Peau de Mille Bêtes – Conte en BD

Mille
“Peau d’âne” revisité
Ado/Adulte

Peau de Mille Bêtes

Stéphane Fert

Delcourt (2019)

*****

La “Belle” était désirée par tous les hommes du village. Personne ne l’appelait par son prénom. On se fichait de savoir si elle en avait un ou nom d’ailleurs. Mais comme elle attirait tous les regards, elle était appelée ainsi par tous. Nul ne se préoccupait de ses envies. Alors, un soir, elle prit ses jambes à son cou… et dans le noir, elle s’enfuit sans un sou. Elle suivit une nuée de lucioles et arriva jusqu’au Roi de la forêt, le Roi Lucane. Il lui proposa de l’épouser. Elle refusa. Mais elle accepta de rester à ses côtés. De cette étrange union naquit une princesse que l’on appela “Ronces“. Mille bêtes furent chargées de s’occuper d’elle quand…

*****

Si vous connaissez le conte de “Peau d’âne” vous pouvez vous douter  (un peu) de la suite… Mais pas de la fin ! Car si cet album s’inspire bel et bien du conte de Charles Perrault (1695), l’histoire contient beaucoup de thèmes très modernes !! Et ne respecte pas toujours le “code” des contes de fées… Mais, comme dit la Princesse Ronces “Plus on rentre dans le moule, plus on ressemble à une tarte !” Car oui, j’ai oublié de le préciser, en plus de l’amour, il y a de l’humour !!

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous priver du plaisir de la découverte.

La couverture est un peu étrange et effrayante, comme cette histoire d’ailleurs. Mais bizarrement, les dessins sont plutôt doux même lorsque l’ambiance est triste ou ténébreuse. J’ai beaucoup aimé les couleurs utilisées et la façon dont les illustrations semblent “fondre” parfois…

Certains dessins rappellent les peintures de Matisse ou de Paul Klee.

C’est très beau et très original.

Du coup, j’ai très envie de découvrir son album précédent “Morgane” !

*****

L’auteur sur tumblr

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Également présenté sur ce blog : Le petit théâtre de Peau d’âne

*****

Encore une belle découverte faite grâce aux copains de la BD de la semaine : Noukette, Les lectures d’Alexielle, Un amour de BD

Cette semaine, nous sommes reçus par Moka – Au milieu des livres

Une lecture qui participe à également à deux challenges :

Le challenge Halloween de Lou et Hilde

https://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2020/01/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Le challenge Contes et Légendes chez Bidib

*****

Monsieur loup a les crocs – Album jeunesse

crocsQue mange Monsieur Loup quand il a les crocs ?

MONSIEUR LOUP A LES CROCS
Sandrine-Marie Simon (texte)
Sébastien Chebret (illustrations)

Rue de l’échiquier jeunesse (2017)

*****

C’est l’hiver, il fait froid et la neige a tout recouvert. Mr Loup a faim. Il a très faim. Un faim de LOUP ! Il mangerait bien les 3 petits cochons, mais ceux-ci habitent loin, de l’autre côté du village. Tant pis, il ira quand même, il a trop faim. En chemin, il se demande quel stratagème il va bien pouvoir trouver pour que les petits cochons -qui sont malins et méfiants !- lui ouvrent la porte. En arrivant devant la maison, il frappe, hésite. Et s’il disait tout simplement la vérité ?

*****

J’adore les contes détournés et celui-ci, qui revisite à sa façon le conte des 3 petits cochons, est vraiment excellent ! Non seulement l’histoire est amusante, mais la fin est franchement inattendue.

Les illustrations sont chouettes, colorées et rigolotes, elles complètent bien l’histoire. J’aime tout particulièrement la déco (regardez les tableaux !) dans la maison des 3 petits cochons !

Un album qui donne envie d’aller voir ce qu’il y a d’autre dans le catalogue jeunesse des éditions “Rue de l’échiquier jeunesse” ainsi que sur les blogs des deux auteurs (liens ci-dessous).

“Monsieur Loup a les crocs” revisite donc à sa façon, très moderne et très actuelle, le conte des 3 petits cochons. Et franchement, j’ai adoré !

*****

Le blog de l’autrice

Celui de l’illustrateur

Du même illustrateur : Parfois j’ai la grosse tête

L’avis de Blandine, grâce à qui je l’ai découvert !

Un album qui participe au Challenge album 2019 !

Coeur de bois – Album pour les plus grands !

Cœur Cœur de bois

Henri Meunier & Régis Lejonc

Ed. Notari (2016)
*****

Voilà un petit moment que je ne vous avais pas présenté un album des éditions Notari, un éditeur suisse qui propose toujours des albums de qualité en plus d’être originaux.
J’avais déjà noté cet album il y a quelques mois chez Pépita (mais j’avais oublié) et je l’ai re-découvert grâce au blog de Robert le curieux. D’autres ont aimé aussi (il y a des gens qui ne l’aime pas ?) comme Mokamilla.

*****

Aurore se fait belle. Maquillée, parfumée, bien coiffée, Aurore quitte la maison, passe rapidement à la boulangerie et monte dans sa voiture. Tout en conduisant, la radio allumée, elle pense à la liste des courses, à ses enfants… Elle se gare enfin, en lisière du bois, puis s’enfonce dans la forêt. On sait dès la 1ère page qu’elle rend visite à un vieillard impotent…

*****

Il s’agit d’une sorte conte détourné, le petit Chaperon rouge bien sûr (La galette, le bois, la voiture rouge, et le reste), mais il y a aussi un clin d’œil à la belle au bois dormant (la jeune femme s’appelle Aurore) ainsi qu’à Blanche-neige (c’est Aurore qui en parle)…

Le texte est superbe, mais je n’en dirais pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte. Je vous déconseille d’ailleurs d’aller lire trop de critiques, certains en disent beaucoup trop et gâchent l’effet de surprise…

Cœur

Pour voir plus d’illustrations, n’hésitez pas à aller sur le site de l’éditeur.

J’ai eu un gros coup de cœur également pour les illustrations de Régis Lejonc qui sont tout bonnement magnifiques ! On les croirait peintes sur du calque, il y a un effet brumeux, glacé qui est très étonnant. Dans Aurore, certains ont vu Faye Dunaway (à droite dans Bonnie and Clyde – super film, à voir !), moi j’ai tout de suite pensé à Brigitte Bardot

https://hollywoodrevue.files.wordpress.com/2013/03/dunaway-and-bardot-berets.jpg

*****

Quand je dis qu’il s’agit d’un album pour les plus grands, je dirai que pour moi, il ne s’adresse pas aux enfants, mais plutôt à un public ado/adulte. J’ai vu que certains le conseillaient à partir de 8 ans, je suis un peu sceptique, mais j’ai toujours du mal à définir à quel âge on peut lire telle ou telle chose !

***

Des éditions Notari, nous vous avons déjà présenté : Le petit chaperon rouge, Le double (2 albums dans le même article), Le parc de Marguerite, Le temps du Japon, Le cadeau (2ème album présenté) et Cœur de Maman (2ème album présenté).

Du même duo Meunier & Lejonc, j’ai lu aussi “Le berger et l’assassin” l’histoire d’une rencontre en pleine montagne. J’ai bien aimé mais beaucoup moins que celui d’aujourd’hui !

challenge albums 2017

C’est ma 49ème (?) participation au Challenge Albums !

Mars 2017, j’ai lu aussi…

Mars 2017, j’ai lu aussi… des albums, des petits romans…

Mars

Le petit chaperon Père Noël rouge de Muriel Zürcher & Deborah Mocellin (ill.) aux éd. Lire c’est partir (2010)

Dans cette nouvelle version du conte, le grand-méchant loup a vieilli et il s’ennuie… Il n’y voit plus grand-chose, il a le nez bouché et ses dents sont usées, mais il aime toujours faire peur aux gens ! En regardant au loin, que voit-il ? Cette tâche rouge dans la forêt, mais oui ! C’est le petit chaperon rouge !! (Avec un gros ventre et une longue barbe blanche… Effectivement, le grand méchant loup a besoin de lunettes…)

Une version que j’ai trouvé très drôle que ce soit le texte ou les illustrations !! (la tête du loup page 25 vaut le coup d’œil !)

De Muriel Zürcher nous vous avons présenté “Toile de dragon

* * * * *

MarsL’apprenti Chevalier : Au feu, un dragon ! de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte – Nathan (2016)

Le chevalier Bernard et son fidèle écuyer Solal mangent tranquillement au soleil, quand ils sont alertés par des cris. Le terrible dragon rouge est réveillé ! N’écoutant que leur courage, ils partent le combattre (avec un coq, parce que c’est dans la légende…) Vous pourrez feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur.

Pour les apprentis lecteurs qui veulent avoir un peu peur (mais pas trop), qui aiment les histoires de chevalier (sans cheval), de dragon (rouge !) et qui aiment aussi rigoler !!

* * * * *

MarsCœur Piment (Les filles au chocolat Tome 6 1/2) de Cathy Cassidy aux éditions Nathan (2017)

Voici le dernier sorti de la série “Les filles au chocolat” qui est très demandé en bibliothèque et en CDI !

Dans ce tout petit roman (une centaine de pages et c’est un petit format 15 cm x 10,5 cm) on voyage à travers l’Europe avec Ash, 18 ans, qui a pris une année sabbatique pour voyager, réfléchir à son avenir et trouver ce qu’il veut vraiment faire.

Un petit livre agréable qui se lit très vite avec beaucoup moins de personnages que le premier de la série, puisqu’il n’y a pour ainsi dire que Ash tout le long…

Sophie vous avait présenté toute la série ainsi qu’un autre roman de cette auteur : Miss Pain d’épices (les concours ne sont bien sûr plus valides)

* * * * *

MarsL’anniversaire d’EdmondAstrid Desbordes et Marc Boutavant (ill.) – Nathan (2016)

Ce matin, en se levant, Edmond est bien content : en une nuit, il a gagné un an, puisque c’est son anniversaire aujourd’hui ! Il s’habille rapidement et file retrouver tous ses amis. Mais personne n’a l’air de se souvenir que c’est son anniversaire…

Un album très coloré et amusant, avec une fin très joyeuse ! Les pages épaisses et aux coins arrondis ne craindront pas les petites mains… J’ai vraiment beaucoup aimé les couleurs pleines de pep’s !

Sophie vous avait déjà présenté “Edmond : la fête sous la lune

N’hésitez pas à aller feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur pour voir les illustrations. Cet album fait partie d’une série, Lylou, du blog Livres et merveilles vous en présente d’autres !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer