Sans un cri de Siobhan Dowd

Roman pour grands adolescents / adultes

Sans un cri

de Siobhan Dowd

Gallimard, 2007

Scripto, 358 pages
9782070573356, 13€

Thèmes : Adolescence, Foi, Deuil, Alcoolisme, Enquête,

Présentation de l’éditeur :
Dans le petit village irlandais de Coolbar, Shell tente d’être un lycéenne comme le autres. Mais élever Trix et Jimmy, ses petits frères et sœurs, tout en les protégeant d’un père alcoolique et violent, n’est pas un quotidien ordinaire pour une jeune fille de quinze ans.
Pourtant, Shell ressent profondément la joie d’exister. D’où lui vient cette force incroyable qui la sauve, même quand l’Irlande entière la montre du doigt ?
Un roman singulier et fort, touché par la grâce. Comparée aux plus grands écrivains irlandais, Siohban Dowd signe une histoire poignante, tirée de faits divers réels.

Mon avis :

Ma petite soeur m’a prêté ce livre hier d’un air fort décourageant en me disant “c’est nul, j’ai abandonné”… bon sauf que moi et mon esprit de contradiction… au lieu de faire confiance à ma soeur j’ai pris le livre et je l’ai attaqué directement… Et il faut bien l’avouer je n’étais pas loin de son avis peu étayé après quelques chapitres… Mais bon il en faut beaucoup pour que j’abandonne un livre, je me suis donc décidée à m’accrocher et à continuer… ce matin à 6h… persuadée que j’allais m’endormir dessus vite fait bien fait, histoire de profiter encore de la couette quelques heures… Mais non, contre toute attente je me suis laissée prendre au jeu, et mon bilan final est sacrément positif… tellement positif que je vais obliger ma soeur à le lire jusqu’au bout je crois!

Mais reprenons au commencement pour essayer de faire que cet avis rédigé dans la foulée de la lecture (soit à 8h du mat’) soit un minimum intéressant pour vous…

Ce roman se déroule en Irlande, en 1984. Michelle, dite Shell, a perdu sa mère et doit faire face dans la maisonnée afin de s’occuper de son petit frère Jimmy et de sa petite soeur Trix, leur père étant peu présent, et trop souvent grisé par le whisky… Cette adolescente  vit dans une petite bourgade, et l’influence de l’église est très présente. En rencontrant le nouveau prêtre, elle se sent beaucoup plus proche de Jésus, et compare régulièrement leur vie, nous livrant des passages de la Bible. Pourtant la vie de Shell va être bouleversée…

Spoilers : Difficile de vous parler de cette histoire sans vous en dire plus, et pourtant mieux vaut ignorer deux faits quand on débute l’histoire… je vous conseille donc de passer votre chemin, mais à vous de voir… 
Shell se laisse rapidement embobiner par un jeune voisin, et tombe enceinte. Quand une enquête est ouverte suite à la découverte du corps d’un nouveau né, elle est la principale suspecte…
Fin des Spoilers

La première partie du livre met en place les personnages, leurs relations, et cette étrange rapport à Jésus. C’est fin et bien écrit, mais j’ai trouvé cette partie trop longue, me demandant où l’auteur voulait aller, ce qu’elle cherchait à nous faire deviner… C’est long, beaucoup trop religieux à mon goûts, et on se croirait à une autre époque… Seuls quelques détails tels le téléphone ou les voitures nous ramènent au 20ème siècle… Pour le reste c’est presque la petite maison dans la prairie, en beaucoup moins joyeux. Vraiment moins, car Shell est une adolescente qui endosse trop tôt le rôle de la mère, qui fait beaucoup d’efforts, mais qui n’est pas encore une adulte, et qui ne peut pas agir comme telle.

Des thèmes durs, des mots sensibles qui font venir les larmes aux yeux plus d’une fois, car quand les évènements commencent enfin à s’enchaîner, ils se déroulent trop vite, de façon impitoyables, et on retient son souffle… C’est diablement bien raconté, on s’attache enfin à Shell et on a du mal à vraiment imaginer. On devine, on prend conscience, avec elle, parfois juste avant, et on se perd nous aussi dans ses pensées.

Un roman efficace, dans lequel la première partie très lente prend toute son envergure dans l’enchaînement d’évènements qui suit. Les maux intérieurs d’une adolescente qui devient trop vite adulte.

A réserver cependant aux grands adolescents et adultes, car c’est plus que poignant, surtout quand on sait que c’est inspiré de faits divers réels (et malheureusement presque courant…)

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

14 Commentaires

  1. J’aime bien la collection Scripto.

  2. C’est dommage que le début soit aussi lent, ça risque en effet de décourager plus d’un lecteur ! Ca me tente bien car les thèmes abordés me parlent et puis finalement ton avis est positif ! ;-)

  3. Ping :Sans un cri de Siobhan Dowd « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  4. AAh, la regrettée Siobhan Dowd… J’ai tout dévoré, tout adoré ! Pourtant c’est souvent dur dur…

  5. J’ai beaucoup aimé ce livre que j’ai eu l’occasion de lire il y a plus d’un an. J’ai acheté d’autres titres du même auteur mais je ne les ai pas encore lu…

  6. J’aime bien quand tu racontes comment le livre est parvenu dans tes mains ! ;)
    J’adore aussi quand tu expliques ton esprit de contradiction ! :lol:

  7. J’ai beaucoup entendu parler de cette auteure, et ton avis me pousse à aller y voir de plus prêt. Surtout que tout ce qui touche à l’Irlande m’intéresse particulièrement.

  8. ca à l’air bien!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.