions incongrues sont celles qui, détachées du scientifique. Des questions qui paraissent absurdes et qui pourtant ouvre tout le champ des possibles et de la réflexion ! Roger Pol Droit propose par exemple « Pourquoi les lettres ont des pieds ? ».

J’aime ces questions un peu vaine mais qui pourtant nous arrête un instant, nous poussent à chercher qui de l’oeuf ou de la poule est apparu en premier… Car on en revient souvent à cela, non ?

Et si nous aussi nous jouions un peu à ce petit jeu ? Qui a des questions incongrues ?

Je vous propose : Est-ce que les moutons rétrécissent au lavage ?

+ Catherine se pose la question de l’harmonologie !

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

9 Commentaires

  1. Je pense que les moutons rétrécissent au lavage uniquement si on les y passe plusieurs fois ! Parce que bon, c’est quand même gros, un mouton… !
    Voilà c’était ma petite contribution du jour (et première phrase idiote du matin, puisqu’il en suivra beaucoup d’autres ^^)
    Intéressant petit livre :)

  2. J’aime bien la philosophie quand elle n’est pas hermétique et pose des questions (c’est le but^^) ! Pour répondre à ta question mes pulls en laine de mouton rétrécissent au lavage !!! :) Mais d’où viennent les machines à laver ??

  3. Ah faire des choses à l’envers ! ça ça va plaire à mes enfants qui aiment parfois jouer au jeu du « non, c’est oui, et inversément »… :-)
    Je pense que ça va sûrement me tenter, une autre vision de la philosophie, en s’amusant, c’est plus marrant.

  4. il faut que je l’achète absolument

  5. Est-ce que les poissons prennent des bains ?

  6. J’adore ta question :P comme toi, cet exercice me correspond bien ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.