Les malheurs de Sophie – Roman jeunesse

Début Mars, pour le défi 12 mois, 12 ami(e)s, 12 livres, j’avais demandé à 12 amies de me proposer “le” livre jeunesse qui a marqué leur enfance (lu avant 13/14 ans). Et j’ai donc 12 mois pour lire ces 12 livres ! Sauf, qu’ayant commencé en Mars, j’avais déjà 2 mois de retard… Retard que j’ai comblé en lisant ce mois-ci “les malheurs de Sophie” et “Anne, la maison aux pignons verts“. Je vous ai déjà présenté Anne, voici maintenant ma 2ème lecture :

^ ^ ^ ^ ^

Les malheurs de Sophie – Comtesse de Ségur – Casterman (1979) – Proposé par mon amie Valérie.

Sophie est une petite fille d’à peine 4 ans qui a beaucoup d’idées et tente beaucoup d’expériences, pas toujours très heureuses, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle va d’abord faire fondre sa poupée de cire en la mettant au soleil, manquer de se brûler les pieds en marchant dans la chaux, saler puis couper en morceaux les petits poissons de sa maman et être responsable de la mort d’un certain nombre d’insectes et animaux, tels qu’un poulet (enlevé par un vautour), une abeille (qu’elle a coupé en rondelles !) un écureuil, un âne… Bref.

^ ^ ^ ^ ^

Initialement édité chez Hachette en 1858, il fait partie d’une trilogie (avec les vacances et les petites filles modèles). N’en déplaise aux amateurs, je me contenterai de celui-ci ! J’ai en effet eu beaucoup de mal à le terminer, tellement j’ai trouvé ça ennuyeux…

J’avoue que je ne sais pas trop quoi en dire ! Il y a pas mal de choses qui ne m’ont pas plu… Comme donner le fouet à une petite fille de 4 ans par exemple… Page 136 “Sans rien dire, elle (la mère) prit Sophie et la fouetta comme elle ne l’avait jamais fouettée. Sophie eut beau crier, demander grâce, elle reçut le fouet de la bonne manière, et il faut avouer qu’elle le méritait.”

Et la morale, qui “date” un peu parfois, n’est pas forcément la mienne !

P.118 : “Le jardin du bien, c’est le paradis ; on y arrive par un chemin raboteux, c’est-à-dire en se privant de choses agréables mais qui sont défendues ; le chemin devient plus doux à mesure qu’on marche, c’est-à-dire qu’à force d’être obéissant, doux, bon, on s’y habitue tellement que cela ne coûte plus d’obéir et d’être bon, et qu’on ne souffre plus de ne pas se laisser aller à toutes ses volontés.”

Je pense que les gens qui ont lu ce roman enfant n’en ont retenu que le côté “enfantin” et les “bêtises”. Mais quand on le lit pour la première fois à l’âge adulte, on voit tout autre chose.

C’est un livre qui date de 1858, mais je pense qu’il n’a pas très bien vieilli. Certains disent que c’est un “classique” qu’il faut avoir lu, je pense qu’on peut s’en passer…

^ ^ ^ ^ ^

E-book gratuit en pdf si vous ne l’avez pas lu et que vous êtes curieux.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment se débarrasser d’un vampire…

vampireAvec du ketchup, des gousses d’ail et un peu d’imagination

J. M. ERRE

Illustré par Clémence Lallemand

Collection POP

Rageot (2016)

* * *

“Comment se débarrasser d’un vampire…” est le journal intime de Zazie, une petite fille de 8/9 ans bourrée d’énergie, volubile, super curieuse et qui possède une imagination débordante. Zazie aime beaucoup lire, et, il faut bien l’avouer, pas toujours des choses très adaptées à son âge, comme “Dracula” de Bram Stoker par exemple !

Lire, c’est bien, avoir de l’imagination aussi  mais il ne faut pas confondre fiction et réalité !! Ce que fait parfois Zazie…

Exemple de question existentielle que se pose Zazie (et que, par conséquent, elle pose à ses parents) : “Pourquoi on ne fait pas de pâté pour chat goût souris ?”

* * *

Un roman plein de pep’s et d’humour, qui m’a bien fait rire !

Si je n’ai pas trouvé les illustrations “belles “, je trouve par contre qu’elles collent parfaitement au texte et ajoute même au côté humoristique.

L’auteur : Jean-Marcel ERRE est un auteur que je connaissais déjà, mais en littérature adulte. Il écrit des romans un peu loufoques, un peu décalés et plutôt humoristiques (Prenez soin du chien / Made in China / Série Z…). C’est sa première incursion en littérature jeunesse, souhaitons que ce ne soit pas la dernière !

Une interview de l’auteur et de l’illustratrice

* * *

Comment se débarrasser d’un vampire… est le  premier roman d’une nouvelle collection chez Rageot, la collection POP : P O P pour Pétillants Optimistes et Positifs !

Comme pour la collection In love (pour les + de 14 ans), le livre est doté d’un rabat qui sert de marque page et protège la tranche du livre.

D’autres que moi ont aimé, trouvez ici les avis de Letterbee, de Lirado (site sur lequel j’ai gagné ce livre. Merci ! )

Halloween

 Ce roman participe au Challenge Halloween avec Lou & Hilde (Pour le programme complet, c’est sur leurs blogs !)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les filles au chocolat #Concours

***
Calendrier de l’avent 2015
Cadeau du 14 décembre

*** *** ***

Cathy Cassidy est l’auteur de la série Les filles au Chocolat, que mes élèves adorent. J’ai moi aussi lu tous les tomes de cette série, agréable et souvent touchante. 1 famille recomposée, une mère et un beau-père qui se lance dans l’auto-entreprise autour du chocolat. Cherry, 15 ans se retrouve à habiter avec 4 soeurs ! Honey, de son âge mais qui ne l’accepte pas du tout, Skye et Summer, les jumelles, et Coco la petite dernière.

La force de cette série réside dans ses personnages principaux, des soeurs chacune héroïne d’un tome, mais surtout dans les thèmes abordés. La famille recomposée d’abord, et l’acceptation de ses nouveaux frères et soeurs. Et puis au fil des tomes de nombreux autres thèmes. Le Deuil, l’anorexie, la mode, la danse, l’équitation, rencontre sur internet, école… autant de thèmes qui émaillent les différents tomes, les rendant plus profonds que ce qu’ils semblent au premier abord. Les thèmes récurrents restent l’amour et l’amitié, mais la famille tient aussi une part importante dans ces récits.

 8 tomes existent :  Coeur Cerise (Cherry), Coeur Guimauve (Skye), Coeur mandarine (Summer), Coeur Salé (Shay), Coeur Coco (Coco), Coeur Vanille (Honey), Coeur sucré (Tommy et Jody, amis de Summer), Coeur Cookie (Jake)

En complément de cette série terminée, l’auteur a publié un petit coffret contenant 5 carnets, un pour chacune des soeurs, contenant des secrets, des tests, des créations et recettes. Un petit plus sympa pour les fans de la série.
Les secrets des filles en chocolat, Nathan, 14,90€

Mais Cathy Cassidy ne s’arrête pas là, elle publie aussi d’autres romans toujours autour des adolescents. Rendez-vous demain pour découvrir Miss Pain d’épices !

+ Challenge YA#5

***

calendrier de l'avent 2015 concoursAujourd’hui, Nathan vous offre 1 exemplaire du coffret Les secrets des filles en chocolat !

Pour tenter de gagner coffret, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

Si vous étiez une gourmandise, laquelle seriez-vous et pourquoi ?

+ Chances supplémentaires

  • * Suivre Lire en Live sur facebook ZA102637861
  •  * Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux    (+1 chance) ou être abonné à la newletter
* Relayer ce concours (donner le lien direct) (+1 chance) 
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)
 
Concours ouvert du 17 novembre au 12 décembre 2015, France Métropolitaine. Règlement.

***

 Tous les concours du Calendrier de l’avent 2015

Shadow Girls de Vincent Villeminot

Roman fantastique / policier pour adolescents

Shadow Girls

de Vincent Villeminot

Fleurus, avril 2012
Collection Les romans des filles
9782215117421, 12,90€

Nour a été invitée par son amoureux, Clément, à passer une semaine de vacances au bord de la mer ! Mais l’endroit est-il si idyllique que cela ? Quel lourd secret renferme la maison familiale de granit sombre Et qui est cette étrange petite fille trop vêtue pour la saison qui apparaît furtivement et semble s’adresser à des êtres invisibles Nour et Clément vont enquêter. S’apercevoir que la maison est hantée. Et que les fantômes sont beaucoup, beaucoup plus vivants et dangereux que prévu…

 Nour est une adolescente un peu particulière : elle a le shadow, c’est à dire qu’elle voit les fantômes, et peut communiquer avec eux. Celui de sa grand-mère pour l’aider et la guider mais aussi celui de personnes tuées qui attendent la mort de leur assassin.

Dans le premier tome elle s’est retrouvée aux prises avec un de ces assassins mais le tome 2 s’annonce plus calme : elle est invitée par son ami (petit ami!) Clément au bord de la mer. Pourtant une étrange fillette apparaît sur les photos… en avant pour une deuxième aventure.

Une couverture très girly et une collection pour filles alors forcément il y a dans ce roman une histoire d’amour. Loin d’être pesante elle nous permet de nous attacher aux personnages et de frissonner encore plus quand ils sont en danger. Bien entendu la partie vie de famille est aussi présente, que j’ai trouvé moins intéressante mais bien intégrée dans l’histoire.

Les points de vue alternés qui font parler les fantômes à plusieurs époques permettent peu à peu de reconstituer toute l’histoire. Mené comme un récit policier, ce roman fantastique a tout pour plaire : une écriture entraînante, des personnages attachants, du suspense et de l’amour !

Une agréable découverte, plus d’action et de fantastique que ne le laisse penser la couverture, mais un ensemble quand même très girly… il faut aimer mais cela plaira aux adolescentes!