Les misérables – Adaptation BD

misérablesAdaptation BD

Ado / Adulte

LES MISÉRABLES

T1 : Fantine

L’Hermenier, Looky & Samh

Jungle Pépites (2019)

*****

D’après l’œuvre de Victor Hugo (1862)

à lire en pdf ici

*****

Après 19 ans de bagne, Jean Valjean est enfin libéré. Il a marché pendant 4 jours, il aimerait manger et se reposer. Malheureusement, à cause de son passeport jaune (qu’on donnait aux bagnards libérés) aucune auberge ne souhaite l’accueillir. Monseigneur Myriel l’accueille à sa table, sous son toit et le traite comme tous ses invités, avec gentillesse et respect. Grâce à cet homme, qui lui a fait confiance, Jean Valjean va devenir un autre homme : Monsieur Madeleine. De son côté, Fantine a été abusée par son amour pour un jeune homme. Celui-ci rentre chez ses parents, la laissant seule avec un enfant à naître.

*****

Les Misérables :

Si je connais cette histoire, ce n’est pas parce que j’ai lu le roman (bien que le tome 1 de l’intégrale soit dans ma pal) mais grâce au film avec Gérard Depardieu (ainsi qu’aux multiples adaptations réalisées d’après cette œuvre, que ce soit les films, pièces de théâtre ou bandes dessinées, dont j’ai pu lire les résumés ou voir des extraits).

A première vue et avec le peu de connaissances dont je dispose, je dirais que l’histoire d’origine à l’air d’avoir été respectée, même si on se doute qu’elle a été un peu “compressée”. Dans la BD, la rencontre entre Jean Valjean et Petit Gervais a lieu à la page 16. Dans le roman, c’est à la page 131…

Bien évidemment aussi, ce qui fait des “Misérables” un classique de la littérature française, c’est l’écriture de Victor Hugo. Mais ce que j’aime dans les adaptations, c’est qu’elles peuvent donner envie de lire l’œuvre d’origine ! Ce que j’ai fait à plusieurs reprises…

J’ai bien aimé les couleurs plutôt vives et les illustrations. Sauf que j’ai trouvé que les visages manquaient parfois un peu d’expression. Par contre j’ai bien aimé les décors, les costumes et la mise en page, variée (les cases). Je lirai la suite !

http://www.editions-jungle.com/IMG/png/pages_de_les-miserables-t01-int-light_page_1.png

Le cahier final m’a bien plu, c’est une bonne idée, mais il aurait pu être un tout petit peu plus étoffé. Il a été réalisé par Éléonore de Gé, qui propose une courte biographie de Victor Hugo, une petite présentation de l’époque et des jeux pour les plus jeunes. La bd en elle-même est un bel ouvrage, solide et avec un signet, bien pratique !

Voir par ici l’avis de Blandine

Une bd qui participe à deux challenges :

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2017/11/Logo-Rouge-BD-de-la-semaine-250x250.jpg Cette semaine, c’est chez Stéphie

*

Cette année, je (re)lis des classiques

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Les gardiens de la pierre – BD jeunesse

gardiens

LES GARDIENS DE LA PIERRE
T1 Duel au Mont-Saint-Michel

Greg Newman & Dom

Jungle (2019)

Éditions du patrimoine

Centre des Monuments Nationaux

*****

Présentation de l’éditeur : Le Dr Lamuerté, savant cupide et colérique, va tenter l’impossible : voler l’archange perché en haut du Mont St Michel, une statue de près de cinq mètres pour un poids de 520kg. Grâce au minerai ultra violet, il dispose d’un avantage redoutable et pourrait bien réussir. Mais c’est sans compter sur Emma, Léa et Enzo qui sont sur place en classe de découverte. Les trois amis, fans d’exploration urbaine, ne le laisseront pas faire même si la venimeuse Katy fera tout pour se mettre en travers…

*****gardiens

Les gardiens de la pierre, c’est le trio de collégiens formé par Emma, Enzo et Léa. Sympathiques, mais pas toujours très gentils !

Ce que je n’ai pas trop aimé : J’ai eu du mal à voir à quelle tranche d’âge se destine cet album. D’un côté il y a tout un vocabulaire scientifique (bidon, certes, mais avec des mots “compliqués”) mais d’un autre côté l’histoire est très simple et sans réelles surprises.

Ce que j’ai aimé :  Tout ce qu’on apprend sur le Mont St Michel, que ce soit au cours de l’histoire ou dans le cahier pédagogique de 5 pages situé à la fin de la bd. Je ne suis pas super fan des dessins (les visages surtout), mais j’ai bien aimé la colorisation et la mise en page plutôt originale avec des cases très différentes selon les pages. Autre “originalité” : c’est la “méchante” qui raconte, une méchante pas si méchante que ça d’ailleurs, plutôt une gamine qui fait de mauvais choix…

*****

Un petit roman pour jeunes lecteurs qui se déroule au Mont-Saint-Michel également : Sabotage au Mont-Saint-Michel

Nous suivre et partager :

Voyage, voyage, dans le temps ! bd jeunesse

Voyage

Le Pass’Temps

Les joyaux de la couronne

Carbone & Ariane Delrieu (ill.)

Jungle (2016)

* * * * *

Marie et Léo cherchent des idées de déguisement pour le carnaval. Et quel meilleur endroit pour ça que le grenier de leur grand-mère, une ancienne costumière ? Léo trouve un costume de chevalier, Marie une belle robe. Mais quand ils se regardent dans le miroir, il se passe quelque chose d’étrange et ils se retrouvent projetés dans le passé, en mai 1514…

* * * * *

Une jolie aventure historique ! J’ai bien aimé l’histoire, mais aussi les dessins (malgré les “nez” des personnages que je trouve très bizarres), j’ai également apprécié la mise en pages sans “cadres” juste des vignettes aux bords arrondis (ça donne une certaine douceur !) et il y a en plus à la fin un supplément historique sur les personnages, l’époque, la culture ou encore l’architecture de l’époque à laquelle se déroule cette histoire.

* * * * *

Vous pourrez voir les 5 premières planches sur le site de l’éditeur

Le site de Carbone, la scénariste

Ariane Delrieu : son blog, son book

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Le jardin de Minuit

Edith

D’après le roman de Philippa Pearce

Coll. Noctambule

Éd. Soleil (2015)

^ ^ ^ ^ ^

Le frère de Tom ayant la rougeole, celui-ci est envoyé chez son oncle et sa tante pour le début des vacances. Il n’est pas ravi, d’autant plus que c’est une maison de ville sans jardin et qu’il y a des barreaux à la fenêtre de sa chambre… Tom n’a pas le droit de sortir (au cas où il serait contagieux) il s’ennuie, il écrit à son frère, lui raconte qu’il y a peu de livres et que ce sont des livres “de filles”, que la nuit il n’arrive pas à dormir et qu’il se promène dans la maison pour passer le temps et bouger un peu. Mais une nuit, alors qu’il compte les coups de la vieille horloge pour savoir l’heure, il compte “13” coups ! Et décide d’aller voir quelle heure peut bien indiquer une horloge qui sonne 13 fois… Pour y voir clair, il entrouvre la porte de la maison, et là, contrairement à ce que lui ont dit son oncle et sa tante – “Il n’y a rien derrière la maison Tom, juste une cour exiguë où  l’on met les poubelles“, il y a un jardin immense !! Dans ce jardin, il rencontrera Hatty, une petite fille qui semble ne pas vivre à la même époque que lui…

^ ^ ^ ^ ^

Hatty est-elle un rêve, un fantôme ? Imaginaire ou réalité ?  Les deux sont si bien mêlés que rapidement on ne se pose même plus la question ! C’est comme ça, c’est tout… Et on se retrouve comme Tom, impatient que la nuit arrive pour aller dans le jardin…

Si j’ai adoré cette histoire, je n’ai pas spécialement apprécié le dessin (surtout les têtes des personnages en fait, j’aime bien le reste) et par contre j’aime beaucoup la couverture qui m’avait fortement attirée !

Et ce qui est sûr, c’est que je ne connaissais pas ce “classique” de la littérature anglaise et que cette bd m’a donné très envie de le lire !!

^ ^ ^ ^ ^

Sophie a beaucoup aimé “le jardin de Minuit

Les premières planches sur le site de l’éditeur

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Stéphanie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :