LEONARD2VINCI – Space opera ♥

leonard2vinciBande dessinée SF

LEONARD2VINCI ♥

Stéphane Levallois

Futuropolis & Louvre éditions (2019)

*****

Aux alentours de l’an 15010. Le vaisseau “Renaissance” qui abrite les derniers humains, est traqué depuis les confins du cosmos par une flotte armée. Une armada d’extra-terrestres qui a déjà décimé de nombreux vaisseaux. Dans l’espoir qu’il puisse leur venir en aide, les humains rescapés ont eu l’idée de rechercher l’ADN du plus grand inventeur de tous les temps : Léonard de Vinci.

Les hommes eurent la chance, au Louvre, de trouver une de ses empreintes sur un tableau. Ils en sortirent l’ADN et clonèrent Léonard qui devint Leonard2vinci. Ces derniers humains comptaient sur lui pour concevoir de nouvelles armes grâce à l’alliance de son génie et de leurs nouvelles technologies. Des armes qui leur permettraient d’anéantir leurs ennemis.

*****

Il est plutôt facile de se repérer dans le temps en lisant cet album. En effet, les souvenirs de Léonard (ceux de sa “vraie” vie : 1452-1519) sont en sépia. Le présent, dans le vaisseau, en l’an 15018, est en noir et blanc.

Les reproductions des tableaux de Léonard de Vinci sont en couleurs.

Attirée par le titre et la couverture de cet album, j’ai hésité à le prendre après l’avoir rapidement feuilleté. Les dessins me paraissaient confus au premier abord. Et puis je suis tombée sur une page en couleurs, avec les reproductions des tableaux et j’ai craqué devant tant de douceur. Je n’ai pas regretté !

Une bd grand format avec peu de texte mais des planches magnifiques qui donnent envie d’en savoir plus et d’aller admirer les tableaux de Léonard de Vinci.

CelaLa Vierge, l'Enfant Jésus et Sainte Anne donne également très envie d’aller voir ce qu’a bien pu faire d’autre cet auteur talentueux ! Stéphane Levallois a mis deux ans pour faire cet album. On sent bien l’admiration qu’il a pour Léonard de Vinci. Il s’est servi de ses tableaux, de ses dessins et de ses textes pour créer son space opera.

Il fallait oser ce mélange de passé (la Renaissance) et de futur. Faire renaître Léonard de Vinci en le clonant pour sauver les derniers hommes grâce à son génie créatif.

Quelle idée folle, originale et merveilleuse !

Au départ un peu sceptique, je suis tombée sous le charme de cet album riche, surprenant et splendide.

♥♥♥

Le site de l’auteur

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir quelques planches

Une autre BD qui parlait de Léonard de Vinci : Léonard et Salaï

Sites qui parlent de Léonard de Vinci : Futura Tech ou encore Luxorion (beaucoup de liens à la fin de l’article)

Cette semaine nous retrouvons Noukette et sa bibliothèque !

Nous suivre et partager :

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).
Lien pour marque-pages : Permaliens.

19 Commentaires

  1. je l’ai vue dans la rayon de la bibliothèque l’autre jour, je crois que j’ai eu tort de ne pas la prendre!

  2. Le pitch ne m’intéressait pas du tout mais tu parviens à me donner envie de tenter le coup.

  3. Oh l’idée est intéressante (même si j’avoue être lassée par le côté méchants qui veulent envahir la galaxie^^). Merci pour la découverte !

  4. J’ai tiqué quand j’ai lu space-opera et puis finalement je suis plutôt tentée, tu as titillé ma curiosité !

  5. La lecture de l’histoire ne me tentait pas plus que ça, mais ton enthousiasme donne envie de le découvrir.

  6. Ca a l’air original et les planches sont belles! Pourquoi pas si je la vois à la médiathèque!

  7. J’avoue que sans l’album dans les mains, je ne suis pas vraiment tentée… Mais si graphiquement cela tient la route, pourquoi pas ? Ton billet donne envie ! :)

  8. Ping :BD Léonard 2 Vinci, Stéphane Levallois - Tours et culture

  9. et bien comment résister surtout quand tu en parle avec autant d’enthousiasme. Je trouve la couverture magnifique. Je vais voir si je peux le trouver en bibliothèque

    • J’ai hésité à le prendre une première fois à la bib et je l’avais reposé. Mais le titre et la couverture m’intrigaient alors quand je suis retombée dessus, je l’ai emprunté et je n’ai pas regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.