La grand-mère qui sauva tout un royaume

royaume* Mois du Japon *
Un conte + un dossier

La grand-mère qui sauva

tout un royaume

Claire Laurens & Sandrine Thommen

Dossier documentaire de

Sophie Bordet-Pétillon

Coll. Papagayo poche

RUE DU MONDE (2012 rééd. 2016)

*****

Une terrible famine s’abat sur un jour sur un royaume du Japon. Le seigneur donne alors l’ordre aux familles d’abandonner toutes les bouches inutiles (les personnes âgées !) dans la montagne. Mais Chôji, qui aime sa grand-mère et mène une vie heureuse avec elle, ne veut pas l’abandonner… Il cherche alors une solution. Et la trouve. Et finalement, heureusement que la grand-mère est là !

*****

Une bien jolie histoire de complicité entre une grand-mère et son petit-fils. Et qui montre que tout le monde peut-être utile et que la vieillesse n’est pas un fardeau. (Ceci dit, je trouve qu’on a le droit de vivre même si l’on n’est pas “utile” !! Nanmého !)

A la fin de l’histoire, une dizaine de pages, “le carnet du Japon”, donne des informations sur la vie quotidienne, la culture et les traditions japonaises.

J’ai bien aimé cette histoire pleine de malice et ses illustrations aux couleurs très douces.

*****

Découvrir quelques illustrations sur le site de Sandrine Thommen

Illustrés par Sandrine Thommen et présentés sur ce blog : La cuisine : des métiers, une passion (documentaire) et le joli conte “Le Kami de la lune“.

Il y a plein de jolis contes de tous les pays dans cette collection Papagayo poche !

Et n’hésitez pas à aller voir ce que propose le catalogue des éditions Rue du Monde. Une belle maison d’édition qui propose beaucoup de titres intéressants.

Sur ce site, le texte de ce petit livre (intégralement repris, je ne pensais pas que c’était “légal” de faire ça…) Ceci dit, il est dommage de se priver des illustrations que contient le livre !

*****

Un conte qui participe au challenge Un Mois au Japon

Chez Lou et Hilde

Ainsi qu’au challenge Contes et Légendes chez Bidib

légendes

Tancho – Album très doux

TanchoMois du Japon
Album à partir de 6/7 ans

Tancho ♥

Luciano Lozano

Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin

Éditions des Éléphants (2022)

*****

Tancho vivait sur l’île de Hokkaïdo. Il aimait la fin de l’été, quand les feuilles commençaient à tomber. Il était heureux, car il savait qu’avec les premières neiges, les grues allaient arriver. Elles venaient passer l’hiver dans les marais de l’île. Depuis sa fenêtre, il les regardait danser. Un jour, il essaya de s’approcher mais, craintives, elles s’envolèrent aussitôt. Tancho grandit mais il ne cessa jamais d’observer les grues. Au fil du temps, elles furent de moins en moins nombreuses…

*****

Ce magnifique album est tiré d’une histoire vraie. Un homme, s’apercevant de la disparition des grues au fil des hivers, se mit à les nourrir. Et les grues à revenir, de plus en plus nombreuses. Sa ferme est maintenant le Centre de conservation des grues du Japon.

L’album se termine par deux pages documentaires qui parlent de la naissance de cet album, des grues et de ce qu’elles symbolisent dans la culture japonaise.

C’est un album plein de douceur. L’histoire de cet homme qui aide les oiseaux est belle et j’ai adoré les illustrations. Les grues sont fines, élégantes et en les voyant danser, on peut comprendre pourquoi elles représentent tant au Japon.

C’est le 2ème album que je lis de cet auteur et c’est mon 2ème coup de cœur !

Encore une fois, j’ai pu apprécier la qualité du travail de l’éditeur : le papier est épais, les livrets sont cousus et la couverture solide. Du beau travail, fait pour durer.

*****

Du même auteur, déjà présenté sur ce blog, le très joyeux Diane danse ♥

Pour voir quelques images, c’est sur le site de l’éditeur

Chez Lou et Hilde

Hokusai Voyage dans le monde flottant

HOKUSAIDocumentaire jeunesse

HOKUSAI

Voyage dans le monde flottant

Caroline Larroche

Palette… (2010)

*****

Éditeur : Selon la pensée bouddhique, la vie est flottante, éphémère, elle s’offre un jour, puis disparaît et réapparaît sans fin. Hokusai a traduit cette philosophie dans ses estampes dites ukiyo-e (images du monde flottant), dont il est le maître incontesté.

Hokusai est aussi le plus célèbre auteur de manga, ces dessins au fil de la pensée » où il laisse libre cours à son imagination. Curieux de tout, ce « vieillard fou de dessin », comme il se décrivait lui-même, a créé un univers fascinant peuplé de fleurs et d’animaux, de cascades et de montagnes enneigées, de simples pêcheurs et de fantômes grimaçants, qui composent une véritable encyclopédie par l’image du Japon de son époque.

*****

Le Poète chinois Su Tung-po (1833-1834) Collection du Musée Guimet – Paris

Un documentaire qui n’a hélas plus l’air d’être disponible à l’achat. Vous pourrez peut-être le trouver chez un soldeur, dans un troc et puces ou encore, comme moi, dans votre bibliothèque préférée !

On nous présente la vie de ce “vieux fou de dessin” comme Hokusai s’appelait lui-même, à travers ses dessins, ses estampes ou ses peintures. Chaque chapitre fait deux ou trois pages et nous informe sur ses tableaux, comme le célèbre “sous la grande vague au large de la côte de Kanagawa” ou encore “les trente-six vues du Mont Fuji”.

Mais on nous montre également des dessins moins connus représentant la vie quotidienne. J’ai beaucoup aimé “Le Poète chinois Su Tung-po” (1833-1834)

Bref, j’ai découvert quelques aspects de sa vie que je ne connaissais pas encore et beaucoup de peintures. Il dessinait des choses très différentes : la vie quotidienne des gens, la nature (fleurs, paysages et animaux), des monstres et des fantômes…

Un documentaire joliment mis en page et très agréable à lire !

*****

Site de l’autrice

Les éditions Palette…

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

La grande vague – Hokusai

Le mois du Japon est de retour !
Conte dès 5 ans

La grande vague

Hokusai

Véronique Massenot et Bruno Pilorget (ill.)

Coll. Pont des arts

Éd. de l’élan vert (2010)

*****

Ce conte commence ainsi : Aki et Taro n’avaient pas d’enfants. L’été de leur vie finissait, sans fruits ni fleurs à cueillir au jardin. Ils avaient espéré longtemps, bu et mangé tisanes et mets recommandés de tous, prié au temple avec ferveur, fait mille offrandes… puis s’étaient résignés. L’enfant dont ils rêvaient ne voulait pas venir. Ne viendrait plus, jamais. Soupirs et larmes… Un miracle arriva.

Et il arriva porté par une vague immense.

*****

C’est un conte qui parle du désir d’enfant. Et aussi de l’inquiétude, du souci que les parents peuvent se faire pour leur progéniture. Mais il parle également des questions que peuvent se poser les enfants “adoptés ou recueillis”.

C’est une très jolie histoire. J’ai beaucoup aimé également les illustrations, rondes, colorées, pleines de douceur. L’avant dernière page nous présente le tableau d’Hokusai “Sous la grande vague au large de Kanagawa“, qui se trouve au musée Guimet à Paris. Et qui a inspiré ce conte.

La page de garde finale répond à plusieurs questions : Qui était Hokusai ? Pourquoi les impressionnistes aimaient-ils son travail ? Qu’est-ce qu’une étampe ? Et d’autres questions encore.

*

Un très joli livre que je vous recommande pour initier vos enfants à l’art d’Hokusai.

Mais aussi, tout simplement, pour le plaisir d’une belle histoire joliment illustrée !

*****

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

*

légendes

Le challenge Contes et Légendes (Bidib)